Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Euthanasie : Les français préfèrent les soins palliatifs
Euthanasie : Les français préfèrent les soins palliatifs
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
18 janvier 2011
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Euthanasie : Les français préfèrent les soins palliatifs

Euthanasie : Les français préfèrent les soins palliatifs

L’opinion française ne serait pas mûre pour l’euthanasie. Elle lui préfèrerait en tout cas la pratique des soins palliatifs. C’est le constat qui ressort d’un sondage réalisé début janvier par l’institut Opinion Way auprès de 1015 français. Une précédente enquête réalisée par l’IFOP en novembre 2010 indiquait pourtant que 94% des français voyaient l’euthanasie d’un œil favorable.

Plusieurs pays se sont dotés de loi autorisant l’euthanasie dans des conditions bien définies, et la question sera débattue en France au Sénat le 25 janvier prochain. Les français, pourtant, se montreraient sceptiques. Ainsi, 60% des personnes interrogées par l’institut Opinion Way en début d’année « préfèrent le développement des soins palliatifs à la légalisation de l’euthanasie ». 63% des intéressés préfèrent qu’un proche gravement malade puisse bénéficier des soins palliatifs plutôt que d’avoir recours à une injection mortelle, et 52% (en premier lieu les personnes âgées) soulignent les risques de dérives liées à la légalisation de l’euthanasie.

Si 57% des sondés s’inquiètent de la possibilité que « des malades non consentants puissent être euthanasiés », ils sont 56% à redouter que des malades vulnérables fassent l’objet de pressions pour accepter une euthanasie. Néanmoins, 53% des personnes interrogées déclarent être insuffisamment informés sur les soins palliatifs, et 68% ignorent l’existence de la loi contre l’acharnement thérapeutique. L’enquête a été réalisée à la demande de quatre regroupements : la Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP), la Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR), le Centre de Recherche et de Formation sur l’Accompagnement de fin de Vie (CREFAV) et le Collectif Plus digne la vie.
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté