Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Être à l’hôpital presque comme à la maison
Être à l'hôpital presque comme à la maison
note des lecteurs
date et réactions
14 janvier 2013
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Être à l’hôpital presque comme à la maison

Être à l'hôpital presque comme à la maison

Intégralement rénové, le centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose (CRCM) de l’hôpital Robert-Debré (AP-HP) a été inauguré le 18 décembre dernier. Ses locaux colorés et son agencement fonctionnel en font un lieu de vie et de travail de qualité pour les patients comme pour les personnels soignants.

Six chambres individuelles pour de jeunes patients à qui la mucoviscidose inflige des séjours réguliers à l’hôpital et un principe de décoration qui rompt avec les codes classiques de l’hôpital, « tout a été fait pour que les enfants et leurs parents se sentent ici comme chez eux », a expliqué Christine Girier-Diebolt, directrice de l’hôpital Robert-Debré. « On a veillé à la fois à protéger l’intimité des enfants, tout en leur offrant des lieux de convivialité, pour eux qui reviennent si souvent. » « Il y a de l’harmonie dans les couleurs, presque comme à la maison, un parquet au sol comme à la maison, une lumière douce et un canapé confortable dans la salle des parents, a renchéri, de son côté, le docteur Anne Munck, responsable du centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose (CRCM) de l’hôpital Robert-Debré. Notre objectif a vraiment été de créer les conditions d’une hospitalisation plus apaisée pour les patients et leurs familles, tout en offrant aux personnels des conditions de travail plus agréables. »

Quelques semaines après la fin des travaux, qui se sont déroulés tout au long de l’année 2012, les commentaires des parents et des enfants, affichés dans le service, ne tarissent d’ailleurs pas d’éloges sur la réussite de l’aménagement. Il faut dire que, grâce à l’intervention de l’association Grégory Lemarchal, cette rénovation a bénéficié d’un double regard, celui du monde médical et des familles : « Rénover un secteur d’hospitalisation, l’AP-HP sait très bien le faire, mais le plus, ici, c’est qu’avec Pierre et Laurence Lemarchal, on l’a fait avec le cœur d’un papa et d’une maman », a insisté le Dr Munck.
Moteurs dans la rénovation de plusieurs CRCM, celui de l’hôpital Foch ou de la Timone, à Marseille, notamment, Pierre et Laurence Lemarchal, dont le fils est décédé en 2007, ont insisté avec émotion sur l’importance d’offrir aux familles et aux professionnels un environnement de qualité pour qu’ils puissent tous faire face, « ensemble », à la mucoviscidose, cette maladie génétique incurable qui affecte principalement les voies respiratoires et digestives. En remerciant le couple «  d’avoir donné l’inspiration et le coup de pouce » nécessaires à cette transformation, Mireille Faugère, la directrice générale de l’AP-HP a salué une dynamique de « co-construction » essentielle au bon fonctionnement des CRCM. Co-construction, partenariat, réseau sont en effet les maîtres mots des CRCM, nés en France il y a 10 ans pour offrir aux personnes atteintes de la mucoviscidose (6 000 en France) une prise en charge de leurs traitements, dans un lieu unique, par une équipe pluridisciplinaire.

Médecins, psychologues, assistantes sociales, diététiciens, infirmières de coordination… les professionnels du CRCM de l’hôpital Robert-Debré ainsi que des parents étaient venus nombreux mardi 18 décembre pour inaugurer des locaux au sein desquels ils accueillent, suivent et accompagnent chaque année quelque 170 jeunes patients, et leurs familles.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins
Mots-clés :
Hôpital Muscoviscidose