Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Entre les soins et les souhaits du patient : l’exemple de Madame Colibri
Entre les soins et les souhaits du patient : l'exemple de Madame Colibri
note des lecteurs
date et réactions
16 janvier 2013
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Entre les soins et les souhaits du patient : l’exemple de Madame Colibri

Entre les soins et les souhaits du patient : l'exemple de Madame Colibri

J’ai envoyé une patiente à l’hôpital. elle est âgée de 84 ans. Elle et son vieux mari sont heureux dans leur maison qui sent un peu le renfermé. Ils cultivent leurs légumes. D’année en année ils ont réduit leur champ d’activité : de la ville voisine en voiture, actuellement ils naviguent entre la cuisine, leur jardin et leur chambre. On se croirait dans la chanson de Jacques Brel " les vieux". Je fais de la médecine minimale en me contentant de soigner les petits bobos. Elle a atterri en réanimation parce qu’elle était tombée dans les pommes.

Hier un réanimateur m'appelle : 
" docteur Vincent ?
- Oui.
- Nous nous occupons...
- Je sais, de madame Colibri.
- Bon, je vais vous dire, je suis ennuyé, je lui ai découvert une volumineuse tumeur de l'utérus et une tumeur de la tête du pancréas et la patiente veut retourner chez elle.
- Je savais monsieur pour le pancréas.
- Comment ?, on ne raconte pas en dehors du service. 
- Bruits de couloir. Vous la ramenez chez elle, je peux la prendre en charge.
- elle refusera de se soigner. 
- Vous savez monsieur, j'ai accepté d'être leur médecin traitant il y a douze ans, je savais que je ne ferais pas de la grande médecine. Pour elle, aller dans la ville voisine, c'est comme vous, un voyage en Chine.
- ?
- Oui, on fait ce qu'on peut. C'est terriblement dur de leur faire faire des examens paracliniques parce qu'ils ne bougent pas.
- Alors on peut faire une hospitalisation à domicile ?
- Ca me convient très bien".
 
Ce n'est pas facile de respecter les souhaits du patient, on ne va jamais la traiter pour ses cancers et le réanimateur, je sentais qu'il perdait un peu pied car on ne l'a pas éduqué à ça. Il a dû me prendre pour une martienne !
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Polémiques & Débats