Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Du viagra générique bientôt en France : faut-il en avoir peur ?
Du viagra générique bientôt en France : faut-il en avoir peur ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 janvier 2013 | 5 commentaires
Auteur de l'article
djonathan, 4 articles (Rédacteur)

djonathan

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Du viagra générique bientôt en France : faut-il en avoir peur ?

Du viagra générique bientôt en France : faut-il en avoir peur ?

Les médias n’en parlent que très peu. Et pourtant d’après les autorités, c’est sûr, le viagra générique fera bientôt son entrée en France. Dominé par Pfizer depuis près de 20 ans, le brevet de viagra prendra officiellement fin le 8 mai prochain. Si cette nouvelle fait déjà le bonheur de certains consommateurs, pour certains professionnels de la santé, c’est une annonce à prendre avec précaution. Alors, faut-il avoir peur du viagra générique ?

Une aubaine pour certains

En France, mais aussi dans d’autres pays européens, les jours du viagra sont comptés. Après plusieurs mois de procédures judiciaires, Pfizer aura finalement perdu sa bataille contre les laboratoires pharmaceutiques. La France suit ainsi les pas du Brésil et de la Thailande où la vente de viagra générique est légale depuis déjà plusieurs mois.

Pour ces laboratoires, notamment Teva le grand gagnant de la bataille anti Pfizer, l’arrivée du viagra générique est un enjeu de taille. Chaque année, le traitement contre la dysfonction érectile génère en effet près de deux milliards de dollars pour Pfizer. Un marché juteux qui pourrait bientôt faire chuter les prix entre 30 et 60% lorsque le générique fera son entrée sur le territoire français, soit environ 15 euros pour deux comprimés contre 30 euros pour le traitement original actuel.

Une véritable aubaine pour les consommateurs, notamment pour les plus démunis parfois contraints de renoncer au traitement pour des raisons financières. Mais est-ce vraiment une bonne affaire pour les pharmacies et les professionnels de santé ? Rien n’est sûr.

Un risque pour d’autres

Alors que les sites frauduleux et les pharmacies illicites se multiplient en ligne, le corps médical craint des risques de dérive. En 2010, bien avant l’expiration du brevet viagra, Pfizer révélait à travers une étude, que 21% des consommateurs avaient acheté des médicaments contrefaits sans ordonnance, pour la plupart, en ligne. Or comme le souligne Le Figaro Santé entre 50 et 90% des médicaments vendus en ligne sont frauduleux.

Dangereux, ces sites séduisent les consommateurs avec des prix très attrayants qu’ils expliquent par un supposé dérivé générique. Si les plus informés arrivent à échapper au pire, pour d’autres c’est la grosse dépression voire un danger imminent. Crises cardiaques, malaises, chaque année, Interpol, recense plusieurs milliers de morts causés par la prise de faux viagra. Des faits qui pourraient bien se multiplier si les autorités perdent le contrôle sur ce changement.

SOURCES

  • http://france.euroclinix.net/viagra-generique-danger.html
    http://www.slate.fr/story/20579/bientot-le-viagra-generique
    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2010/02/16/10054-medicaments-1-europeen-sur-5-achete-contrefacon?position=2&keyword=viagra+contrefait
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Pierrot11 (IP:xxx.xx1.24.24) le 24 janvier 2013 a 18H27
Pierrot11 (Visiteur)

Il me semble que le Viagra délivrée sur ordonnance , soit un générique ou un produit breveté d’un laboratoire pharmaceutique ne modifie rien. la molécule reste la même, sa délivrance est soumise aux mêmes contraintes (ordonnance d’un médecin)... seul le prix devrait être légèrement abaissé.

0 vote
(IP:xxx.xx0.6.150) le 25 janvier 2013 a 10H26
 (Visiteur)

Ce n’est pas l’efficacité du viagra générique que je remets en cause, mais plutôt les dérives qui pourraient en découler une fois arrivé sur le marché. Sachant qu’il n’y a pas encore de viagra générique, les consommateurs savent que si on leur propose du viagra générique sur Internet, il y a de fortes chances pour que ce soit des contrefaçons. Lorsqu’il sera enfin autorisé, s’ils sont mal informés, les consommateurs seront dans le doute et ça laissera aussi plus de place aux pratiques frauduleuses .

1 vote
(IP:xxx.xx0.175.34) le 25 janvier 2013 a 10H31
 (Visiteur)

Je sais c’était facile et un peu crade mais est-il raisonnable de dire que le Viagra est un marché juteux ?

0 vote
par jacques (IP:xxx.xx2.251.156) le 25 janvier 2013 a 10H30
jacques (Visiteur)

Il y en a marre de ces articles qui mélangent la contrefaçon (vente de copie illicite) et la vente de faux médicaments( médicaments placebos ou dangereux). Pour les premiers sont de l’escroquerie ,pour les seconds de l’escroquerie et de l’empoisonnement ou mise en danger par défaut de soins . Au vu des prix annoncés ,c’est encore de l’escroquerie le prix de fabrication de la molécule est parait ’il dérisoire. En lisant des articles j’ai lu que le docteur Ronald Virag le recommanderait en utilisation quotidienne mais à faible dose.http://forums.dna.fr/view.php?bn=dn...

1 vote
par denzo (IP:xxx.xx9.150.51) le 25 janvier 2013 a 11H19
denzo (Visiteur)

Il n’y a bien que les Français pour s’inquiéter du générique ! Pourtant 50% des médicaments classiques sont fabriqués par les mêmes "usines" qui fabriquent les génériques ! Les Français devraient donc bouder aussi les médicaments classiques ? Mais ils boudent que ce qui les "arrange" .......