Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Développer la chirurgie ambulatoire à l’AP-HP
Développer la chirurgie ambulatoire à l'AP-HP
note des lecteurs
date et réactions
5 juillet 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Développer la chirurgie ambulatoire à l’AP-HP

Développer la chirurgie ambulatoire à l'AP-HP

Mireille Faugère souhaite faire de la chirurgie ambulatoire la pratique de référence sur les actes courants et les gestes innovants.

Pour concrétiser cet engagement, la Directrice générale a demandé au Pr Corinne Vons de prendre la direction d’un projet stratégique visant à développer la chirurgie ambulatoire dans tous les groupes hospitaliers et toutes les disciplines de l’Institution.

Pour se faire, des objectifs concrets ont été fixés par Mireille Faugère sur proposition du groupe coordonné par le Pr Corinne Vons : parvenir fin 2011 à une cible globale de 30% de son activité chirurgicale réalisée en ambulatoire et 80 % pour les gestes marqueurs suivis par l’assurance maladie.

Une équipe projet travaille depuis avril 2010 sur ce thème avec 3 axes d’amélioration.

- Les patients et leurs médecins
Il s’agit de valoriser ce mode de prise en charge auprès des patients et de leurs médecins. Par manque d’information et d’expérience les patients peuvent parfois éprouver une certaine appréhension vis-à-vis de cette prise en charge. Pourtant, les évaluations réalisées a postériori montrent un taux de satisfaction très élevé.

- L’enseignement et l’innovation
L’AP‐HP innove sur les actes réalisés en ambulatoire et doit enseigner ce mode de prise en charge et l’évaluer. Le seul DIU de chirurgie ambulatoire de France est proposé à Paris 11 et 13,

- Des parcours patients optimisés au sein d’unités dédiées à la chirurgie ambulatoire
Le groupe de travail accompagne les Unités de Chirurgie Ambulatoires existantes ou en devenir pour optimiser les soins grâce à des outils tels que :

¤ le chemin clinique : ce mode d’organisation anticipe tout le parcours du patient. D’emblée, est prévu ce qui se passe du début à la fin de la prise en charge du patient : de l’appel téléphonique pour prendre son rendez vous, de sa dernière consultation avec le spécialiste qui l’a opéré à l’appel téléphonique du lendemain à son domicile. Tous les intervenants ont ainsi une mission bien définie pour accompagner le parcours du patient. Et les acteurs jouent leur rôle du brancardier au médecin en passant par le personnel des admissions, la diététicienne et l’assistante sociale.

¤ le dossier patient ambulatoire dans lequel ces étapes et leurs objectifs sont listés et chaque étape fait l’objet d’une check-list à renseigner pour assurer qualité et sécurité de la prise en charge.

Aude Chaboissier-Vicherat
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital Chirurgie