Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des "ripoux" chez les dentistes parisiens ?
Des "ripoux" chez les dentistes parisiens ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 janvier 2013 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Des "ripoux" chez les dentistes parisiens ?

Des "ripoux" chez les dentistes parisiens ?

Deux dentistes de la capitale, officiant dans les centres de santé du Cosem (Coordination des œuvres sociales et médicales), sont soupçonnés d’abîmer volontairement des dents saines pour pouvoir poser des prothèses coûteuses. Ces faits, rapportés par Le Parisien et qui sont niés par les intéressés, sont suffisamment graves pour déclencher une enquête : L’Agence régionale de santé d’Ile-de-France a indiqué le 15 janvier dernier qu’elle allait mener des contrôles dans différents centres de santé de Paris.

Un dentiste, ça n’attirait déjà pas les foules. De l’autre côté de l’Atlantique, 80% des Américains luttent contre une phobie particulière : ils ne peuvent pas supporter la vue d’un dentiste avec son masque et ses instruments. Dans l’hexagone, selon une étude réalisée en 2010, 55% des Français ne vont chez le dentiste qu’après avoir contracté une douleur dentaire. Comme si cela ne suffisait pas, la profession compterait peut-être dans ses rangs des arnaqueurs prêts à mutiler des patients pour garnir leur compte en banque. Deux dentistes parisiens, travaillant dans des centres de santé du Cosem, sont accusés de pratiquer une « politique de soins business » consistant à poser des « prothèses dentaires céramiques multiples, alors même que l’état dentaire ne le nécessite pas ».

Dans cette optique, les deux médecins n’auraient pas hésité à dévitaliser des dents saines dans le but de facturer des bridges et des couronnes… dont les patients n’avaient nullement besoin avant leur venue au cabinet ! Ces accusations ont émané de la CFDT-Santé, et de son porte-parole Jean-Paul Boidard, qui est à l’origine de plusieurs courriers depuis l’automne dernier. Et des témoins soutiennent ces affirmations.

Une ancienne employée d’un cabinet dentaire incriminé n’y a pas été avec le dos de la cuillère dans ses déclarations au Parisien : « J’ai travaillé ponctuellement avec l’un d’eux au centre Atlas, dans le 19ème arrondissement. C’était une horreur. Il racontait à des pauvres gens qu’il allait leur faire une bouche de star sans qu’ils n’aient rien à débourser. Et les patients ne retenaient que ça, sans toujours comprendre vraiment ce que cela signifiait [Les patients visés auraient été en majorité des bénéficiaires de la Couverture maladie universelle, ndlr ». Les alertes de salariés et d’usagers se sont multipliés. Selon les informations du Parisien, le premier dentiste dont il est question aurait réalisé à lui seul le quart du chiffre d’affaires du site.

Et son collègue indélicat n’aurait pas été moins entreprenant : Au centre Miromesnil, dans le 8ème arrondissement, le personnel s’alarme là aussi d’un dentiste très particulier : « Nous avons parmi nous une personne usant de sa profession pour y exercer, notamment, des dérives de cotation dépassant toute mesure et quasiment systématiques ». Informée, l’Agence régionale de santé d’Ile de France a indiqué le 15 janvier dernier qu’elle a entamé des opérations de contrôle dans plusieurs centres de santé de la capitale. La Sécurité sociale en ferait autant. L’avocat du Cosem, de son côté, a rejeté en bloc les accusations portées, qui ne reposeraient que sur des « allégations mensongères visant à nuire aux intérêts économiques et moraux du Cosem ».

 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Dentiste
Commentaires
4 votes
par Dr lali (IP:xxx.xx0.20.232) le 17 janvier 2013 a 09H36
Dr lali (Visiteur)

Ce n’est pas un hasrad si certains dentistes verreux officient dans les centres appartenant au même Dirigeant Mr Daniel D. Et ce n’est pas un hasard si la poignée de ces dentistes sont amis avec cet ex-chirurgien dentiste qui a été suspendu de l’ordre des dentistes qui maintenant est directeur général de 4 gros centres parisien. Centre MAGENTA, SAINT-MICHEL , SAINT-LAZARE et dernièrement COSEM. Il faut aussi controler ses autres centres !!! et redonner de la crédibilité aux centres de soins dans lesquels les médecins et dentistes sont en grande majorité de bons professionnels. Alors en arrêtant le dirigeant on stoppera l’hémorragie...

1 vote
par zelectron (IP:xxx.xx3.15.109) le 17 janvier 2013 a 18H39
zelectron (Visiteur)

Si il n’y avait que ceux là ! Un exemple : un postiche dentaire plus beau que nature fabriqué* par une maquilleuse de théâtre (conditions d’hygiène parfaites) pour 200 €uros ! Vous avez bien lu ! Ah ! oui, j’oubliais, et ce avec les mêmes fournisseurs que les prothésistes/dentistes/orthodontistes et compagnie... *en 3 "séances" de 10 minutes.

2 votes
par alinea3 (IP:xxx.xx8.7.181) le 17 janvier 2013 a 21H37
alinea3 (Visiteur)

comment peut-on à la fois dépasser toutes les cotations, et faire du beurre avec la CMU ; je pense que s’ils savent faire du beurre avec la CMU, leur truc vaut de l’or ! Les riches qui se font faire des implants ou autres, ne fréquentent pas ces centres-là. Je crois qu’il faut en savoir un peu plus pour se faire une idée, mais mon idée à moi, c’est que les dentistes n’ont pas besoin d’arnaquer pour se les faire en or ( leurs couronnes bien sûr !)

0 vote
(IP:xxx.xx2.32.194) le 19 janvier 2013 a 19H34
 (Visiteur)

Je ne vais plus chez le dentiste car moi aussi j’ai été trompé par des dentistes, on me diagnostiquait alors une carie alors qu’il n’en été rien, j’ai demandé un second avis où on m’a diagnostiquait alors une carie mais pas à l’endroit indiqué par le premier diagnostique, j’ai pris alors un 3 ème avis et cela a été la goutte qui a fait débordé le vase soit une carie à un endroit encore différent, je crois que la majorité des dentistes sont des ripoux mais qu’ils se consolent grâce à eux j’ai à peu la même opinions sur l’entièreté de la race humaine.

L’argent mène le monde et en temps de crise c’est plus vrai que jamais.

1 vote
par moime (IP:xxx.xx2.160.56) le 8 février 2013 a 22H43
moime (Visiteur)

Bonjour tout le monde, En parlant de centre atlas cosem, je veux juste vous dire que j’ai eu la plus mauvaise expérience de ma vie et la plus dure à surmonter. je me suis présenter au centre cosem de belle ville de le 15 eme arrondissement avec une petite carré, le dentiste a fait de cette carré une occasion pr lui pour gagner de l’argent au détriment de la santé de mes dents. alors il m’ a devitalisé 3 dents et il me les a substituer par des couronnes. en rélaisant la gravité de ce qu’il vient de faire j’ai eu mon grand choc srtt que les les dents qui m’a pousillé sont des dents de face. j’ai essayé de le voir pr demander des explications, il m’a insulté intimidé et meme menacé qu’il a de l’argent et qu’il peut m’entrainer dans les situations les plus délicates. voila je vous raconte tout cela espérant que vous faites attention face à ses arnaqueurs qui pensent uniquement au fric sans le moindre soucis de nos dents.

0 vote
par enjusticecontreberdahetdimermanas (IP:xxx.xx4.50.102) le 7 octobre 2016 a 18H03
enjusticecontreberdahetdimermanas (Visiteur)

mon propre frère a fait les frais de ces incompétents, en payant le plus lourd tribut... Aujourd’hui, avec mes autres frères et soeurs, nous nous battons pour que justice lui soit rendue et pour que personne ne subisse plus jamais les agissements de ces malades. Je ne comprends pas que si peu de patients floués portent plainte ! Les forums de discussion, les avis sur Google+, les sites d’information divers regorgent de témoignages accablants, sur ces pratiques criminelles. Pourquoi si peu de patients vont ils en justice ? Si l’on veut que justice soit faite, il faut se prendre en charge et faire valoir ses droits.