Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des abeilles pour détecter des maladies
Des abeilles pour détecter des maladies
note des lecteurs
date et réactions
11 juin 2015
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Des abeilles pour détecter des maladies

Des abeilles pour détecter des maladies

 La designer Susana Soares, diplômé du Royal College of Art de Londres (Royaume-Uni), a dressé des abeilles pour diagnostiquer avec précision et à un stade précoce une grande variété de maladies notamment la tuberculose, le diabète, le cancer des poumons, de la peau et du pancréas.

Ce projet BEE’S est née en 2007. Il consiste à dresser les abeilles à détecter odeur spécifique. Le dressage se fait grâce au principe de réponse et de réflexe de Pavlov. Elles sont déroutées avec une odeur spécifique puis nourries d’une solution d’eau et de sucre. Ainsi, elles associent l’odeur à la récompense alimentaire.

En effet, les abeilles formées par réflexe pavlovien ciblent dans en verre constitué de deux enceintes. La petite chambre sert d’espace de diagnostic et la plus grande conservent les abeilles entraînées le temps nécessaire à la détection de la maladie.

Ainsi, les patients soufflent dans la petite chambre. Les abeilles s’y précipitent seulement si elles détectent les odeurs sur lesquelles ont porté leur entraînement, les marqueurs olfactifs de maladie. La transparence du verre permet une visibilité immédiate du comportement des insectes.

A l’issue, du diagnostic, les abeilles sont libérées et retournent à la ruche.

Le système olfactif extraordinairement sensible des abeilles permet actuellement un taux de réussite de 90 % à 98 % en laboratoire. Les futurs tests réalisés sur un échantillon plus large sont prometteurs, elles ont déjà fait leur preuve dans les aéroports pour repérer les explosifs.

Ce système peut onéreux offre de l'espoir aux nombreux pays en recherche d'une meilleure santé pour tous.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :