Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Dépassements d’honoraires : Les spécialistes en première ligne
Dépassements d'honoraires : Les spécialistes en première ligne
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 mai 2011 | 7 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Dépassements d’honoraires : Les spécialistes en première ligne

Dépassements d'honoraires : Les spécialistes en première ligne

Une étude de l’Assurance maladie, rendue publique le 17 mai dernier, montre que les médecins spécialistes sont de plus en plus nombreux à pratiquer les dépassements d’honoraires. 41% d’entre eux seraient rentrés dans cette catégorie l’an dernier, et le taux de dépassement le plus élevé est enregistré chez les gynécologues, les pédiatres, les chirurgiens et les ophtalmologues.

Les sommes demandées au delà du « tarif Sécu » auraient représenté en 2010 pas moins de 2,5 milliards d’euros, sur un total de 20,9 milliards d’euros d’honoraires. La Mutualité Française et le Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS) sont aussitôt montés au créneau pour faire part de leur inquiétude quant aux répercussions que ces dépassements peuvent avoir sur l’accès au soin des français. Alors que la Mutualité Française, qui entend faire reculer le reste à charge du patient, souhaite que l’on rende possible « un retour à une forme d’opposabilité régime obligatoire-régime complémentaire », le CISS, de son côté, encourage les médecins à afficher « davantage de retenue » pour endiguer le dépassement d’honoraires. Pour sa part le directeur de l’Assurance maladie, Frédéric van Roekeghem, a fait connaître son intention de peser sur les négociations avec les médecins libéraux d’ici le début de l’été. Ce dernier insiste sur le fait que « le système ne fait que dériver depuis son instauration, il y a 30 ans. Il est temps de procéder à des réformes d’envergure ».

Face à ce qui est qualifié de « dérive », le syndicat de médecins Le Bloc, majoritaire chez les chirurgiens, anesthésistes et obstétriciens, a fait entendre sa voix en affirmant que les professionnels de santé sont victimes d’un système qui ne leur laisse guère le choix. Philippe Cuq, porte-parole du syndicat et lui-même chirurgien, insiste que le fait qu’ « on a laissé les praticiens avec des tarifs bloqués en les encourageant à passer dans la catégorie des honoraires libres. [En 2010, 1 médecin sur 4 exerçait en secteur 2, celui des "honoraires libres", et la proportion montait à plus de 4 sur 10 chez les spécialistes.] Et après tout le monde crie au scandale ». Le chirurgien poursuit en évoquant les réalités économiques pressantes « tout particulièrement chez les spécialistes, qui doivent faire face à des charges et des coûts exorbitants ».
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par DrJG (IP:xxx.xx1.194.105) le 20 mai 2011 a 06H47
DrJG (Visiteur)

Savez-vous que le tarif de base remboursé par la sécu des consultations pour les spécialistes est de 23 euros en 2011. En 1995 ce tarif était de 150 Francs soit 22,87 euros Cela veut dire qu’il n’y a eu aucune augmentation des tarifs depuis 1995 Est-ce normal ? Qu’en est-il du prix du pain ou de l’essence. Soyons sérieux..... Cette évolution fait que plus aucun jeune médecin ou chirurgien ne veut s’installer. Dans 5 ans on ne trouvera plus beaucoup de médecin. Le système va s’aggraver et les honoraires vont flamber.... Attention chers patients on vous ment... Dr JG

0 vote
par vaux (IP:xxx.xx2.146.28) le 20 mai 2011 a 15H45
vaux (Visiteur)

MONSIEUR JE PENSE QUE VOUS NE MANQUEZ PAS DE SOUFFLE. je ne peut etre opéré de l oesophage parce que je ne peux pas payer l opération de plus avec les quotas qu imposse aussi bien le gouvernement et les medecins ils y aura toujours des gens qui pourrais excercer n importe quel emploi. j ai été recu a l E N A mais on n as supprimé les cents premiers recus a cinquante et je pense que j aurais été un de vos imposants farouche m marche

0 vote
par TOUSENSEMBLE (IP:xxx.xx1.156.200) le 19 juin 2011 a 18H58
TOUSENSEMBLE (Visiteur)

le gouffre de la secu est du a... :

savez vous QUE LES MOLECULES DE BEAUCOUP DE NOS MEDICAMENTS VIENNENT DES COCHONS CHINOIS OU HINDOUS qu’ils reviennent a mr servier a queLques centimes d’euros..son labo les met sous gelules et boites...et miracle il nous vend cela de 20 a 200 fois le prix de revient ALORS QUI CREUSE LE GOUFFRE DE LA SECU...idem pour les génériques ils revienneNt a quelques centimes et sont revendus a pl% du prix du médicament original.. LES MEDOCS LES PLUS CHERS SONT POUR LES MALADIES GRAVES...EXEMPLE : LE VACCIN CONTRE LE CANCER DE L UTERUS EST VENDU 158 EUROSet revient a ??

DE VRAIS CHAROGNARDS COUVERTS PAR NOS POLITIQUES...EN ECHANGE D UN SPONSORING DE LEUR PARTI...

0 vote
par marielaure (IP:xxx.xx0.228.82) le 20 mai 2011 a 07H09
marielaure (Visiteur)

ajout aux commentaires ;pas d augmentation depuis 1995 pas de reconnaissance ;pas de médecins assez formes ;et pour combler le tout ;bac plus10 ;les médecins finissent leur vie avec une retraite même pas équivalente a un politique ou même un cadre ;et trouver un métier plus déprimant,sauvez des vies ;prendre les gens pour leur expliquer comment faire attention a leur sante ;et travailler sur le corps humain ;vous n avez pas le droit a l erreur ;quelle métier est plus responsable de la vie ?tout ca pour22eurospar consultation,on ne parle pas assez du service rendu a l humanité et ceux ci ont prêté serment de soigner ,qui ne dort pas les nuits de garde ;qui prend les weekend end de garde ;qui prend peu de vacances ;j ai un mari médecin ;je cotie des tas de confrères ;dans le loir et cher ;depuis1979 ces messieurs sont la jour et nuit ;je parle des libéraux car dans les hôpitaux ;ils ont un salaire ;les hospitaliers ;je connais eux ;ils ont des maisons avec piscine ;du personnel ;bref leur amour du métier ?cordialement,et en colere depuis32ans

3 votes
par EricB (IP:xxx.xx7.2.158) le 20 mai 2011 a 11H14
EricB (Visiteur)

Un peu de sérieux svp ! les charges et les coûts exorbitants sont plutôt du côté des patients et une telle attitude du corps médical n’est pas à son honneur.

0 vote
par TOUSENSEMBLE (IP:xxx.xx1.156.200) le 19 juin 2011 a 19H09
TOUSENSEMBLE (Visiteur)

les specialistes de la pharmaco vigilange pilonnent les labos chez CALVI

Y A T IL UN "MEDIATOR"QUI TUE AUSSI DANS LES ANTI-DEPRESSEURS

DONNE EN COMPLEMENT DU LEXOMIL...IL NE FAIT QUE FAIRE DORMIR....ET SE SUICIDER effets indésirables ..."donne des envies de suicide" (je connais plusieurs cas....) suis intéressé par le nom de ce médicament.........on savait qu’il y a trop de chomeurs ou de profs fainéants en france...mais donner la mort c’est un peu....vache...pôur faire bosser

tousensemble

1 vote
par EricB (IP:xxx.xx7.2.158) le 20 mai 2011 a 11H22
EricB (Visiteur)

Je rappellerai un certain serment qui dit :

"Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire." (Serment de l’ordre français des médecins de 1996)

ou encore :

"je donnerai mes soins gratuits à l’indigent et n’exigerai jamais un salaire au-dessus de mon travail." (Serment d’Hippocrate, tel qu’il est prêté à l’Université Montpellier)

A méditer