Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Corne de l’Afrique : Un an après, la situation sanitaire reste critique
Corne de l'Afrique : Un an après, la situation sanitaire reste critique
note des lecteurs
date et réactions
19 juillet 2012
Auteur de l'article
medecinsdumonde, 26 articles (Rédacteur)

medecinsdumonde

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
26
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Corne de l’Afrique : Un an après, la situation sanitaire reste critique

Corne de l'Afrique : Un an après, la situation sanitaire reste critique

Le 20 juillet 2011, les Nations unies déclaraient l’état de famine dans plusieurs zones de la corne de l’Afrique. Un an après, Médecins du Monde inaugure l’hôpital de Dadaab au Kenya, après l’avoir réhabilité et équipé. L’occasion pour MdM de revenir sur ses activités dans la région, au Kenya et en Somalie.

Si l’ONU a annoncé la fin de l’état de famine en Somalie mi-février 2012, « la situation reste critique dans plusieurs zones du pays, du fait de l’instabilité politique et des déplacements de population, ainsi qu’à l’est du Kenya, notamment dans la région de Dadaab où vivent plus de 500 000 réfugiés » souligne Pierre Salignon, directeur général de Médecins du Monde.

Au Kenya, l’inauguration de l’hôpital de Dadaab

Présent dans la ville de Dadaab depuis septembre 2011, Médecins du Monde a inauguré hier l’hôpital de Dadaab qui dispose désormais de plusieurs salles d’opération, d’hospitalisation, d’une maternité et d’une salle d’accouchements assurant la prise en charge des prématurés. La capacité d’accueil a été augmentée et l’hôpital, équipé en matériel médical et approvisionné en médicaments.

Réalisé en partenariat avec l’ONG WAHA (Women and Health Alliance International), ce projet est destiné à la population du district de Dadaab qui compte près de 152 000 personnes, avec une attention particulière portée aux femmes enceintes et aux enfants, ainsi qu’aux patients référencés des camps de réfugiés à proximité.

En Somalie, auprès des femmes et des enfants

Dans la région du Puntland, Médecins du Monde soutient et approvisionne en médicaments, vaccins et matériel médical 5 centres de santé en faveur des femmes et des enfants dans la ville de Bossasso, où vivent 150 000 habitants et 50 000 personnes déplacées.

Le 5ème centre, comprenant une maternité, a été construit par Médecins du Monde en début d’année et remis au Ministère de la Santé. Depuis juillet 2011, les centres ont reçu près de 17 380 visites dont plus de la moitié concernait des enfants de moins de 5 ans. Ce sont environ 2 000 enfants qui y ont été vaccinés et 756 accouchements sous supervision qui y ont eu lieu.

Un 6ème centre de santé est en cours de réhabilitation afin d’étendre la couverture de soins pour la population locale et les personnes déplacées.

En mars 2012, un volet nutritionnel a été mis en place. Chaque mois, 2 000 rations alimentaires sont distribuées dans les centres à des femmes enceintes et allaitantes, en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondiale (PAM), afin de limiter les cas de malnutrition et inciter les femmes enceintes à consulter. Une équipe mobile assure le référencement des personnes vivant dans les zones reculées autour de Bossasso, et dont l’accès aux soins reste limité.

Médecins du Monde
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté