Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment réduire le coût des soins dentaires ?
Comment réduire le coût des soins dentaires ?
note des lecteurs
date et réactions
5 janvier 2011
Auteur de l'article
Docteur Hicham Benbrahim, 4 articles (Dentiste)

Docteur Hicham Benbrahim

Dentiste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Comment réduire le coût des soins dentaires ?

Comment réduire le coût des soins dentaires ?

Dans cet article, nous voulons présenter aux lecteurs quelques solutions effectives pour éviter au patient des dépenses inutiles et pour que l’investissement dans la santé dentaire soit optimal. C’est une nouvelle manière de percevoir le coût des soins dentaires.

Des solutions pour ne pas payer cher les dents.

1- LA PRÉVENTION

Car 90% des affections dentaires pourraient être évitées si la prévention et l’hygiène dentaire sont correctes.

- Le brossage régulier après les repas et Le détartrage une fois tous les 6 mois permettent d’éviter les problèmes de gencives et la chute des dents dont le remplacement par des implants ou par des prothèses fixées coûtera cher.

- Les visites régulières chez le dentiste permettent de déceler des caries dentaires débutantes pouvant être traitées à temps et à moindre frais. Exemple : une petite carie non traitée évoluera certainement vers une grande dont le traitement coûtera 2 ou 3 fois le prix du traitement de la petite carie. Non traitée, jusqu'à délabrement de la dent , c’est la couronne dentaire qu’il faut envisager (10 fois plus cher). Non traitée et arrivée au stade de l’extraction, le bridge ou l’implant s’impose (de 20 à 50 fois le prix). La négligence pourrait donc vous coûter jusqu'à 50 fois le prix de la non négligence, sans parler des complications, du temps perdu des risques encourus.

- Agir vite en cas de problème dentaire ,

Exemple : de la chute accidentelle d’une fille de 8 ans , a causé la luxation de l’incisive centrale.

si la fille n’avait pas été traitée à temps, elle aurait inévitablement perdu sa dent. A part les préjudices sociaux, esthétiques, psychologiques qu’aurait subi la fille à court et à long terme, si elle n’avait pas consulté son dentiste, les dépenses financières qu’aurait engendré la perte de sa dents seront énormes. Agir vite en cas de problème, évitera au patient des dépenses supplémentaires.

2- LA TEMPORISATION DES SOINS

Certains cas nécessitent des prothèses complexes et coûteuses. il est possible de restaurer la bouche par des prothèses d’attentes moins coûteuses qui ont des rôles fonctionnels et esthétiques corrects. Ces prothèses vont jouer le rôle du relais aux prothèses définitives. L’avantage de cette approche c’est de donner le temps nécessaire au patient pour qu’il fasse des économies tout en ayant une denture correctement traitée.

Ce qu’il faut EVITER c’est de ne rien faire et laisser les choses se compliquer jusqu'au jour où les chances d’avoir un traitement efficace seraient minimes. Devant cette situation, le dentiste sera obligé de chercher des compromis thérapeutiques qui généralement ne sont pas bien tolérés par les patients.

3- LE TRAITEMENT GLOBAL

Il est clair que pour offrir les meilleurs soins, idéalement il faut faire une étude de cas, et traiter la bouche entière ou la dent malade dans son ensemble. Le résultat est fort bien intéressant sur le plan fonctionnel et esthétique ; s’ajoute à cela le budget prévu pour envisager un traitement d’ensemble bien qu’il parait non négligeable. Il est si minime en regard des résultats obtenus a court et à long terme.

4- LE CHANGEMENT DES MENTALITES

Les soins dentaires perçus comme un besoin médical à la demande est une fausse idée. C’est un besoin médical certes, mais permanent. Il faut considérer les dents comme une charge régulière au même titre que la voiture, le carburant, le loyer, les courses, le coiffeur, etc… il faut prévoir un budget annuel pour les soins dentaires. La bouche est un véritable « chantier » qui nécessite de la maintenance et un suivi. La santé dentaire n’a pas de prix, c’est un capital qu’il faut préserver, car notre santé et notre budget en dépendent. Investir dans notre santé dentaire est une logique qu’il faut admettre.

Par ailleurs, demander un crédit bancaire pour se faire soigner les dents est une solution qui doit être « normale », une habitude qu’on doit intégrer dans notre vie. On demande des crédits bancaires pour acheter une machine à laver ou un utilitaire de foyer… pourquoi pas les dents ! Les dents avec lesquelles on mastique et on communique, leur rôle dans la vie sociale, professionnel, psychologique et sanitaire du patient demeure indiscutable. Elles doivent être traitées correctement. Le fruit d’un bon traitement dentaire se voit à long terme. Par conséquent, les sommes d’argent engagées seront largement amorties.

5- LA COMMUNICATION

Le manque d’information ou de communication est l’une des causes qui fait que les patients gèrent mal leur budget et leur santé dentaire. Un patient mal informé de ses problèmes dentaires est un patient qui dépense beaucoup plus d’argent qu’un patient averti et bien informé. C’est là justement où intervient le rôle du dentiste. il doit informer son patient sur le risque financier et médical à ne pas traiter ses dents correctement. Le patient de son côté doit être coopérant et motivé pour bien mener à terme son traitement dentaire.

Les médias ont aussi un rôle important pour véhiculer l’information. Ils doivent vulgariser les soins dentaires afin d’être accessibles à toutes les catégories sociales du pays.

Le chirurgien dentiste, généralement, n’est pas disponible à communiquer suffisamment avec ses patients au cabinet faute de temps. En effet, très peu de dentistes consacrent le temps suffisant pour communiquer et informer leurs patients. Avec l’arrivée de l’internet, la communication est devenue plus fluide, plusieurs moyens virtuels ont permis de lever le voile sur certains sujets considérés comme « tabous ».

Les sites web ont leur importance d’informer, les forums dentaires ont été d’un grand secours pour les patients perdus qui ne savent quoi faire. Les internautes ont pu donc, témoigner, raconter leurs expériences et discuter leurs problèmes dentaires. Cette expérience des forums a permis aux dentistes d’avoir un contact avec des patients et de les comprendre autrement ! ou « réellement » car au cabinet dentaire le patient pressente beaucoup de réserve.

Le blog, en outre, est un journal web, qui a l’avantage d’être actualisé régulièrement et de permettre à tous les visiteurs de commenter les post. C’est un moyen de communication et d’information très puissant.

6- LE ROLE DES ORGANISMES PUBLICS OU PRIVES

- Le rôle de l’état est déterminant pour permettre à toutes les composantes sociales de la société de bénéficier de soins dentaires de qualité en créant des centres de santé dentaires publiques pour les démunis

- Le rôle des organismes d’assurances qui devraient valoriser les prestations dentaires pour une meilleure prise en charge du patient.

- Le rôle des organismes de crédit qui devraient encourager les gens à se faire soigner les dents en leur octroyant des prêts spéciaux à des taux d’intérêts intéressants.

7- PARTIR A L’ETRANGER

Les patients européens et américains voyagent de plus en plus vers l’étranger pour se faire soigner les dents, car dans leur pays d’origine le coût des soins dentaires est élévé et les rendez-vous sont très espacés. Alors que dans les pays de destination (Hongrie, Roumanie, inde, Maroc, Tunisie... ),

- les frais du voyage et des soins sont alléchants. 

- le rapport qualité-prix intéressant,

- les patients qui ne peuvent pas se permettre des soins de bonne qualité dans leur pays d’origine, pourront les faire dans d’autres pays où les soins moins coûteux. Seulement il faut bien s’informer et se méfier des agences de tourisme médical qui proposent ce genre de prestations dentaires !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Dents Dentiste