Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Chirurgie : La nymphoplastie
Chirurgie : La nymphoplastie
note des lecteurs
date et réactions
26 janvier
Auteur de l'article
DrDavid, 2 articles (Rédacteur)

DrDavid

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Chirurgie : La nymphoplastie

Chirurgie : La nymphoplastie

La nymphoplastie est un acte chirurgical qui fait partie du domaine de la chirurgie esthétique. Cela consiste en la réduction des petites lèvres. Il est possible que, pour l’habillage ou les rapports sexuels, vos lèvres paraissent trop grandes et se mettent à vous gêner pour ces gestes de la vie quotidienne. La nymphoplastie permet de résoudre un problème simple, mais difficile à vivre

Le principe de l’opération

Normalement, les grandes lèvres doivent recouvrir entièrement les petites lèvres. Il arrive que ce ne soit pas le cas, et au contraire, que ces dernières soient plus étendues. L’opération est alors conseillée.
Le chirurgien dispose de 2 solutions pour réduire la taille de vos petites lèvres. D’une part la technique longitudinale, d’autre part la technique en V. L’une et l’autre des techniques dépendent de la taille et de la forme des lèvres.
La nymphoplastie opération qui s’effectue en ambulatoire. Seulement 45 minutes d’intervention sont nécessaires. Il faut ajouter à cela l’entrée à l’hôpital, la préparation, ainsi que le temps consacré au post opératoire.



Conséquences sur la femme

Il est important, pour des questions physiologiques comme psychologiques, de ne pas toucher à la forme des lèvres au moment de la réduction. Les sensations de la femme se situent majoritairement sur le premier tiers de chaque lèvre, en partant du clitoris. Il est primordial de ne pas enlever cette partie afin de ne pas endommager la vie sexuelle. Il faut, pour cela, beaucoup de soin de la part du chirurgien. Veillez à ce que celui-ci ait de l’expérience dans ce domaine, car il y existe de nombreux novices, peu expérimentés pour cette opération simple mais délicate.



Retrouver ou découvrir une vie normale

Même si cette opération présente peu de risque, il ne faut néanmoins rien négliger. Prenez le temps de vérifier les qualifications et la réputation du chirurgien auquel vous allez confier votre intimité. Attention aux prix très bas, prenez garde à ce qu’ils signifient. La Sécurité sociale prend en charge l’opération. Ne restent à votre charge que les dépassements d’honoraires normaux lors d’un acte de chirurgie esthétique. Si vous avez une mutuelle, celle-ci les prendra en charge, tout ou partie.
Vous aurez besoin d’attendre environ un mois avant d’avoir des rapports sexuels, afin de laisser aux tissus le temps de cicatriser correctement.
Lorsque la cicatrisation est terminée, toutes les sensations sont de retour et les gênes occasionnées par l’hypertrophie ont disparu. Il est temps de profiter de votre nouvelle vie.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté