Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Changer la forme des médicaments, une habitude à perdre
Changer la forme des médicaments, une habitude à perdre
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 octobre 2012
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Changer la forme des médicaments, une habitude à perdre

Changer la forme des médicaments, une habitude à perdre

Selon une enquête du CHU de Rouen, réalisée en 2009, auprès des 23 unités de gériatrie de la région rouennaise afin de mieux connaître leurs pratiques en matière d’écrasement des comprimés, il apparaît que 1/3 des médicaments son quotidiennement réduits en poussière par les infirmières.

Aussi, cette habitude, non adaptée à tous les médicaments, peut avoir des conséquences sur le traitement ou être contre indiquée notamment avec les médicaments à libération prolongée.

D’autres parts, l’étude démontre que parfois les médicaments pilonnés sont mélangés entre eux dans des aliments pas toujours adaptés pour faciliter l’ingestion (prédilection notamment pour la compote). Toutefois, les résultats de l’enquête ont surpris la direction du CHU de Rouen et une liste des médicaments ne devant pas être réduits en poudre a été dûment établie par la pharmacie et mise à la disposition des prescripteurs. Une initiative reprise depuis dans de nombreux établissements hospitaliers français.

Malheureusement, de nombreux patients et malades écrasent également les pilules ou vident les gélules à domicile. Ainsi, la mise en place d’une structure d'information sur l’administration des médicaments, notamment auprès des seniors semble nécessaire pour pouvoir assurer, autant que possible, une continuité de soins de qualité.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médicaments