Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Ces médecins qui postent sur Twitter
Ces médecins qui postent sur Twitter
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 octobre 2012
Auteur de l'article
Médecine-2.0, 4 articles (Rédacteur)

Médecine-2.0

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Ces médecins qui postent sur Twitter

Ces médecins qui postent sur Twitter

Depuis sa création en 2006, le site de micro blogging a fait du chemin. Et notamment dans des domaines où on ne l’attendait pas forcément. Depuis 2012, le nombre et surtout l’influence des médecins sur Twitter n’a cessé d’augmenter. Mais que font-il exactement sur ce réseau social, troisième en terme de notoriété en France ?

Une étude menée en juin 2012 par Basil Strategies auprès de 109 médecins présents sur Twitter a relevé les différences de comportement entre ceux-ci. Si on peut regretter que le nombre trop faible de participants à l’étude ne puisse permettre de tirer des conclusions trop poussées, on peut néanmoins retenir certains chiffres et certaines tendances.

Ce que nous apprend l’étude

Selon cette étude, donc, 50 % des médecins présents sur Twitter utiliseraient un pseudonyme. On n’apprend pas les motivations qui les poussent à ne pas utiliser leur nom (ou à l’utiliser). On sait cependant que la moitié des sujets qu’ils abordent sur le site sont d’ordre non médical. Enfin, on apprend aussi qu’il existe des différences de comportements selon le genre auquel appartiennent les médecins. Par exemple, 66% des femmes utiliseraient un pseudonyme, contre 36% des hommes.

Twitter, un moyen d’échanger sur les patients

On pourrait voir dans cette utilisation d’un pseudonyme un moyen pour les médecins de parler des problèmes qu’ils rencontrent avec leurs patients, sans que ceux-ci se reconnaissent directement sur le site. Twitter est dans ce sens un formidable outil, où les médecins peuvent dialoguer de cas qu’ils n’arrivent pas forcément à résoudre et solliciter l’aider de leurs confrères. Dans d’autres cas, on voit parfois des tweets (messages publiés sur le site de moins de 140 caractères) de médecins utilisant un pseudonyme qui, même sans citer le nom du patient, dévoilent directement leurs états d’âmes et des infos plus ou moins personnelles sur la vie des patients. Ce qui est un peu plus embêtant pour le patient s’il se reconnaît.

Et de faire bouger les choses

Pour autant, malgré quelques dérives, on peut quand même observer l’utilité d’un tel site pour les médecins, et l’amélioration de leur profession. Quand on sait les difficultés que connaissent les médecins de petites villes et de campagne, souvent seuls, débordés, et un peu délaissés par le système médical, on se dit que Twitter peut être pour eux un moyen de se faire entendre.

Le 3 septembre dernier, 24 d’entre eux se sont exprimés par des tweets à l’intention de la ministre de la santé Marisol Touraine, signés du « hashtag » (sorte de mot clef servant à répertorier leurs tweets dans une même catégorie) #PrivésDeDésert.. Ils ont ainsi pu exprimer directement à la ministre les revendications qui leurs semblaient utiles afin de réformer le système médical français. Parmi celles-ci, la création de « chèques emploi médecin », pour libérer des tâches administratives les médecins isolés, ainsi que la mise en place de Maisons de Santé Pluridisciplinaire. Le réseau social n’a donc pas fini de faire parler de lui.

Olivier. Pour une démocratisation de l'accès à un info santé de qualité sur le net.

SOURCES

  • http://medicaments-en-ligne.over-blog.fr/

    http://www.rue89.com/2012/09/06/sur-twitter-la-fronde-de-medecins-20-contre-les-deserts-medicaux-235107

    http://www.denisesilber.com/silberblog/2012/06/medecins-francophones-twitter.html
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté