Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cancer du sein : un nouveau traitement approuvé aux USA
Cancer du sein : un nouveau traitement approuvé aux USA
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
15 juin 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Cancer du sein : un nouveau traitement approuvé aux USA

Cancer du sein : un nouveau traitement approuvé aux USA

La Food and Drug Administration (agence du médicament américaine) a donné son aval à la commercialisation du médicament pertuzumab (Perjeta ©), mis au point par le groupe pharmaceutique Roche et sa filiale américaine Genentech. Lancé dans le but de combattre le cancer du sein HER2-positif métastatique, le nouveau traitement pourrait permettre de prolonger la durée de vie des malades.

L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, la FDA, a approuvé, le 11 juin dernier, un nouveau traitement contre le cancer du sein. Le médicament en question, appelé pertuzumab, a été développé par les laboratoire Roche à Zurich, en Suisse. Le groupe pharmaceutique précise que le produit est destiné aux patientes souffrant d’un cancer de type HER 2 (une forme assez sévère du cancer du sein qui affecte de 15% à 20% des femmes atteintes par cette maladie), en complément d’une chimiothérapie.
 
Les femmes qui prendraient le pertuzumab ne devront pas avoir fait l’objet d’un traitement préalable, et devront combiner ce médicament avec un autre, le trastuzumab (Herceptin®), et à une substance active anticancéreuse employée en chimiothérapie, le docétaxel. Comme l’indiquent les responsables du groupe Roche, l’accord de la FDA a été prononcé après analyse des données de phase III. Ces dernières ont montré que la combinaison du Perjeta et d’une chimiothérapie a eu pour effet d’améliorer de 6,1 mois en moyenne la durée de vie des patientes traitées en comparaison avec les bénéficiaires d’une chimiothérapie classique.

Hal Barron, responsable du développement des produits chez Roche ne cache pas son optimisme quant au médicament : « Perjeta combat les tumeurs HER 2-positifs d’une manière différente que le Herceptin. Vu la façon dont les deux médicaments agissent ensemble, la combinaison avec une chimiothérapie peut prolonger la période avant que ce cancer agressif ne s’aggrave ». Dans son élan, le groupe pharmaceutique suisse a également déposé une demande d’autorisation à l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour le même produit.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins
Commentaires
3 votes
par philoupe (IP:xxx.xx6.101.112) le 19 juin 2012 a 09H51
philoupe (Visiteur)

6 mois de survie dans des conditions déplorable dite moi ou est le progrés comment voulez vous soigner une personne en injestant de tel produits dans les veines,ce n’est que du bon sens , arrêtons d’enrichir ces labocharlatans. Quand est ce que la securité social fera sont travail de controle afin de sauvegarder l’argent versé par les gens qui travail. Le cancer n’est qu’une maladie de l’âme alors commençons par soigner celle ci et le monde ne sans portera que mieux.