Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Avec quelle boisson faut-il prendre ses médicaments ?
Avec quelle boisson faut-il prendre ses médicaments?
note des lecteurs
date et réactions
15 février 2010 | 2 commentaires
Auteur de l'article
DR DELEPOULLE A-S, 16 articles (Pharmacien)

DR DELEPOULLE A-S

Pharmacien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
1
nombre de votes
3

Avec quelle boisson faut-il prendre ses médicaments ?

Avec quelle boisson faut-il prendre ses médicaments?

Quoi de plus anodin que d’avaler ses médicaments avec nos boissons de tous les jours... et pourtant de nombreuses boissons peuvent interférer avec l’absorption ou le métabolisme des médicaments et les rendre soit inefficaces, soit plus toxiques !!!
L’idéal est de prendre ses médicaments avec de l’eau et en quantité suffisante (100ml minimum).
Voici un petit catalogue des interactions avec les autres boissons et les médicaments, de quoi vous faire réfléchir...

Le lait

Le lait peut empêcher la traversée des membranes biologiques. Attention aux médicaments pédiatriques souvent donnés dans le biberon. Formation de complexes insolubles avec : Tétracyclines de 1ère génération, céfalexine, méthotrexate, fluor, biphosphonates, aténolol, sotalol, sels de fer (Tardyferon®). Leur activité est diminuée avec le lait. Risque de dissolution prématurée dans l'estomac des enrobages gastrorésistants : bisacodyl, sels de potassium. Ne pas prendre ces médicaments dans les 3 heures suivant ou précédant l'ingestion d'une boisson lactée. Il faut contrôler l'apport de calcium en cas de traitement par les digitaliques. En revanche le lait augmente l'absorption de l'atovaquone (Malarone®) ; il est conseillé de prendre cet antipaludéen avec une boisson lactée.

Le thé

Les tannates présents dans le thé forment des complexes insolubles avec les sels de fer et en diminuent leur biodisponibilité. L'halopéridol (Haldol®) et la chlorpromazine (Largactil®) mélangés au thé entraînent la formation de précipités insolubles.

Le café, boissons au cola riches en caféine et en tanins

La caféinémie est augmentée avec la ciprofloxacine (Ciflox®), enoxacine (Enoxor®), la contraception hormonale, la fluvoxamine (Floxyfral®), cimétidine, disulfirame, mexilétine, stiripentol. Elle entraîne palpitations, nervosité , hypertension artérielle, excitations, voire convulsions. Diminution de l'efficacité des médicaments associés : Dipyridamole, Lithium, benzodiazépines, hypnotiques. Diminution de la résorption du fer, du lithium, de l'halopéridol (par complexation avec les tannates contenus dans le thé ou le café). Augmentation des effets indésirables de la théophylline et des vasoconstricteurs Augmentation de l'activité de l'ergotamine, de certains antalgiques (aspirine, paracétamol). Effets cardiovasculaires augmentés avec la nicotine (patchs, gommes, comprimés à sucer...).

Le jus de pamplemousse

Le jus de pamplemousse contient de la bergamottine et de la 6,7-dihydrobergamottine inhibitrices du CYP3A4 qui ralentit le métabolisme de certains médicaments. Par précaution, ne pas boire plus d'un quart de litre par jour de jus de pamplemousse, et éviter d'en boire dans les 2 heures précédant ou suivant la prise de médicament : Interaction avec la ciclosporine : toxicité éventuelle de la ciclosporine (Néoral®, Sandimmun®) par augmentation du taux plasmatique. En cas de traitement immunosuppresseur, la prise concomitante de jus de pamplemousse de façon régulière, peut endommager le rein. Interactions avec le Squinavir (Fortovase®, Invirase®), inhibiteurs calciques (flodil®), tacrolimus (Prograf®), interactions avec certaines statines (simvastatine, atorvastatine). Un jus de pamplemousse, pris en même temps que la simvastatine peut multiplier par 15 l'absorption du médicament et provoquer des atteintes musculaires graves. Le risque existe aussi avec les pilules contraceptives (risque de complications thromboemboliques).

Les autres jus de fruits

Le pH d'un jus de citron ou d'orange est environ de 2,5 à 3,5, celui d'un jus de tomate est de 3,9 à 4,4. Les jus de fruits sont à éviter en cas de prise d'aspirine ou d' AINS car ils risquent de majorer voire de déclencher des brûlures d'estomac ou des reflux acides. Les jus de fruits (orange, pomme), les boissons à base de Cola peuvent modifier la pharmacocinétique de certains médicaments (absorption augmentée du fluor, et absorption diminuée notamment des médicaments basiques comme l'atazanavir, les bêtabloquants, fluoroquinolones, antifongiques triazolés ) ou altérer les principes actifs sensibles à un pH acide. Éviter une consommation abondante avec l'ampicilline (Totapen®) et ses dérivés, l'érythromycine, l'oxacilline (Bristopen®) et ses dérivés. La vitamine C présente dans le jus d'orange par exemple facilite l'absorption du fer. Risque de résorption gastro-intestinale de l'aluminium présent dans les antiacides (attendre 2 à 3 heures).

Les eaux

Les eaux en bouteille ne sont pas toujours recommandées pour la prise de médicaments en raison de leur forte teneur en calcium ou en Fluor. Il faut aussi éviter de prendre ses médicaments avec de l'eau gazeuse. Les eaux riches en calcium (Hepar®575mg/l, Contrex®468mg/l) entraînent une chélation des médicaments comme le lait rendant impossible, leur absorption par l'organisme. Les eaux riches en Fluor (Saint-Yorre®8,9mg/l, Sail-les bains®, Vichy Célestin®6,1mg/l) influencent l'absorption du calcium. Les boissons gazeuses accélèrent la vidange gastrique par stimulation des mouvements péristaltiques et peuvent diminuer la biodisponibilité (activité) de certains principes actifs comme les anticonvulsivants. Pour en savoir plus sur les médicaments, horaires, alimentation, interactions, consultez la rubrique : www.pharmaciedelepoulle.com/...

Anne-Sophie Delepoulle Pharmacien
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins
Commentaires
1 vote
(IP:xxx.xx8.175.197) le 10 août 2015 a 07H39
 (Visiteur)

Je voulais savoir avec quelle boisson (entre le jus d’orange et le lait) j’aurais pu prendre mon cachet d’amoxicilline et je me retrouve à lire que l’eau en bouteille peut être mauvaise... Une réponse concrète de ce qui est permis serait plus appréciée.

0 vote
par hind (IP:xxx.xx8.106.106) le 6 octobre 2016 a 19H59
hind (Visiteur)

Je suis une greffeé renale et je veux savoir est ce que je peux manger du clémentaine ou bien le citron sans avoir aucunes effets secondaires sachant sue je prends " prograf" merci d’avance !