Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Aller vers plus de transparence sur les génériques
Aller vers plus de transparence sur les génériques
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 septembre 2012
Auteur de l'article
Collectif Interassociatif Sur la Santé, 11 articles (Rédacteur)

Collectif Interassociatif Sur la Santé

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
11
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Aller vers plus de transparence sur les génériques

Aller vers plus de transparence sur les génériques

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) a adressé lundi 10 septembre 2012 une lettre ouverte à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour demander davantage de transparence sur l’origine et la composition exacte des médicaments vendus en France.

Dans cette lettre ouverte, le Collectif interassociatif sur la santé :

  • demande que soit rendu public le rapport IGAS sur les génériques en passe d’être remis à la Ministre,
  • suggère l’organisation rapide d’une table ronde de haut niveau, en situation de recommander les adaptations nécessaires des règles de nature à garantir la bioéquivalence du générique par rapport au princeps.

En parallèle à la question de l’incitation à la délivrance des génériques par les modalités de leur prise en charge financière par l’Assurance maladie, il lui semble aussi important d’obtenir le plus de clarifications possibles sur les critères de bioéquivalence en fonction des différents types de génériques, et de leurs éventuelles implications en l’état actuel des connaissances disponibles.

Plus de transparence est souhaité, pour convaincre l’ensemble des acteurs de santé, et en particulier les patients, de l’importance d’une délivrance optimale des génériques.

> Télécharger la lettre ouverte adressée par le CISS à Marisol TOURAINE sur la bioéquivalence des génériques, le 10.09.2012, en cliquant sur le visuel ci-dessous :

 

Lettre du CISS a Marisol Touraine

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté