Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Alcoolisme : Le baclofène serait efficace
Alcoolisme : Le baclofène serait efficace
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
21 mars 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Alcoolisme : Le baclofène serait efficace

Alcoolisme : Le baclofène serait efficace

Le baclofène, un médicament utilisé à la base pour soigner des troubles neurologiques, pourrait-il devenir un remède contre l’alcoolisme ? Comme le rapporte dernièrement la revue Alcohol and alcoholism, des chercheurs français viennent de mettre en évidence l’efficacité du baclofène pour lutter contre l’alcoolisme. A la lumière de ces nouveaux éléments, un essai clinique devrait se mettre en place pour évaluer les conditions dans lesquelles ce relaxant musculaire pourrait être utilisé pour contrer la dépendance à l’alcool.

Le baclofène suscite un intérêt croissant, et ce n’est pas la parution, en 2008, du livre Le dernier verre qui va infléchir la tendance. Dans cet ouvrage le cardiologue Olivier Amesein relate comment, après de multiples expériences ratées pour tenter de se passer de gin et de whisky, il a su venir à bout de sa dépendance à l’alcool grâce à ce médicament, pris à de très fortes doses. Et voilà donc qu’une première étude scientifique sur le baclofène a été publiée cette semaine dans la revue Alcohol and alcoholism.

Le verdict donné est encourageant pour ses défenseurs : « Pris à fortes doses, le baclofène est d’une efficacité incontestable ». Les travaux ont été effectués sous la direction de Philippe Jaury, professeur à l’université Paris-Descartes, et ont impliqué plusieurs médecins, à l’image de Renaud de Beaurepaire. Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs ont analysé les dossiers de 181 patients fortement alcooliques sous baclofène. Le docteur Laurent Rigal, co-auteur de l’étude, a lui même été surpris par les résultats apportés : « Même en admettant que les quelques dizaines de patients qui ont été perdus de vue ne se soient pas détournés de leur penchant pour la bouteille, le baclofène a été efficace dans 58% des cas ».

Et Philippe Jaury de constater, non plus avec étonnement, que « 20 000 à 30 000 personnes auraient déjà utilisé hors AMM (autorisation de mise sur le marché) ce myorelaxant pour soigner leur alcoolisme ». Ce spécialiste devrait ainsi entamer un essai clinique dès le mois de mai prochain, et celui-ci pourrait s’étaler jusqu’en fin 2013. En prévision de ces travaux, le professeur prévoit la participation de 60 médecins et 320 patients.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
7 votes
par Yves Brasey (IP:xxx.xx1.132.125) le 22 mars 2012 a 16H29
Yves Brasey, 5 articles (Informaticien)

"OUI" le Baclofène est efficace ! et nous le savons depuis longtemps !

Comme l’a déclaré le Pr Granger lors de la conférence du 24 janvier à Cochin : "la bataille du Baclofène est gagnée ! ".

Sur le plan médical le Baclofène n’a plus à faire ses preuves, des milliers de malades sont guéris (80/90% de taux de réussite), en 40 ans d’utilisation le Baclofène a donné la preuve de sa non dangerosité : 0 mort !

Le combat est maintenant politique et financier.

Les principaux anti-baclo bien médiatisés occupent les plus hautes fonctions à la SFA : Pr Lejoyeux, Paille, Aubin et Dr Batel. Au moins 3 de ces messieurs sont en conflits d’intérêts flagrants avec le laboratoire Lundbeck qui va bientôt annoncer la sortie du Nalmefène. Je n’invente rien, c’est sous nos yeux : http://www.sfalcoologie.asso.fr/dow... (les conflits d’intérêts sont en bas de l’article) et aussi http://www.doctissimo.fr/html/dossi...

Le Nalmefène a déjà trouvé son nom commercial, c’est devenu le SELINCRO, les actions montent dans les labos, les transactions financières sont chiffrées, les dizaines millions d’euros qui circulent http://www.bloomberg.com/news/2012-...

Les petits soldats qui ont barrés la route du Baclofène et qui ont fait un tapis rouge au Nalmefène/SELINCRO vont enfin pouvoir être récompensés de leurs efforts.

Une pétition : "Le SCANDALE du Baclofène ! Obtenons au plus vite une extension de l’AMM" est en ligne ici http://liencs.fr/040

Cordialement, Yves BRASEY Vice-Président de l’Association Baclofène. www.baclofene.org et www.baclofene.com pour le forum d’entraide.

5 votes
par Sylvie Imbert (IP:xxx.xx6.225.131) le 23 mars 2012 a 12H57
Sylvie Imbert, 5 articles (Rédacteur)

Que le baclofène soit efficace est une certitude et il est réjouissant de voir qu’enfin, dans la presse, ce médicament passe de "miracle" à "efficace", tant mieux, il était temps.

L’étude publiée dans Alcohol and alcoholism reprend des données et des résultats de deux études publiées dans l’indifférence générale l’an dernier (un article et une thése de médecine). Certes publiées dans des revues moins prestigieuses et qualifiées de peu probantes par ceux qui freinent la reconnaissance du baclofène.

Reste à voir si l’attitude de la SFA, dont la réunion se tient aujourd’hui, évolue. Vont ils lâcher du lest sous la pression ? Ou continuer sans état d’âme leur train train ?

Quant aux 20 000 prescriptions, face à une maladie mortelle, pensez vous que les malades aidés par leur proches ne cherchent pas avant tout à sauver leur peau ? Heureusement des généralistes, peu intimidés par les réticences de l’AFSSAPS, prescrivent comme ils en ont le droit. Heureusement les malades s’organisent, s’entraident et guérissent

Sylvie Imbert - Association BACLOFENE - http://www.baclofene.org - http://www.baclofene.org