Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le pharmacien de demain : un éducateur central de la santé ?
Le pharmacien de demain : un éducateur central de la santé ?
note des lecteurs
date et réactions
14 avril 2008 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Jean-Didier, 24 articles (Pharmacien)

Jean-Didier

Pharmacien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
24
nombre de commentaires
5
nombre de votes
28

Le pharmacien de demain : un éducateur central de la santé ?

Le pharmacien de demain : un éducateur central de la santé ?

Le pharmacien de demain doit aussi être pensé comme un éducateur en santé.

En effet, de part son implantation géographique, sa facilité d’accès et sa formation médicale, le pharmacien est à même de relayer les messages de prévention et d’éducation à la santé ainsi que de mener des activités de dépistage quant à l’hypertension, l’hypercholestérolémie ou le diabète, orientant au besoin vers un médecin.

De plus, le pharmacien de demain doit être pensé comme un éducateur en thérapeutique, puisqu’il doit s’assurer de l’adhésion du patient à son traitement. Ainsi, accompagnant le patient chronique dans sa maladie, le pharmacien doit alors éclaircir la pathologie, expliquer son traitement, comprendre les conditions de vie du patient, motiver son adhésion au traitement, évaluer son observance.

Enfin, partant du principe qu’il est préférable que ce ne soit pas la même personne qui prenne une décision et qui en évalue les effets en vue de son éventuelle reconduction, le pharmacien de demain doit être pensé comme un évaluateur des traitements. En effet, en quoi serait-ce impossible pour un pharmacien d’évaluer le ratio bénéfice/risque d’un traitement et d’émettre un avis quant à son renouvellement ?

Dès lors, pourquoi ne pas envisager le pharmacien comme un co-prescripteur en ouvrant le droit à la substitution au sein de la même classe pharmaceutique après évaluation des possibles interactions médicamenteuses avec les traitements en cours, effets indésirables ressentis ou difficultés de plans de prise ?

Toutes ces activités prennent corps au sein de la consultation pharmaceutique qui devra être prise en charge par l’Assurance Maladie. Indispensable à l’initiation d’un traitement pour une maladie chronique, il me semble également essentiel de la renouveler tous les ans afin d’accompagner l’évolution de comportement du patient, de réévaluer le traitement et de simplifier les ordonnances au besoin.

Je propose également que des consultations pharmaceutiques à domicile puissent être prescrites par le médecin à tout patient rencontrant des difficultés avec son traitement. En effet, nous ne pouvons avoir une analyse fiable de la situation d’un patient qu’en observant la place de l’ordonnance et des médicaments dans son privé. Cependant, les entretiens pharmaceutiques nécessitent une certification des pharmaciens qui prendrait en compte une modification de l’espace public des officines en intégrant des espaces clos de confidentialité et une obligation de formation continue. De plus, il me parait essentiel que, pour que cette activité soit bien menée, il faille une modification de nos études en intégrant l’enseignement des sciences humaines.

Enfin, afin de favoriser la coordination, la qualité et la continuité des soins, je propose la création de réseaux locaux de soins auxquels participeraient médecins, pharmaciens, infirmiers, assistants sociaux. Il s’agirait d’un partenariat fondé sur la complémentarité des compétences afin d’avoir une synergie d’action sur les patients les plus lourds et /ou les plus en difficulté. Une prise de décision partagée permettrait la mise en place de plans de prise en charge personnalisés optimisant ainsi l’adhésion des patients à leurs traitements. De part sa répartition géographique et son accès régulier et incontournable par le patient, le pharmacien pourrait être le coordinateur de ces réseaux de soins locaux.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médicaments Pharmacie
Commentaires
0 vote
par Morgan (IP:xxx.xx6.237.105) le 18 mars 2011 a 15H22
Morgan (Visiteur)

Très bon article, bien qu’ancien, voici quelques idées de nouvelles missions au coeur du métier d’un pharmacien d’officine : http://www.carevox.fr/medicaments-s...