Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des pilules miracle pour devenir sportif et mince sans effort ?
Des pilules miracle pour devenir sportif et mince sans effort ?
note des lecteurs
date et réactions
5 août 2008 | 8 commentaires
Auteur de l'article
Grégoire Weber, 5 articles (Diététicien)

Grégoire Weber

Diététicien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Des pilules miracle pour devenir sportif et mince sans effort ?

Des pilules miracle pour devenir sportif et mince sans effort ?

Du sport et de la minceur, sans aucun effort et tout simplement contenus dans deux molécules...

La nouvelle est rapportée par Le Monde daté de dimanche 3 et lundi 4 août dans un article, page 7, intitulé "Les bienfaits de l’exercice physique condensés dans deux molécules".

Elle est bien assez extraordinaire pour que l’on s’arrête dessus : Bientôt nous retrouverons peut-être tous les effets positifs du sport sur la santé et sur la ligne seront contenus dans un médicament. Plus besoin d’effort et de souffrance pour être mince... et ne parlons pas des joggers, leur comportement passera pour étrange et complètement dépassé.

Il ne s’agit pas d’une mauvaise blague, "un groupe de chercheurs américains et sud-coréens dirigé par Ronald M. Evans (Howard Hugues Medical Institute, La Jolla, Californie)" a découvert deux molécules ayant pour cible les récepteurs PPAR-delta et PPAR-bêta qui agissent sur l’organisme en provoquant les mêmes effets qu’un entraînement en endurance.

Les récepteurs PPARs, lorsqu’ils trouvent leur ligand, ont de nombreux effets positifs pour la santé.

Les molécules trouvées par l’équipe de Ronald M. Evans ont eu cet effet inatendu, sur des souris ne suivant aucun entraînement particulier, d’augmenter leur capacité d’endurance de 44% !

Le Monde mentionne évidemment le grand intérêt que ces recherches provoquent chez les groupes pharmaceutiques. On les comprend, qui sait si dans quelques années nous aurons trouvé LE médicament décisif contre les maladies cardio-vasculaires, l’obésité et le diabète ?

Bientôt, nous ne ferons donc peut-être plus de sport, notre quête de la minceur ne nous poussera plus vers les salles de gym, plus besoin d’aucun effort. Nous trouverons sport et minceur sans effort condensés dans quelques gélules.

Cf article publié sur dietparis.fr

___________________________________________________________

Sources :

- Article pour approfondir, Nouvel Obs, 01/08/2008, L’endurance décuplée grâce à une pilule

- Tous les résultats de l’étude (en anglais) : ici


Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats
Médicaments & Soins
Commentaires
2 votes
par clostra (IP:xxx.xx1.15.162) le 6 août 2008 a 18H40
clostra (Visiteur)

Vaste débat ! on attend les résultats sur l’homme, cet irréductible, pour savoir le temps qu’il mettra, tel le petit prince, pour aller jusqu’à la fontaine, s’il a pris de telles pillules.

3 votes
(IP:xxx.xx8.5.195) le 6 août 2008 a 20H12
 (Visiteur)

Il y a quand même quelque chose que la pilule ne peut pas donner, c’est le plaisir du sport.

On ne fait pas du sport juste pour rester mince et en forme. Le plus important est quand même le plaisir du jeu.

7 votes
par plume (IP:xxx.xx5.100.34) le 7 août 2008 a 08H28
plume (Visiteur)

encore un petit pas vers un monde d’assisté et d’incapable ce qui fait la force d’un sportif ( mis à par le dopage) c’est son mental ,avoir un but et savoir dépasse ses limites mais avec se genre de produit nous risquons de voir naître une génération d’homme athlétique avec un esprit de limasse ne pouvant supporter aucun effort ni aucune contrainte Ces produits ne sont pas des solutions à vendre en supermarché

5 votes
par Daniel Joubert (IP:xxx.xx9.127.22) le 7 août 2008 a 09H03
Daniel Joubert, 11 articles (Diététitien)

Encore et encore un produit miracle comme vous le dites Restons prudents nous avons eu des modérateurs d’appétit spécifique et leurs effets nocifs vous vous souvenez ... Puis d’autres déjà interdites dans certains pays et voilà ça continue encore et encore ... Les problèmes de poids sont dans plus de 50% chez les humains comportementaux . L’obésité ne pourra être diminuée que par une prise en charge psycho- dietetico sociale . Le reste est illusoire

1 vote
(IP:xxx.xx7.167.241) le 7 août 2008 a 12H59
 (Visiteur)

Apparement, ou je n’ai pas compris, ces pilules ne sont pas du tout le Graal, pour les sportifs en 4X4 .... pour remplacer leur minimum d’activité physique salutaire, extrait de l’article :

>>> Ronald Evans et ses collaborateurs ont testé le GW1516 sur des souris présentant un ensemble de dérèglements métaboliques comme l’obésité, le diabète de type 2… etc. Ils ont donné du GW1516 à ces souris pendant 5 semaines dans le but de leur faire perdre du poids. Sans résultat.

Les chercheurs ont ensuite réitéré l’expérience sur des souris qui faisaient de l’exercice. A la grande surprise des chercheurs qui s’attendaient seulement à une perte de poids et à une diminution du sucre sanguin, la capacité d’endurance des souris a augmenté de manière très importante avec une augmentation des fibres musculaires de l’endurance de 38%. Les souris « dopées » au GW1516 ont donc pu courir plus longtemps que leurs congénères <<<</p>

Donc les gros cons en 4X4, n’en tirerons aucun avantage, il faudra quand même qu’ils montent sur le vélo..... par d’exercice, pas de bénéfice..... :->

1 vote
par Nicolicon (IP:xxx.xx1.65.22) le 7 août 2008 a 17H56
Nicolicon (Visiteur)

Pas très clair, il faut voir ce que cela va donner sur l’homme.

L’article du Monde en ligne :

http://www.lemonde.fr/archives/arti...

2 votes
par krokodilo (IP:xxx.xx5.85.88) le 8 août 2008 a 10H14
krokodilo (Visiteur)

Ce genre d’article ne fait que renforcer les croyances en des médicaments miracles, voire la banalisation du dopage.

0 vote
par mjlafolle (IP:xxx.xx8.118.177) le 4 mars 2009 a 22H02
mjlafolle (Visiteur)

Et combien ça coût ? quand aura t’on une réponce ?