Accueil du site
> Je gère ma santé > Les troubles de l’humeur > Les symptômes
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Les symptômes

France Dépression, 5 articles (Rédacteur)

France Dépression

Rédacteur

Les symptômes

Les symptômes

Quelques symptômes des troubles maniaco-dépressifs :

 
Manie
Dépression
Sentiment de bonheur immense, d’euphorie
Sentiment de tristesse, de vide
accélération de la pensée, fuites des idées
troubles de la concentration et de la mémorisation
distractibilité (l’attention est facilement attirée par des stimuli extérieurs)
fatigue ou perte d’énergie
Optimisme démesuré, méconnaissance du caractère pathologique des troubles
sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive ou inappropriée
augmentation de l’estime de soi
pessimisme, mode de pensée négatif
irritabilité, voire agressivité
insomnie ou augmentation du besoin de sommeil
réduction du besoin de sommeil
diminution marquée de l’intérêt ou du plaisir pour presque toutes les activités, y compris dans le domaine sexuel
débit de parole accéléré ou continu
préoccupations excessives pour « des petits riens », ruminations anxieuses
augmentation de l’activité dans le domaine social, professionnel, scolaire ou sexuel, agitation psychique et motrice
idées suicidaires
engagement excessif dans des activités agréable mais à potentiel élevé de conséquences dommageables (achats inconsidérés, conduites sexuelles inconséquentes), impulsivité, inhibition, indécision
perte ou gain de poids significatif
 
 

Existe-t-il une différence entre dépression et troubles bipolaires ?

 
Au-delà des « blues de l’âme », la différence entre tristesse et dépression « maladie » ne se situe pas uniquement dans l’intensité de la souffrance, mais également dans la qualité du sentiment éprouvé, modifiant la vie du sujet. En outre, le tableau symptomatique d’un épisode dépressif est constitué par l’association de plusieurs symptômes (c’est un ensemble de symptômes) qui marquent une rupture par rapport au fonctionnement habituel.
 
L’accès dépressif au cours d’un trouble bipolaire peut présenter quelques spécificités par rapport au tableau d’un épisode dépressif isolé. Néanmoins, ils partagent tous deux, en aigu, « la souffrance dépressive » et le risque suicidaire ou de dysfonctionnement socio-professionnel.
 
 
Pour en savoir plus : http://www.france-depression.org/
France Dépression
Mots-clés :