Accueil du site
> Je gère ma santé > Le diabète > Qu’est-ce que le diabète
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Qu’est-ce que le diabète ?

Qu’est-ce que le diabète ?

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

Les aliments sont composés de lipides (graisses), protides (comme la viande) et glucides (sucres, féculents). Ce sont eux qui fournissent l’essentiel de l’énergie dont a besoin le corps pour fonctionner, qui passent dans l’intestin, puis rejoignent la circulation sanguine.
 
Quand on mange, le taux de sucre dans le sang augmente, les glucides sont alors transformés essentiellement en glucose. Le pancréas détecte l’augmentation de la glycémie. Les cellules bêta du pancréas, regroupées en amas appelés îlots de Langerhanssecrètent de l’insuline. L'insuline permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme : muscles, tissus adipeux, et le foie où il va pouvoir être transformé et stocké.
 
Ainsi la glycémie peut augmenter légèrement, puis revenir à un taux normal et le glucose être converti en réserves et en énergie. Chez les personnes atteintes de diabète, ce système ne fonctionne pas. 
 

En France aujourd'hui, combien de personnes sont diabétiques ?

 
En seulement 10 ans, alors que les messages d'information et de prévention se sont multipliés, le nombre de personnes diabétiques est passé de 1,6 à près de 4 millions.
A cela s'ajoute les personnes diabétiques qui s'ignorent. Il y a encore peu, on évaluait ce chiffre à environ 500 000, c'est sans doute à 600 000, voire 700 000 qu'il faut maintenant estimer. Le gros des effectifs concerne toujours les personnes diabétiques de type II, non insulinodépendants (DNID), mais le nombre de type I, insulinodépendants (DID), est en progression également.
 

Les causes de l'évolution du diabète : surpoids et obésité en tête

 
Parmi les causes du diabète, il y a toujours les facteurs de prédisposition (gènes, antécédents familiaux, etc.). Bien sûr, le vieillissement de la population, le dépistage précoce et l'amélioration de l'espérance de vie des personnes traitées pour diabète augmentent mécaniquement les chiffres. Mais ce sont surtout des facteurs sociaux et environnementaux (liés à nos modes de vie) qui expliquent cet accroissement constant : surpoids, obésité, manque d'activité physique régulière et sédentarité constituent les principales causes du diabète en France.
 

Âge, sexe, conditions sociales, territoire... : les disparités du diabète

Nous ne sommes pas tous égaux face au diabète et face aux risques de diabète. L'étude de 2009 confirme des disparités liées au sexe (les hommes sont plus touchés que les femmes), à l'âge (les taux de prévalence sont plus élevés après 60 ans), aux conditions sociales, ainsi que des disparités géographiques.
 
Les taux de prévalence les plus élevés en France sont toujours en outre-mer (Réunion 8,8% et Guadeloupe, par exemple, 8,1%). Fait marquant, à l’inverse de la métropole, les femmes sont plus touchées par le diabète entre outre-mer que les hommes.Source : http://www.contrelediabete.fr/
Fédération Française des diabétiques

SOURCES

  • http://www.contrelediabete.fr/
Mots-clés :
Diabète