Accueil du site
> Je gère ma santé > La rhinite allergique > Quand faut-il penser à
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Quand faut-il penser à une rhinite allergique ?

Asthme & Allergies, 23 articles (Association)

Asthme & Allergies

Association

Quand faut-il penser à une rhinite allergique ?

Quand faut-il penser à une rhinite allergique ?
Les signes habituels qui doivent faire penser à une rhinite allergique sont regroupés sous le sigle PAREO  :
 
P comme Prurit, qui signifie que le nez démange,
A comme Anosmie, qui signifie que l’on perd l’odorat (plus rarement),
R comme Rhinorrhée, qui signifie que l’on a le nez qui coule,
E comme Eternuements,
O comme Obstruction, qui signifie que l’on a le nez bouché.
 
Il existe deux types de rhinites allergiques : les rhinites allergiques intermittentes (le plus souvent saisonnières, (pollens) et les rhinites allergiques persistantes (allergènes domestiques, acariens, animaux, moisissures).

 

Il n’y a pas de saison pour la Rhinite Allergique !

 
L’idée qu’on se fait couramment à propos de la Rhinite Allergique, amène à considérer celle-ci uniquement à l’approche des beaux jours, lorsque le printemps revient.
Mais hélas, qui dit Rhinite Allergique, ne signifie pas seulement une gêne occasionnée par les pollens et les graminées. D’autres allergènes, nombreux et variés (acariens, moisissures, blattes, animaux…) en sont aussi à l’origine.
 

Pourquoi consulter votre médecin ?

 
Il a été démontré que les personnes souffrant de rhinite allergique persistante, avec le nez qui coule et qui est bouché, ont une qualité de vie qui peut être altérée. En effet, la rhinite allergique provoque des troubles du sommeil et une gêne durant les activités quotidiennes, tout ceci entraînant de la fatigue pouvant aller jusqu’à des arrêts de travail et des absences à l’école. Votre médecin, grâce à un interrogatoire précis et des tests divers, va pouvoir poser le diagnostic de rhinite allergique et vous proposer des solutions.
 
Pour en savoir plus : http://asthme-allergies.org/
Mots-clés :