Accueil du site
> Je gère ma santé > L’insuffisance rénale > Conseils pour prendre
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Conseils pour prendre soin de vos reins

Ligue Rein & Santé, 16 articles (Association)

Ligue Rein & Santé

Association

Conseils pour prendre soin de vos reins

Conseils pour prendre soin de vos reins

La prévention de l’IRC passe par le dépistage précoce des personnes à risques, ainsi que par l’adoption de mesures hygiéno-diététiques préservant la durée de vie des reins le plus longtemps possible.

 

Bien gérer le diabète et l’hypertension

 
Tous les moyens de prévention et de lutte contre le diabète, l'hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires sont importants.
 

Des test de contrôle à faire régulièrement

Vous pouvez ainsi :
  • Faire contrôler régulièrement votre tension artérielle. En effet, une tension trop élevée peut révéler un problème rénal ou en provoquer un.
  • Les tests par bandelette urinaire permettent de rechercher la présence dans les urines d'albumine et de sang, ainsi que d'autres substances comme le glucose ou les nitrites (pour la recherche d'une infection urinaire).
  • Si vous êtes diabétique et/ou hypertendu, un dosage au minimum annuel de la créatinine sanguine est recommandé. La recherche dans les urines de protéines ou de microalbumine doit être également périodiquement réalisée.
 

Conseils d’hygiène de vie

 
De plus, une bonne hygiène de vie contribue à la bonne santé des reins. Voici quelques conseils…
  • Boire la quantité d’eau adaptée à ses besoins (au moins 1 à 1.5 litre par jour), répartie sur la journée, afin de faciliter le travail des reins.
  • Avoir une alimentation équilibrée afin d’éviter le surpoids et l’excès de cholestérol
  • Ne pas manger trop salé car l’excès de sel favorise l’hypertension, facteur de risque des maladies rénales.
  • Pratiquer régulièrement une activité physique pour prévenir la surcharge pondérale et l'obésité, souvent associées au diabète et à l'hypertension artérielle.
  • Arrêter de fumer car le tabac accélère l'évolution des maladies rénales et cardio-vasculaires en accélérant le vieillissement.
 

Éviter les substances néphrotoxiques

 
Il convient également de faire attention à certaines substances qui peuvent être toxiques à terme pour les reins. Ainsi, il faut absolument :
  • Éviter l’automédication ; elle peut être nocive pour les reins. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être toxiques pour les reins. Il en est de même de certains analgésiques, comme le Paracétamol et l'Aspirine, s’ils sont utilisés à fortes doses sur de longues périodes.
  • Être vigilant quant à l’abus de laxatifs ou de diurétiques.
  • Éviter la consommation de produits dont la composition n’est pas clairement identifiée (herbes chinoises et autres substances pour maigrir, compléments alimentaires, …).
  • Se méfier des régimes hyperprotéinés, qui peuvent fatiguer les reins.
 
A côté des médicaments déjà cités, d'autres sont connus pour leur toxicité rénale : lithium, immunosuppresseurs et anti-cancéreux.
 
L'IRC peut être aggravée par l'injection de produits de contraste iodés pour imagerie (scanners surtout). Par contre, l'IRC expose au risque de Fibrose Néphrogénique Systémique (grave modification de la peau et des tissus) lors de l'utilisation des substances paramagnétiques (IRM).