Accueil du site
> Je gère ma santé > L’Asthme > Diagnostic de l’Asthme
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Diagnostic de l’Asthme

Asthme & Allergies, 23 articles (Association)

Asthme & Allergies

Association

Diagnostic de l’Asthme

Diagnostic de l'Asthme

Comment le diagnostic est-il réalisé ?

 
Il est fait par le médecin à partir :
  • des symptômes observés,
  • de l’interrogatoire du malade : circonstances d’apparition et de déclenchement, signes cliniques, pathologies associées –en particulier présence de rhinite, de reflux gastro-œsophagien, d’eczéma ou tout autre manifestation allergique- etc.
  • d’examens complémentaires de mesure du souffle.
 
 

L’avis de l’expert : Quels indices peuvent faire suspecter qu’un enfant est asthmatique ?

 
 
Pr. Daniel VERVLOET, Pneumologue Allergologue, Association Asthme & Allergies : « Les symptômes de l’asthme ne sont pas toujours faciles à observer pour les parents, en particulier chez les enfants trop jeunes pour s’exprimer. Néanmoins, dès qu’un enfant connaît plus de trois épisodes de « crises de sifflements » dans l’année, hypothèse de l’asthme devra être évoquée avec le médecin traitant. Les sifflements, qu’ils soient liés à des affections virales ou non, sont un symptôme bien spécifique à l’asthme. Attention si l’on vous parle de bronchite « asthmatiforme », car il peut s’agir d’asthme. »

 

Les examens 

 
L'EFR ou « Exploration Fonctionnelle Respiratoire », permet de mesurer objectivement le souffle, c’est à dire la capacité respiratoire du patient. C’est le seul examen qui permet un diagnostic précis de l’asthme et le suivi dans le temps. L’appareil évalue les débits bronchiques qui reflètent le degré d’obstruction des bronches et sa réversibilité, et donc la sévérité de l’asthme.. Il peut être réalisé dès le plus jeune âge. Cet examen est très utile car beaucoup de patients ne ressentent pas de gêne respiratoire alors qu’ils font de l’asthme.
 
D’autres examens plus complexes peuvent être utiles comme la mesure des résistances bronchiques par pléthysmographie et la mesure de la réactivité bronchique non spécifique.
 
Dans le cadre du bilan initial, d’autres examens complémentaires pourront être réalisés comme par exemple une radiographie pulmonaire, un bilan allergologique par tests cutanés, ou bien un bilan biologique (taux d’éosinophiles sanguins, recherche d’IgE spécifiques vis-à-vis d’allergènes, etc.)
Mots-clés :
Asthme