Accueil du site
> Forme & Beauté > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Seins : faut-il laisser tomber le soutien-gorge ?
Seins : faut-il laisser tomber le soutien-gorge ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 avril 2013
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Seins : faut-il laisser tomber le soutien-gorge ?

Seins : faut-il laisser tomber le soutien-gorge ?

Une étude sérieuse menée par l’équipe du professeur Jean-Denis Rouillon, du CHU de Besançon, balaie les idées reçues quant à l’utilité du soutien-gorge. Selon les conclusions des chercheurs, en effet, le soutien-gorge n’aurait aucune vertu de maintien. Au contraire même, puisque, privé de la pesanteur, les tissus soutenant le sein se ramolliraient. Les Femen auraient-elles montré la voie ?

Le professeur Jean-Denis Rouillon est intervenu le 10 avril dernier sur les ondes de France Info : « Nos premiers résultats valident l’hypothèse que le soutien-gorge est un faux besoin. Médicalement, physiologiquement, anatomiquement, le sein ne tire pas bénéfice d’être privé de la pesanteur. Au contraire, les tissus de soutien ne vont pas se développer mais s’étioler ». Prudence toutefois, car l’intéressé ajoute que « nous sommes dans des résultats préliminaires, sur un groupe qui n’est pas représentatif de la population générale. Ce serait donc dangereux d’arrêter de conseiller aux femmes de porter un soutien-gorge ».
 
Pour arriver à ces conclusions, le professeur Rouillon et son équipe ont suivi, depuis 1997, le comportement de 330 femmes ne portant plus de soutien-gorge. L’observation fut nette : «  Le mamelon des seins remontait en moyenne de 7 millimètres en un an par rapport à l’épaule, les seins se raffermissaient et les vergetures s’estompaient ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Sein