Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Quelle argile naturelle pour quel type de peau ?
Quelle argile naturelle pour quel type de peau ?
note des lecteurs
date et réactions
29 avril 2014 | 3 commentaires
Auteur de l'article
JolieM, 4 articles (Site internet)

JolieM

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Quelle argile naturelle pour quel type de peau ?

Quelle argile naturelle pour quel type de peau ?
Vous le savez, chez Jolies Mômes on aime le bio et le naturel, et on vous parle souvent de cosmétiques maison à base de produits sains et respectueux de l’équilibre de la peau (voir nos recettes de peeling ou nos conseils sur le gommage maison, le shampoingDIY…et bien d’autres !).

Un ingrédient naturel dont on vous parle souvent ici c’est l’argile verte, mais il existe d’autres argiles aux vertus propres, capables de répondre spécifiquement aux besoins des différents types de peau selon leur couleur. Mais pas que. Grand tour d’horizon des argiles naturelles, pour enfin s’y retrouver !
 

Des argiles et des couleurs

 
  • On dit de l’argile blanche ou argile kaolin, ou encore kaolinite, qu’elle est anti grise-mine, spécialement adaptée aux peaux sèches et matures. L’argile blanche est riche en silice, un élément naturellement présent dans l’organisme mais qui diminue avec l’âge et qui est notamment responsable de l’apparition des rides. Elle est moins riches en minéraux et donc moins absorbante que l’argile verte (riche en oxyde de fer et de magnésium), car elle est « lavée » par les eaux (de pluie ou de ruisseaux). On peut s’en servir en masque pour le visage (propriétés régénérantes) ou en shampooing (pour cheveux cassants et dévitalisés), et même en shampooing sec.
  • L’argile verte, qu’on ne vous présente plus, peut s’utiliser de mille et une façons. C’est l’argile consacrée des peaux mixtes à grasses, et traditionnellement la plus utilisée en France car réputée comme étant la plus polyvalente des argiles.
  • L’argile jaune est quant à elle particulièrement indiquée pour l’exfoliation et le soin des peaux mixtes à grasses, sensibles et réactives. Moins riche en oxyde de fer que l’argile verte, elle convient donc mieux aux peaux sensibles parce que moins irritante. Elle ne contient ni aluminium, ni manganèse, ni zinc (régénération des tissus). Sa couleur est due à une concentration en ions et oxydes ferriques.
  • L’argile rouge est apaisante et détoxifiante, idéale pour les peaux fatiguées, réactives et couperosées. Très riche en oligo-éléments et acides ferriques oxydés dont elle tient sa couleur, elle favorise la circulations sanguine et redonne de l’éclat.
  • L’argile rose est un mélange de 3/4 d’argile blanche et 1/4 d’argile rouge, qui combine propriétés revitalisantes et purifiantes. Parfaite pour les peaux normales à sensibles.
  • L’argile violette est un mélange de plusieurs argiles naturelles qui la rendent particulièrement riche en silicium (un bouclier de défense de l’organisme) et peu concentrée en sels minéraux (elle est douce). Ses propriétés sont très proches de celles de l’argile blanche et la rendent donc plus particulièrement adaptée aux peaux sèches et délicates.
 
Certains pensent que les mérites des argiles naturelles sont finalement assez comparables. Toutes les argiles sont en effet issues de la décomposition de roches sédimentaires et contiennent essentiellement les mêmes oligo-éléments (le calcium, la magnesium, le potassium, l’alumin, le silicium, le titane, le fer ou le sodium). La couleur d’une argile provient de son taux en limonites (oxydes hydratés de fer naturel), en oxydes de cuivre et de magnésium ainsi qu’en humus végétal. Et si l’on prête des vertus particulières à chaque couleur, il n’est pas scientifiquement prouvé que les différentes argiles aient des bienfaits différents.
 

Différentes familles d’argiles

Mais au-delà de leurs couleurs, les argiles se différencient surtout par leur appartenance à une « famille », chaque famille ayant ses propres spécificités.
 
  • L’argile kaolinite, ou kaolin (de la province Kao-Ling en Chine), correspond à l’argile blanche. C’est la plus douce des argiles, mais aussi la moins active (elle ne contient pratiquement plus d’acides ferriques).
  • L’argile montmorillonite (de la localité de Montmorillon, dans la Vienne) est une argile de qualité supérieure riche en minéraux, notamment en magnésium, aluminium et zinc (qui régénèrent les tissus) et concentrée en silice (50 à 60%). C’est la plus polyvalentes des argiles, quelle que soit sa couleur (verte, jaune, bleue, rouge ou rose). Elle agit en symbiose avec les huiles essentielles, ce qui la rend particulièrement adaptée aux soins faits maison et fait d’elle la star des masques de beauté. Elle convient à tous types de peaux.
  • Le Ghassoul, ou Rassoul ou encore Rhassoul, est une argile issue de la glaise volcanique qui appartient à la famille des smectites, à l’instar de l’argile montmorillonite (pouvoirs gonflants et absorbants). Elle est donc d’une qualité supérieure. C’est surtout une « terre saponifère » qui possède des propriétés lavantes et désincrustantes hors normes, tout en respectant le film lipo protecteur de la peau. Son nom vient de « ghassala », ou « laver » en arabe, et son usage est plutôt adapté aux peaux normales à grasses et acnéiques. Soin capillaire par excellence, on peut l’utiliser entre autres comme shampoing ou démêlant naturel pour cheveux gras (il assainit et régule le sébum), secs, frisés ou crépus (il a des priorités gainantes). Pour les cheveux fins, ses vertus gonflantes sont particulièrement appréciées.
  • L’argile illite (décrite pour la première fois d’après un sol argileux de l’Illinois), très commune en France, se décline en rouge, vert ou jaune suivant la concentration, le degré d’oxydation et de réduction des acides ferriques qu’elle contient. Fortement calcite et pauvre en magnésium, son pouvoir absorbant est supérieur à celui de l’argile montmorillonite, ce qui en fait l’alliée des peaux mixtes à grasses.
 

En conclusion…

L’argile, quelle que soit sa couleur, possède des propriétés bienfaisantes pour n’importe quel type de peau. Chaque argile présente ses spécificités, mais le plus important reste de choisir une argile de bonne qualité. Achetez uniquement des argiles clairement identifiées comme étant naturelles à 100% et séchée au soleil, la couleur étant finalement un élément secondaire.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.11.173) le 29 avril 2014 a 22H29
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article ........... je connais désormais beaucoup mieux les différentes familles d’argile.

0 vote
(IP:xxx.xx9.29.40) le 21 mai 2014 a 16H12
 (Visiteur)

salut ! Merci, je ne connaissais pas qu ’l existait différents sortes d ’argile ; maintenant je prendrai du temps pour en chercher ce qui convient à ma peau.

A plus

0 vote
par RisaMartin (IP:xxx.xx0.8.186) le 18 octobre 2014 a 12H19
RisaMartin, 4 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article ! http://www.masquesvisagemaison.com/...