Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pourquoi Macrolane est-il interdit en France ?
Pourquoi Macrolane est-il interdit en France?
note des lecteurs
date et réactions
19 septembre 2011
Auteur de l'article
Dr Yen BUI, 5 articles (Rédacteur)

Dr Yen BUI

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Pourquoi Macrolane est-il interdit en France ?

Pourquoi Macrolane est-il interdit en France?

Macrolane d’un côté, prothèses mammaires de l’autre. C’était la guerre entre la médecine esthétique et la chirurgie.

Le Macrolane est un acide hyaluronique du laboratoire QMED, spécialisé dans l'augmentation mammaire en concurrence avec les prothèses mammaires.

Le Macrolane est interdit en France depuis le 26 août 2011 car selon l'Afssaps (l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), ce produit perturbe les clichés de radiologie et gêne par conséquent le dépistage du cancer du sein.

Cet organisme précise bien qu'aucun effet secondaire grave n'a été noté concernant ce produit dans toute indication : dans les articulations pour arthrose, dans l'indication esthétique au mollet, fesse, visage et même aux seins.

Toutefois, la prudence dans ce cas est la bienvenue car l'indication esthétique ne justifie pas le risque à prendre. Cependant, les prothèses mammaires gênent autant les clichés de mammographie de dépistage du cancer du sein que Macrolane. Mentor, un des plus grands fabricants de prothèses mammaires a publié ce texte sur son site Internet : « Les implants mammaires peuvent compliquer l'interprétation des images du fait d'un obscurcissement des tissus sous-jacents et/ou d'une compression des tissus qui les recouvrent. Le radiologue doit faire appel à des techniques de déplacement des implants pour obtenir une bonne visualisation des tissus mammaires, aussi convient-il de s'adresser à un centre de mammographies agréé... La compression du sein au cours d'une mammographie peut provoquer une rupture de l'implant.

...Des calcifications peuvent apparaître sur les mammogrammes et faire suspecter un cancer du sein. Dans un tel cas, il est nécessaire de pratiquer une biopsie et/ou d'ôter les implants pour étudier la nature exacte de ces masses. »(2)

Par ailleurs, les prothèses mammaires nécessitent un contrôle échographique tous les ans pour rechercher les fuites de silicone dont les effets secondaires graves ont motivé l'interdiction de ce produit dans la correction des rides (3). D'autant plus que même la HAS a révélé dans son rapport que très peu d'études sérieuses ont été réalisées concernant leur sécurité (4).

Cette décision d'interdire Macrolane tout en laissant perdurer les prothèses mammaires paraît par conséquent très étonnante.

 

Dr Yen BUI

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté