Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Petits petons d’été : mes astuces pour de jolis pieds
Petits petons d'été : mes astuces pour de jolis pieds
note des lecteurs
date et réactions
3 juin 2011
Auteur de l'article
So, 24 articles (Marketeuse dans l'industrie cosmétique)

So

Marketeuse dans l'industrie cosmétique
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
24
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Petits petons d’été : mes astuces pour de jolis pieds

Petits petons d'été : mes astuces pour de jolis pieds
Il ne vous aura pas échappé que les pieds prennent du galon dans le monde de la beauté. Folie des vernis + hystérie des « chaussures de fille » = on ne les cache plus. En tous cas de mai à septembre.

Il faut donc s’en occuper (presque) autant que le visage. D’une part car, naturellement, ils sont rarement au top (faible hydratation car peu de sécrétion de sébum, macération dans des chaussures toute la journée, corne...), d’autre part car on a tendance à les malmener (talons hauts, piscine nid à verrues, randos…).

Les 10 règles de base du soin des pieds, mon amie podologue Nathalie vous en avait déjà parlé ici.

Et pour être un peu plus complète, voici mes habitudes et recommandations en matière de pieds et d'ongles, pour en prendre soin… et surtout prévenir les dégâts.
 

GOMMAGE

L'été, je gomme mes petons chaque semaine avec un exfoliant maison à gros grains : huile végétale (olive, amande douce, Isio 4…) + sucre ou sel. Bien frotter ses pieds à sec (car les grains de sucre & sel fondent au contact de l’eau) pendant 2-3 minutes, en insistant sur le talon et les éventuelles callosités, puis rincer en s’aidant d’un peu de gel douche pour élimer parfaitement les résidus d’huile. C'est le soin de base pour des pieds lisses et doux.

Les exfoliants spécifiques pieds sont tout à fait inutiles. Si vous n'êtes pas fanatiques de recettes maison, vous pouvez utiliser votre gommage pour le corps.
 

RÂPAGE

L'épaississement de la peau du dessous des pieds est provoqué par le frottement de la semelle lorsqu’elle n’adhère pas bien à la plante des pieds et/ou la marche pieds nus sur des surfaces inhabituelles comme le sable. C'est un "réflexe" de protection de l'épiderme quand il "sent" qu'il risque de s'user trop vite : hop, une couche de cellules bien solides supplémentaires ! Puis une autre, et une autre...
Si la corne de mes pieds s’épaissit à force de marcher en tongues, je râpe. Mais attention ! Pas avec une râpe en métal !! Celles-ci sont trop "traumatisantes" et risquent à terme de provoquer l’effet inverse de celui recherché : épaissir d’avantage la corne - à nouveau ce réflexe de protection quand l’épiderme est trop décapé et « sent » qu’il risque de se retrouver à nu.
Je viens d’essayer la toute nouvelle râpe en céramique Mercurochrome (marque qui s'est bien diversifiée depuis la lotion antiseptique rouge de mon enfance !!), ce n’est pas mal du tout.
Attention à ne pas trop râper vos pieds, pas plus de 2 fois par mois (voire pas du tout, tout le monde n’en a pas besoin).
 

PROTECTAGE

(et voilà, je recommence à inventer des mots - oui, j'ai envie de rimes en "age" aujourd'hui)

Quand je chausse mes Louboutin à talons vertigineux (bon, ok, mes Minelli), et que je prévois de cavaler / piétiner / danser des heures durant, j'y glisse les demi-semelles Shopping & Dancing de Scholl. Elle permettent de mieux supporter la pression, d'éviter aux pieds de glisser ou de s'échauffer.
 
 

DESAMPOULAGE

Si je prévois une rando, je préviens l’apparition des ampoules en m’enduisant les pieds de crème Nok anti-frottements de Sports Akileïne. Attention, c’est très gras, prévoyez 10 bonnes minutes d'absorption avant enfilage des chaussettes. Je ne sais pas exactement comment marche ce produit, mais comme il est riche en beurre de karité et autres huiles d'origine synthétique, je suppose qu’il forme un voile protecteur qui évite les frottements en les "transformant" en glissements.

Dans ce cas, une huile minérale qui ne pénètre pas dans la peau type vaseline devrait très bien marcher aussi, mais je n’ai jamais essayé, je ne me prononcerai donc pas.

2ème truc : les chaussettes anti-ampoules, à acheter chez Go Sport ou Décathlon. Elles sont tissées d’une certaine manière, renforcées au niveau des talons et de la plante des pieds, et, ainsi, limitent les frottements donc la probabilité d’apparition des ampoules.

Enfin, si une vilaine ampoule pointe son nez, je la recouvre avec les sparadraps anti-ampoules Urgo, qui la protègent et accélèrent sa disparition. Radical.

 

DESODORISAGE

Quand on a les pieds qui puent (je ne parle pas pour moi, bien sûr, je suis une princesse, je sens bon et ne vais pas aux toilettes), on peut essayer les déodorants de pieds. Ils fonctionnent sur le même principe que les déos d'aisselle : des antimicrobiens (alcool, tea tree oil...) et/ou des antiperspirants (sels d'aluminium...). Plus du parfum, bien sûr.

Le dernier apparu sur le marché : Déodorant Fraîcheur de Mercurochrome.

Il en existe aussi je crois à sprayer directement dans les chaussures.
 

APAISAGE

Quand mes pieds sont échauffés s'avoir trop marché, je les soulage avec les billes Bain de Pieds Effervescent de Scholl. Il n'y a pas grand chose dans cette formule : du menthol pour rafraîchir et de l'extrait de pépin de raisin aux vertus tonifiantes et décongestionnantes. Mais ça fait du bien, je vous assure. Et l'effervescence a un effet marketing relaxant qui marche très bien sur moi !
 
Quand j'ai les pieds secs, avant d'aller me coucher, je les enduis d'une bonne crème bien grasse en couche épaisse et je mets des chaussettes que je garde toute la nuit. Au réveil : des pieds tout doux ! En ce moment, j'utilise le Baume Réparateur Beauté des Pieds de Yves Rocher - mais ça marche aussi avec de la crème Nivéa, de la Biafine ou toute autre émulsion très riche.
Vous pouvez aussi tenter l'option Chaussettes Adoucissantes pré-imprégnées de Bliss, mais bon, c'est cher, autant utiliser le truc des chaussettes maison.

 

RENFORCAGE DES ONGLES

Je tiens absolument à vous parler d'un produit génial que je viens de découvrir : Mavala Scientifique, un soin qui durcit les ongles. Je l'ai essayé il y a quelques temps car j'avais les ongles (des mains) qui se dédoublaient et je n'arrivais pas à traiter ce problème. Et ça marche, c'est dingue !!

Par contre, grosse mise en garde, les amis : il contient 4,5% de formaldéhyde, et ça, c'est plutôt toxique. Sur l'ongle, qui est en gros de la kératine morte, pas de problème, mais sur la peau, aïe aïe aïe. Pour info, il est autorisé dans la législation cosmétiques à maximum 0,2% dans les produits topiques : dans ce cas, sa fonction principale est de conserver la formule, mais il est tellement décrié que (presque) plus aucune marque ne l'utilise. Dans les produits pour ongles, il est autorisé jusqu'à 5% pour ses propriétés durcissantes.
Un produit vraiment efficace mais mais à n'appliquer que sur l'ongle, sans déborder sur la peau (mais si ça arrive, ce n'est pas la fin du monde non plus, rassurez-vous, le formaldéhyde n'est toxique qu'à hautes doses).


Voilà voilà pour mes petits trucs perso "beaux pieds / beaux ongles". Vous en avez d'autres ?

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté