Accueil du site
> Forme & Beauté > Vérité sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Lumière sur les autobronzants et leurs copains
Lumière sur les autobronzants et leurs copains
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 juin 2011
Auteur de l'article
So, 24 articles (Marketeuse dans l'industrie cosmétique)

So

Marketeuse dans l'industrie cosmétique
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
24
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Lumière sur les autobronzants et leurs copains

Lumière sur les autobronzants et leurs copains

Les amis, ça ne va pas du tout : j’entends et je lis tout et n’importe quoi sur les autobronzants et autres produits bronzants. Il est temps de faire un petit point pour vous éclairer sur le sujet, choisir le produit qui vous conviendra le mieux, et... éviter les déceptions !

L'AUTOBRONZANT

Ce sont des formules à base de sucres, DHA et/ou erythrulose, les mêmes depuis des années - on n'a pas encore trouvé mieux, sauf qu'aujourd'hui on sait comment les formuler pour éviter qu'il ne virent au orange ou ne donnent un effet zèbre sur la peau.

Le mode d'action : ils caramélisent. Tout simplement. Comme le sucre blanc qui devient brun en chauffant. C'est une histoire de modification chimique, la réaction de Maillard (vous pourrez replacer ça dans vos conversations mondaines pour scotcher vos interlocuteurs ;)). En contact avec les acides aminés de la peau, les sucres polymérisent, c'est à dire qu'ils s'assemblent entre eux pour donner une méga-molécule de sucre. Cette polymérisation s'obtient soit en chauffant fortement le sucre en présence d'eau (le caramel), soit en le mettant en contact avec des acides aminés, donc (l’autobronzant).

Le "bronzage" obtenu (et je tiens à mes guillemets) n'est en fait qu'une coloration superficielle de la peau, comme sous l'effet d'un fond de teint indélébile. La couleur s'en va en quelques jours, au fur et à mesure que la peau desquame, car elle reste en surface de la peau. En AUCUN CAS un autobronzant ne va stimuler le vrai bronzage, c'est à dire la synthèse de mélanine (le pigment brun que notre organisme fabrique pour se protéger des méfaits du soleil), c'est un effet "maquillage" qui ne protège pas des UV ni ne prépare la peau au soleil. N'oubliez donc pas une bonne protection solaire, un SPF 15-20 suffisant pour la plupart d'entre nous (Rappel : SPF 20 = filtre 95% des UVB / SPF50 = filtre 98% des UVB = inutile sauf si on fait de réelles intolérances au soleil).

Les bons produits :
Gelée Fondante Autobronzante de Galénic, Gelée Autobronzante de Nuxe, Autobronzant Hydratant d'Avène, Lait Corps Nourrissant Effet Soleil de Mixa... et beaucoup d'autres.


LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES SOLAIRES

Ce sont des produits à base d'antioxydants (beta-carotène, lutéine...), qui ont la particularité de stimuler "pour de vrai" la synthèse de mélanine dans la peau. Ils ne colorent pas la peau artificiellement (... sauf il y a 15 ou 20 ans, car on les prescrivait en doses excessives, du coup ils teintaient la peau d'une jolie couleur orangée - défaut qu'ils n'ont plus du tout aujourd'hui, même si les préjugés ont la vie dure ;)).

Ce sont de bons préparateurs de la peau avant l'exposition au soleil (si on si prend minimum 2-3 semaines avant), ils sont parfaits pour éviter les allergies (Oenobiol Solaire marche très bien sur moi, par exemple). Mais attention, il stimulent légèrement la synthèse de mélanine : ils vont aider à mieux bronzer, plus uniformément, plus durablement, avec plus d'éclat, mais ils ne suffisent pas à protéger la peau. Tout au mieux ils correspondent à un indice de protection 2 ou 3 (j’invente les chiffres, hein, c'est pour vous donner une idée). Donc on fait quoi ? Donc protection obligatoire, là aussi !

Les bons produits :
Oenobiol Solaire, évidemment, mais aussi Solaire Intensif Antiox d'Inneov, Doriance Solaire, Phytobronz et plein d'autres (à acheter en pharmacie quand même, si vous voulez être sûrs de l'efficacité).


LES PRÉPARATEURS DE BRONZAGE


Ce sont les équivalents en topique (cad des formules appliquées sur la peau) des compléments alimentaires. Ces produits sont souvent incompris donc déceptifs.

Non, ce ne sont pas des autobronzants, ils ne colorent pas la peau. Ils stimulent la synthèse de mélanine, donc préparent la peau au soleil et peuvent donner meilleure mine (mais c'est très subtil) sur certaines personnes, mais pas sur tout le monde. C'est assez aléatoire. Ces produits sont idéaux pour celles et ceux qui ne supportent pas avaler des compléments alimentaires.

Et là aussi, un bon écran solaire s'impose.


Pour les reconnaitre, c'est simple : il n'y a pas écrit sur les packs "autobronzant", mais "stimule et/ou prolonge le bronzage / la synthèse de mélanine".

Les bons produits :
Hâlé Simple de Sampar, Sérénité Soleil Sérum Pré-Exposition de Phytomer, Sérum Préparateur Activateur Bronzage de Dr Pierre Ricaud.


LES "BRONZANTS"


Dans cette catégorie qui ne veut pas dire grand chose (on pourrait y mettre les 2 catégories précédentes), se cachent des produits de maquillage. Qui colorent la peau, pas par une réaction durable autobronzante, mais par des colorants et pigments tout comme dans les fonds de teints, qui tiennent une petite journée, se "démaquillent" sous la douche, et basta.

Parfait pour celles et ceux qui ont peur des autobronzants. Faites bien attention par contre aux vêtements clairs, je ne suis pas sûre qu'il soient tous sans transfert, notamment quand il fait chaud et que vous transpirez : taches sur les vêtements et traces sur la peau possibles.

Et encore une fois, devinez quoi ? Protection solaire indispensable !!

Les bons produits :
spray pour le corps Délice de Soleil de Bourjois, Fond de Teint Spray Spécial Jambes Glam Bronze de L'Oréal Paris, Spray Brume Poudrée Bronzante Terracotta de Guerlain.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Soleil Peau Bronzage