Accueil du site
> Forme & Beauté > Vérité sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les nanoparticules dans les cosmétiques : quels risques pour votre santé ?
Les nanoparticules dans les cosmétiques : quels risques pour votre santé ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 juin 2012
Auteur de l'article
La Nature dans la Peau, 19 articles (Site de laboratoire )

La Nature dans la Peau

Site de laboratoire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
19
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les nanoparticules dans les cosmétiques : quels risques pour votre santé ?

Les nanoparticules dans les cosmétiques : quels risques pour votre santé ?

Nanoparticules : zoom sur un sujet d’actualité brûlant.

Qu'est-ce qu'une nanoparticule ?

Les nanoparticules sont des matières réduites à l’état de particule ultrafine et mesurant moins de 100 nanomètres (soit 100 000 fois plus petite que l’épaisseur d’un cheveux). Ces particules se retrouvent dans notre atmosphère via les gaz d’échappements mais également dans certains matériaux électroniques, accessoires de sport ou autres produits de consommation pour lesquelles elles apportent des propriétés antibactériennes comme les jouets, tétines, téléphones, peintures, vêtements.…

Pourquoi trouve-t-on des nanoparticules dans les cosmétique ?

Les nanoparticules ont été intégrées dans certains cosmétiques afin de faciliter leur pénétration et d’améliorer le confort d’utilisation. On les retrouve ainsi dans les crèmes solaires  : leur l’utilisation les rend plus fluides et leur permet d’éviter de laisser une voile blanc à la surface de la peau.

Y-a-t-il des risques pour l'homme ?

Depuis 2 ans, les débats se font entendre sur la dangerosité potentielle de ces nanoparticules si elles pénètrent dans l’organisme.

Si sur les peaux saines, leur pénétration cutanée semble limitée aux couches supérieures de l’épiderme, appliquées sur des peaux fragilisées ou lésées suite à des expositions aux rayons U.V, elles deviennent nocives : elles peuvent alors passer la barrière cutanée et devenir toxiques en s’accumulant dans nos tissus et organes.

Or aujourd’hui, ni la présence ni la taille des nanoparticules ne sont obligatoires sur les étiquettes des produits !
La nouvelle réglementation européenne devrait néanmoins obliger les fabricants à le faire dès 2013…
Pour l’instant, il est donc nécessaire de prendre le plus de précautions possibles  ! A commencer par user et abuser des produits certifiés bio ! En effet, la charte Cosmebio exclue l’usage de nanoparticules depuis 2008. Ainsi, vous êtes assurés que toutes vos Crèmes Solaires Esenka sont sans nanoparticules !

La Nature dans la Peau http://lanaturedanslapeau.fr/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté