Accueil du site
> Dossiers > Prendre soin de sa peau
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les crèmes pour rajeunir la peau, ça marche ?
Les crèmes pour rajeunir la peau, ça marche ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 juin 2009
Auteur de l'article
David Elia, 34 articles (Gynécologue)

David Elia

Gynécologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
34
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les crèmes pour rajeunir la peau, ça marche ?

Les crèmes pour rajeunir la peau, ça marche ?
Pour améliorer la texture de la peau du cou et du visage, il existait une crème pharmaceutique (nous parlons de médicament et non de cosmétiques) avec des estrogènes. Ses propriétés se limitait à une action locale, sans passer dans la circulation générale. Cette crème pouvait être très utile et les femmes en étaient tout à fait satisfaites. Il ne s’agissait pas pas, soulignons-le, d’un produit cher (beaucoup moins onéreux que ceux de la cosmétologie). Malheureusement cette crème a été retirée du marché car le laboratoire qui commercialisait n’avait pas les moyens de réaliser les études modernes de sécurité qui lui étaient demandées par les autorités.
 
On peut également utiliser la vitamine A acide, en crème pharmaceutique (sur ordonnance).
Ces crèmes doivent être maniées avec prudence car elles peuvent s’avérer irritantes. Elles doivent être dosées et testées selon les peaux. Mais les bénéfices sont certains : des travaux américains ont démontré qu’elles engendraient un réel rajeunissement de la peau, et une atténuation des signes de vieillissement (les ridules en particulier).
 
Par ailleurs, les injections de collagène sont tout à fait intéressantes dans la mesure où elles viennent « combler » les rides profondes. Ces injections sont faites par les dermatologues, par certains gynécologues, médecins « esthétiques »… en cabinet. Inconvénient : elles sont relativement onéreuses et doivent être renouvelées tous les ans. Mais elles permettent de différer le moment du lifting, si tant est que celui-ci soit nécessaire.
 
Autre technique : l’irido-poncture. De petites aiguilles sont placées sous les rides. On impulse un léger courant électrique qui excite le tissu sous-cutané, et le fait se gonfler. C’est ce petit gonflement qui vient combler les rides ou les ridules.
 
Les dermatologues sont de plus en plus partisans de ces différentes thérapeutiques qui ont le mérite d’être anodines, et de ne pas entraîner les femmes dans un circuit chirurgical.
 
Bien évidemment, le traitement hormonal garde toute sa valeur et demeure à notre avis l’une des voies royales de l’antivieillissement. Cela dit, on ne saurait obtenir de bons résultats sur le teint et/ou la peau... si l’on s’obstine à fumer ! Le tabac est responsable de ce teint blafard - voire même verdâtre - caractéristique des fumeuses. Son cadeau : un taux élevé de gaz carbonique qui asphyxie la peau, et accélère les processus du vieillissement cutané.
 
 
 
Tous les articles du docteur David Elia sur www.docteurdavidelia.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté