Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les cheveux et le pH, une histoire d’amour
Les cheveux et le pH, une histoire d'amour
note des lecteurs
date et réactions
27 septembre 2012
Auteur de l'article
Stéphane, 8 articles (Rédacteur)

Stéphane

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
8
nombre de commentaires
2
nombre de votes
10

Les cheveux et le pH, une histoire d’amour

Les cheveux et le pH, une histoire d'amour

Que l’on soit une femme ou un homme, nous souhaitons tous avoir des cheveux en bonne santé.

La sécheresse du cheveu, une histoire de cuticules

 
De tous temps, les femmes ont eu pour objectif d'utiliser beurres et huiles pour refermer les cuticules de leurs cheveux.
 
Toutes ces huiles et beurres ont un seul objectif : refermer les cuticules de nos cheveux fermées c'est en effet ce qui permet à l'eau de rester dans la tige capillaire. Le sébum, c'est ce qui permet aux cuticules de se fermer les unes sur les autres.
 
Toute la lutte de la femme noire et de ses cheveux a toujours été une histoire d'hydratation.
 
Un cheveu déshydraté, c'est comme de la paille, une tige sans vie, qui se casse à n'importe quel moment. Dans de nombreux pays d'Afrique de l'ouest, on utilise du beurre de karité pour sceller l'hydratation après le lavage.
 
Aux Antilles, c'est l'huile de carapate que l'on utilise traditionnellement sur le cheveu, En Afrique centrale, on utilise de l'huile de palmiste.
 

Manque de sébum = cuticules ouvertes = cheveux secs

 
Des cuticules bien fermées, oui mais comment ?

Pour refermer les cuticules, 3 solutions possible en association :

1. La maîtrise de la température

FROID = CUTICULES FERMÉES / CHALEUR = CUTICULES OUVERTES
 
Donc le sèche cheveux, les plaques et autres sources de chaleur : c'est une fois par mois grand max avec un protecteur de chaleur à base de silicones, oui oui de silicones, car ceux sont les seuls à vraiment pouvoir assurer la fermeture des cuticules pendant une attaque à 200°.

2. L'action mécanique
 
Et oui, le sébum nous fait défaut, appliquons le nous même. De tous temps, les femmes noires ont su que sans huiles ou beurre, leurs cheveux, ce n'est même pas la peine d'essayer d’en avoir !!!
 
3. La maîtrise du pH

pH ACIDE = CUTICULES FERMÉES /ph BASIQUE = CUTICULES OUVERTES

 
Mes remarques :
 
Dans l’idéal, le Ph devrait être indiqué sur les étiquettes comme sur les bouteilles d’eaux minérales… Les cheveux pH idéal 5,5…
 
Il faut aussi connaître le Ph de l’eau des robinets de votre salon…
 
Pouvoir contrôler le pH des cheveux à s’occuper pour définir l’état de santé des cheveux avant de faire quoi que se soit avant et après…
 
* Définition de potentiel Hydrogène : mesure l'activité chimique des ions hydrogènes (H+), appelés aussi couramment protons.
 
petite recette de nos mamies
 
Après savonnage si possible en fin de journée ou le soir, Il est judicieux de rétablir le pH (4 pour les cheveux noirs à 5,5 pour les cheveux clairs) du cheveu le plus rapidement possible par l’utilisation d’une solution aqueuse légèrement acide.
 
Contrairement à la peau, les cheveux n’ont pas la capacité à réguler le pH. Alors, voici une lotion simple à base de vinaigre et de citron : 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc (+ fleur de lavande pour parfumer mais pas sous forme d’huiles surtout…), 3 cuillères à soupe de citron, 30 cl d’eau
(Ph < 7, résidus sec à 180 ° faibles < 100 mg/l) pour des cheveux en pleine forme… vos cheveux resteront plus beaux plus longtemps…
 
Avantages : lavage moins souvent des cheveux, moins de schampooing, moins d’eau consommée, moins de temps perdu…
Stéphane

SOURCES



  • LAURENT THOUVENIN (LA BIODROGENESE©)

    Stéphane www.leau-lavie.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté