Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Tai-Chi
Le Tai-Chi
note des lecteurs
date et réactions
19 octobre 2015
Auteur de l'article
Laurence, 5 articles (Rédacteur)

Laurence

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le Tai-Chi

Le Tai-Chi

La pratique du Tai-Chi serait un gage de longévité : pas étonnant alors que cette gymnastique douce fasse de plus en plus d’adeptes sur tous les continents, même si la Chine est le berceau de cette discipline.

Histoire et origines du tai-chi

Mythes, traditions et récits se mêlant les uns aux autres, il est intéressant de noter que jusqu’à ce jour, les origines du tai-chi n’ont pu être déterminées avec exactitude. Toutefois, certains affirment que cette discipline découlerait d’une technique de combat secrète, qui se transmettait de manière orale uniquement, de maître à élève issus de familles de paysans.

D’autres penchent plutôt pour la théorie du moine qui se serait inspiré d’un combat auquel il aurait assisté entre un oiseau et un serpent. Après la victoire du reptile, ce moine du XVIe siècle se serait ainsi basé sur les mouvements lents, souples et arrondis de ce dernier, afin de créer les figures du tai-chi, qui compte aujourd’hui plus de 100 mouvements.

Vous avez dit tai-chi ?

Le tai-chi est une branche de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), impliquant principalement les exercices énergétiques. Le but ultime de cette pratique dérivée des arts martiaux est donc d’atteindre un niveau d’équilibre dynamique des forces du Yin et du Yang.

Si vous souhaitez vous mettre au tai-chi, vous devrez faire des termes « lenteur », « concentration » et « précision » vos mots d’ordre. En effet, cette gymnastique énergétique est constituée de mouvements de relaxation, effectués de manière circulaire et ininterrompue, dans la plus grande concentration, afin d’atteindre la maîtrise de soi du yin et du yang. La respiration et le mouvement des mains sont également des éléments cruciaux le tai-chi. Certains pratiquants aguerris s’essaient même à des variations, en rajoutant l’utilisation d’une épée ou d’un bâton à leurs exercices.

Comment se pratique le tai-chi ?

Attention, la pratique du tai-chi ne se maîtrise pas du jour au lendemain. Sachez que pour un débutant, le plus compliqué sera de ralentir tous les mouvements du corps. Le tai-chi requiert de ce fait persévérance, rigueur et assiduité.

 Les séances débutent normalement avec des mouvements de détente et d’étirement, réalisés en douceur, et surtout sans résistance musculaire. Ensuite on poursuit avec la respiration, qui doit être abdominale, pour une prise de conscience de toutes les parties du corps. Les mouvements vont ainsi s’enchaîner, avec un niveau de difficulté variable.

Une séance s’étend sur une trentaine de minutes au moins, afin de favoriser la mémorisation des mouvements. Une fois ce but atteint, les enchaînements se pratiquent de préférence le matin. Journée de détente garantie !

Quels sont les bienfaits du tai-chi ?

Ils sont nombreux. Nous retrouvons notamment :

  • Une amélioration de la souplesse du corps grâce aux enchaînements,
  • Une profonde relaxation intérieure,
  • Une meilleure gestion du stress,
  • Une amélioration de l’équilibre physique chez les personnes âgées.


Combien de temps dure une séance de tai-chi ? Et quel en est le coût ?

Une séance de tai-chi dure au moins 30 minutes, pour un coût d’environ 15 à 20 euros.

Que porter lors d’une séance de tai-chi ?

Pour être à l’aise et faciliter vos mouvements, optez pour une tenue à la fois souple et ample, qui ne vous serre pas la taille. Evitez également les baskets trop lourdes, et vous serez en tenue idéale pour cette pratique sportive.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médecine chinoise