Accueil du site
> Forme & Beauté
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le solaire de la peur
Le solaire de la peur
note des lecteurs
date et réactions
13 mai 2011 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Marielea, 39 articles (Rédacteur)

Marielea

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
39
nombre de commentaires
4
nombre de votes
51

Le solaire de la peur

Le solaire de la peur

Même les produits solaires bio ! Pas assez efficaces contre les uva A, inquiétants par la présence de nano-particules...

Les produits solaires sont des crèmes, des émulsions, une huile, contenant soit des filtres synthétiques, soit des filtres minéraux. En cosmétique écologique, seuls les filtres minéraux sont autorisés.

Selon leur origine, on distingue :

- les filtres organiques (chimiques) : ils laissent pénétrer les rayons dans la peau et annulent leur nocivité, 20 mn seulement après l'application. D'où le délai recommandé par les fabricants avant l'exposition !

- les filtres minéraux sont une sorte de réflecteur qui repousse les UV et les empêchent de rentrer dans la peau.

Bien sûr, les filtres chimiques sont plus agréables à appliquer.. ils ne laissent pas de traces blanches .. Je me souviens d'une crème qui me donnait le masque d' actrice Nô.. Plus discrets, les filtres chimiques ont beaucoup , beaucoup d' inconvénients : ils sont retrouvés dans les urines, le lait maternel, et favoriseraient l'expression du gène impliqué dans le cancer du sein (1)

D'autres influent sur la densité osseuse, le poids de la thyroïde (2)


Sur le plan de l'environnement, ils polluent (un été au Mexique, lors d 'une plongée dans des cénotes , il nous fut demandé de ne pas mettre n'importe quel produit solaire afin de ne pas polluer.. cela m'avait interpellé car je n'étais pas encore au fait de ce risque, j'avais trouvé cette attitude ô combien responsable . Depuis, j'ai appris Very Happy )

Afin d'éviter ces risques, il reste les filtres naturels tels que l'oxyde de zinc, le dioxyde de titane, deux minéraux utilisés comme réflecteur d'UV... Ce sont eux qui nous transformaient en chefs Sioux ou en acteurs Nô, en laissant des traces blanches sur la peau.. Aujourd'hui cet effet est discret : les laboratoires ont trouvé la solution : ils ont micronisé si finement les particules qu'elles deviennent invisibles. Et c'est là que le bât blesse.. Nous tombons , pourrait- on dire de Charybde en Scylla.. Ces particules sont de l'ordre du 100 nanomètres.. Elles sont du domaine de la nanoparticule ! A cette taille, ces particules pénètrent dans les cellules et là, que font elles ? nul de sait ! Alors, les labels "cosmétiques bio" ont fixé une barrière de la taille des nanoparticules de 100nm.. là aussi, un choix doit se faire ! En ce qui me concerne, je préfèrerais les nanoparticules limitées ( à ce jour , à cette taille, aucun problème n'a été détecté) aux filtres chimiques qui eux ont fait leurs preuves.. Mad certes, il y a un risque..

Il y a aussi le problème anti UVA et anti UVB.. les UVA pénètrent plus profondément dans la peau et les UVB responsables des coups de soleil..
Weleda est tellement sceptique qu'il a stoppé sa gamme solaire.. Logona a hésité mais les chercheurs ont trouvé un nouveau process pour réussir à fabriquer une crème sans nanoparticules ET protectrice contre les UVA

Alors pour notre famille, ce sera LOGONA....

• ils filtrent toute la gamme des UV
• ils sont actifs dès l’application car ils reflètent les UV sur la peau
• l’efficacité de la protection est longue sauf en cas de bain prolongé, frottement ou forte transpiration…
• ce sont des filtres naturels sans nanoparticules et sans traces blanches à priori..Bon bain de soleil !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Crèmes solaires
Commentaires
2 votes
par L.S. (IP:xxx.xx4.4.241) le 13 mai 2011 a 17H27
L.S. (Visiteur)

Bonjour,

Franchement, qu’est ce qu’on peut s’ennuyer avec ce genre d’infos complexe. Y a pas besoin de chercher de midi à minuit pour comprendre qu’il y a juste besoin de protéger l’hydratation de la peau en pensant à brosser ses carottes avec le dos d’un couteau dans le sens qui éclabousse le visage au lieu de les éplucher, et ensuite de s’étaler le jus sur la peau partout où l’on peut. Puis se couvrir d’une fine couche d’huile genre huile d’olive de qualité.

Il suffit en plus de se baigner le plus longtemps possible, la polarisation dans l’eau étant moins directe, et c’est gratuit. Point.

Si vous faites le compte , honnêtement, quand vous avez la mer et le soleil, le palmier et la plage, la femme à vos cotés et l’amour, c’est le moment idéal pour reconnaitre que tout le reste c’est l’enfer...merci néanmoins pour votre peine perdue au titre percutant.

3 votes
par Marielea (IP:xxx.xx8.242.158) le 14 mai 2011 a 11H58
Marielea, 39 articles (Rédacteur)

Merci pour vous êtes donné la peine de ce commentaire humoristique. Quant à s’enduire de jus de carottes, là c’est moi qui doute que cela soit protecteur :)) et, je suis d’accord avec ou sans le soleil et les palmiers, avoir les êtres que l’on aime à ses côtés, c’est le paradis.)) Belle et douce journée àvous. Marielea

0 vote
par L.S. (IP:xxx.xx4.30.70) le 14 mai 2011 a 16H27
L.S. (Visiteur)

réfléchissez, en vous aspergeant le corps de carotène vous vous rendrez encore plus aimable et cette couche sombre doublée en plus de l’imperméabilisante huile qui la retient feront l’affaire et vous garantiront une vie plus simple et pour une seule once de bon sens gratuit. Méfiez vous quand même, le soleil est comme la drogue, c’est la dose qui tue, pas la plante naturelle... Belle journée à vous. L.S.