Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le NIA, une danse, un sport, ou du n’importe quoi ?
Le NIA, une danse, un sport, ou du n'importe quoi ?
note des lecteurs
date et réactions
21 juillet 2009
Auteur de l'article
brunetisa, 73 articles (Auteur Web)

brunetisa

Auteur Web
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
73
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le NIA, une danse, un sport, ou du n’importe quoi ?

Le NIA, une danse, un sport, ou du n'importe quoi ?

Le NIA qui est le sigle de « Now I Am » vient directement des Etats-Unis. Il y est né dans les années 80 et est arrivé en France, fin 2005. Des cours commencent à exister dans les grandes villes. Le NIA est née d’une volonté de trouver une alternative ludique et efficace aux cours de fitness classique et souvent rébarbatifs. D’où son nom originel : « No Impact Aerobic ».

JPEG - 13.4 ko
Le NIA, une danse, un sport, ou du n’importe quoi ?

Si jamais vous vous retrouvez par hasard dans une salle où se pratique le NIA, je pense que la majorité d’entre vous, qui n’en ont jamais entendu parler auparavant, risque de se demander où ils ont mis les pieds !

En effet, dans la salle, vous y verrez un groupe de personnes, pieds nus, qui semblent danser mais une danse particulière, qui effectuent des mouvements avec tout le corps, plus ou moins amples, qui poussent des cris plus ou moins stridents, et tout ceci en musique (jazz, new age, musique africaine) !
 
Rassurez-vous, vous ne vous trouvez pas devant des illuminés. Même si les séances de NIA donnent l’impression d’un joli capharnaüm, il n’en est rien. En effet, le Nia est codifié sans être rigide. Le professeur qui vous l’enseigne vous guide pour vous montrer les mouvements à faire et qui s’enchaînent avec fluidité, les cris à pousser afin que vous en tiriez le maximum de profit. Vous devez suivre une véritable chorégraphie.
 
Le NIA est, en fait, un mélange de danse (africaine notamment), d’art martial (taï chi, par exemple), et de prise de conscience corporelle (fortement inspirée du yoga). Le but est de réaliser l’harmonie parfaite entre votre corps et votre esprit. Pour se faire, vous devez bouger, respirer convenablement, vous concentrer et vous libérer de toutes les tensions accumulées au fil de la journée.
 
Le NIA est un sport complet. Les mouvements que vous devez effectuer sont loin d’être lents et doux, ce n’est pas du taï chi. Certains sont mêmes rapides et difficiles d’exécution. Toutefois, chacun va à son propre rythme, sans forcer, même s’il faut suivre les recommandations du professeur afin que le groupe soit harmonieux. Ce dernier point permet de se surpasser et de ne faire qu’un.
 
Vous devez prendre du plaisir à effectuer l’ensemble des mouvements. Il faut que vous sachiez vous lâcher. Si vous n’y parvenez pas, vous ne parviendrez jamais à vous déhancher, à bouger dans tous les sens, à pousser des cris d’animaux, etc.
 
Au sortir d’une séance de NIA, les participants, s’étant lâchés et dépensés sans compter, ressentent un bien-être général. Ils sont de nouveau à l’écoute de leur corps. Ils sont ressourcés et pleines d’énergie. Ils ne sont plus stressés. Leur corps est plus souple, plus équilibré. Ils éprouvent une réelle sensation de liberté.
 
Bref, le NIA semble être la meilleure façon de faire du sport, tout en ayant l’impression de s’amuser !
Brunet Isabelle http://www.katisa-editions.com Ebooks et articles gratuits sur le développement personnel, le business et la santé au naturel

POST-SCRIPTUM

  • Note de la rédaction :
    Pour en savoir plus visitez le site www.nianow.fr

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Sport Forme Fitness Danse