Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le minimalisme, « powered by vibram »
Le minimalisme, «powered by vibram»
note des lecteurs
date et réactions
24 novembre 2011
Auteur de l'article
Daniel Riou, 12 articles (Kinésiologue)

Daniel Riou

Kinésiologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Le minimalisme, « powered by vibram »

Le minimalisme, «powered by vibram»

Le débat minimaliste est un débat que je suis avec beaucoup d'intérêt. Ce matin même, j'ai pris part à un cours donné par Blaise Dubois de la Clinique du Coureur sur les chaussures minimalistes. Dans la salle, il y avait des représentants de compagnies, des vendeurs de chaussures et des physiothérapeutes. J'adore ce genre de débat. Bravo à Blaise pour avoir lancé ce cours.

Il était plaisant d'assister à ce débat, car les personnes présentes étaient, pour la plupart, déjà informées du sujet, ce qui a permis d'aller un peu plus loin. Les intervenants étaient, pour la plupart, modérés. Nous n'avons donc pas eu droit à ces répliques juteuses :

Tout le monde devrait courir nu pied !

Achetez-moi ce juteux nimbus !

Aye, regarde mon nouveau truc : je me tape une feuille de papier en dessous du pied et je cours avec...

Aye, regarde, j'ai pris des amortisseurs de char et je cours avec, c'est hot !

J'exagère à peine.

Ce débat m'a toutefois éclairé sur un point que j'ai découvert hier : certaines études sur les chaussures minimalistes sont en parties payées par Vibram :

  1. Une partie des recherches de Lieberman, est commanditée par nul autre que : Vibram ! une compagnie qui veut vos sous, même si elle vend des chaussures à 5 orteils. Regardez en bas de la page et tout en bas vous verrez : Research presented on this site was funded by Harvard University and, in part, by Vibram USA®. Bon je ne sais pas quel était la teneur de la commandite. Il semblerait qu'ils ont seulement fourni les chaussures, ce qui n'implique pas trop de biais à mon avis.
  2. Après en avoir discuté avec Blaise Dubois ce matin même, il semblait dire que les études de Squadrone et al sont aussi commanditées par Vibram.

Un des arguments souvent apportés par les minimalistes, est l'aspect mercantile des compagnies de chaussures. Oui, les compagnies qui fabriquent et vendent des chaussures sont là pour faire des profits. Elles adaptent leurs offres en fonction du marché. C'est vrai que la promotion des chaussures coussinées n'est pas basée sur de la science.

Mais la science sur laquelle on se base pour prescrire des chaussures minimalistes est-elle biaisée ?

Loin de moi l'idée d'invalider tous les résultats de la recherche. Toutefois, lorsqu'une compagnie commandite une étude, on a toujours le droit (le devoir ?) de se demander si les conclusions ne seraient pas un peu empreintes de mercantilisme. Je continue de penser que le minimalisme est excellent pour la plupart des gens. Je sais aussi que le minimalisme ne repose pas sur l'étude de Liebermann et de Squadrone. Par contre, lorsque les défendeurs des chaussures minimales clameront haut et fort que les compagnies de chaussures conspirent pour nous faire acheter des grosses chaussures, on pourra aussi parler de "conspiration Vibram" et de ces études commanditées.

Daniel Riou, kinésiologue, couseapied.ca

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats