Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Botox rend-il heureux ?
Le Botox rend-il heureux ?
note des lecteurs
date et réactions
22 juillet 2011
Auteur de l'article
Docteur Paul Touron, 3 articles (Dermatologue)

Docteur Paul Touron

Dermatologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
4
nombre de votes
0

Le Botox rend-il heureux ?

Le Botox rend-il heureux ?

Nous continuons à parler de BOTOX, alors qu’il faudrait parler de toxine botulique. Le BOTOX n’est utilisable que pour des indications thérapeutiques.

Dans les indications esthétiques, nous disposons maintenant de trois produits :

VISTABEL

AZZALURE

BOCOUTURE

Ils ont chacun des prorpriétés physico chimiques légèrement différentes, mais leur effet est le même : décontracter un muscle du visage dont la contracture permanente n'est pas souhaitable.

Les muscles les plus souvent injectés sont ceux du front :

3-0264.JPG

muscle frontal qui crée les rides horizontales

Procerus et corrugator qui forment les rides verticales entre les sourcils ou rides du lion.

 

Pourquoi tient-on tellement à faire disparaître ces rides ? Elles ne vieillissent pas, n'enlaidissent pas non plus :

Elles donnent l'air préoccupé, fatigué, elles durcissent le regard.

Quelques jours après l'injection de botox, les muscles se détendent, les rides disparaissent ou du moins s'atténuent et le même, avec le même travail, les mêmes soucis, la même fatigue, va paraître calme, détendu, serein... Paraître croyez vous ?

Il semble que non : de nombreux patients affirment être réellement détendus après l'injection, comme si le fait d'en supprimer les stigmates supprime également la tension nerveuse !

Légende direz vous ?

Je ne pense pas. Peut être le botox agit-il comme les bêta-bloqueurs :

On administre ces médicaments généralement dans l'hypertension artérielle. Il se trouve qu'en même temps qu'ils ralentissent le cœur, ils suppriment les effets physiques du stress :

sueurs

tremblements

sensation de boyaux qui se nouent

et miracle, en en supprimant les effets...ils diminuent le stress. On les donne ainsi aux étudiants nerveux avant leur examen pour éviter qu'ils ne perdent leurs moyens, sans les endormir comme le feraient des calmants.

Il est probable que le Botox agisse par un mécanisme analogue :

AVOIR L'AIR DETENDU DETENT !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté