Accueil du site
> Forme & Beauté > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’épilation intégrale du maillot est-elle sans dangers ?
L'épilation intégrale du maillot est-elle sans dangers ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 août 2011 | 9 commentaires
Auteur de l'article
R. Bartet, 52 articles (Journaliste )

R. Bartet

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
52
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’épilation intégrale du maillot est-elle sans dangers ?

L'épilation intégrale du maillot est-elle sans dangers ?

L’épilation intégrale du pubis ou épilation brésilienne, largement répandue chez les femmes orientales, fait aujourd’hui de plus en plus d’adeptes en Occident. Certaines femmes ne peuvent s’en passer avouant un plaisir sexuel décuplé, tandis que d’autres dénoncent une pratique qui « chosifie » la femme ou relève du fantasme de la petite fille imberbe.
L’épilation intégrale, si elle reste une affaire de goût, n’en est pas moins dénuée de certains risques. Si l’épilation pubienne, qu’elle soit effectuée à la cire ou au laser, par une esthéticienne ou une dermatologue, n’augmente pas en soi les risques d’infections génitales, le procédé peut s’avérer dangereux. Préparation et hygiène sont alors quelques-unes des conditions imparables !

D’une pratique confidentielle, l’épilation intégrale est devenue quasi monnaie courante, plébiscitée par les femmes comme par les hommes. Sur les forums, on peut lire pléthore de témoignages sur le sujet : premières fois, premières peurs, confidences et conseils… L’épilation intégrale du pubis, des lèvres, voire du sillon fessier, si elle est aujourd’hui assez répandue, n’est pas anodine. Celles et ceux qui hésitent à sauter le pas se renseignent...et à juste raison. Car dans les histoires recueillies sur Internet, on peut lire plusieurs cas de brûlure, de champignons ou, plus bénins, de démangeaisons. Les dermatologues préviennent : il ne faut pas faire réaliser son épilation par des personnes sans qualification et sans diplômes, au risque d’avoir de mauvaises surprises ! Si elle est mal faîte, ou si les conditions sanitaires ne sont pas respectées, l’épilation du pubis peut engendrer brûlures, déchirures, œdèmes et infections. Avant d’opter pour un institut esthétique, posez-vous les bonnes questions sur les professionnels et leurs diplômes, la stérilisation du matériel ou encore l’utilisation de draps et de gants jetables.
 
Pour les adeptes de l’épilation intégrale, les poils sont vecteurs de transpiration, donc de mauvaises odeurs. Qualifiée de plus hygiénique, de plus esthétique et de plus nette, l’épilation brésilienne laisserait également une peau plus hydratée et la possibilité de porter un maillot très échancré à la plage tout l’été ! Autre avantage, celles qui l’ont testée avouent avoir plus de sensations et de plaisir pendant l’acte sexuel. 
 
Mais les poils, s’ils peuvent apparaître comme superficiels à cet endroit intime, représentent aussi une barrière contre les microbes et les infections dans cette zone. Une fois épilés, ils ne protègent plus contre les agressions extérieures. Mycoses, vulvo-vaginites, cystites et autres troubles vaginaux peuvent alors faire leur apparition. D’autant plus que la muqueuse est à cet endroit plus vulnérable et plus humide, donc plus sujette aux infections bactériennes. Le frottement des sous-vêtements ou des pantalons peut même plus facilement agresser et irriter cette zone mise à nue qui risque aussi de devenir plus sèche.
 
Quelques précautions s’imposent donc avant l’épilation, et ce, quelque soit la technique choisie. Elles sont rappelées par les dermatologues qui incitent leurs client(e)s à se préparer en veillant à bien désinfecter la zone intime avant l’épilation, à l’hydrater, voire à poser un patch antidouleur une à deux heures avant le rendez-vous. Après l’épilation, il est essentiel de bien hydrater la zone, de désinfecter avec un antiseptique approprié et de porter des vêtements amples et des sous-vêtements en coton plutôt qu’en synthétique.
 
Côté technique, il existe différentes méthodes pour se débarrasser de ses poils intimes. Si la pince à épiler ou le rasoir peuvent être utilisés, la formule est plutôt déconseillée. En plus d’être longue et fastidieuse, elle peut entraîner des microcoupures qui risquent de générer des infections, des boutons, voire des abcès. C’est également sans compter la repousse 3 à 4 semaines après avec la contrainte d’un entretien rigoureux. Il est impératif d’avoir désinfecté son matériel au préalable. Si la cire semble la méthode la plus efficace, elle est aussi la plus douloureuse. Il est conseillé de la faire pratiquer en institut par une esthéticienne. Des boutons, abcès ou follicules peuvent également apparaître.
 
La plus pratique et répandue reste l’épilation au laser, qui doit impérativement être pratiquée par un médecin dermatologue et ne permet pas de retour en arrière. Définitive, la technique qui consiste à détruire grâce au laser la mélanine qui colore le poil, est quasi indolore, mais ne convient pas à tous et toutes, notamment aux peaux mates ou noires. Il faut également veiller à ne pas s’exposer au soleil ou se faire bronzer dans les jours qui précèdent et qui suivent l’épilation, sous peine de risquer des gonflements et brûlures.
 
La lumière pulsée, tout aussi efficace, comporte moins de risques de brûlures puisque la température de l’eau n’excède pas 70°. Elle peut être réalisée en institut de beauté ou chez des esthéticiennes professionnelles, mais il est fortement conseillé d’avoir recours à un médecin dermatologue. L’épilation électrique qui envoie de petites décharges électriques, risque elle, d’être douloureuse, car à cet endroit, la peau est fine et sensible. Quant aux crèmes dépilatoires, elles sont déconseillées en raison des risques d’irritation provoqués par les agents chimiques présents dans ces produits.
 
Le procédé n’est en soi pas sans dangers, surtout pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli (personnes souffrant de diabète notamment), ainsi que chez les femmes enceintes qui ne doivent pas avoir recours à ce type d’épilation sans avoir au préalable demandé un avis médical. L’épilation du pubis est également déconseillée chez les personnes souffrant de problèmes de peau, de type eczéma ou psoriasis.
 
Enfin, il est impératif d’éviter les traitements trop rapprochés et de permettre aux poils de repousser avant chaque séance d’épilation pour éviter la pseudofolliculute ou le phénomène des poils incarnés qui peut être une autre des complications possibles.
 
Loin d’être un effet de mode, l’épilation intégrale reste populaire. S’il est effectivement plus simple d’éliminer entièrement sa pilosité pubienne plutôt que de la tailler régulièrement, rester conscient(e) des risques est une nécessité !

SOURCES

  • http://www.dermatonet.com/esthetique-cosmetique-beaute/epilation/epilation-intime.htm

    http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/femmes/articles/9236-epilation-integrale-levres.htm

    http://www.bonjour-docteur.com/actualite-sante--2684.asp?1=1&idbloc=1

    http://www.plaisirssante.ca/mon-look/beaute/dangereuse-l-epilation-bresilienne
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par L.S. (IP:xxx.xx4.65.215) le 2 août 2011 a 16H25
L.S. (Visiteur)

grande question de société, à l’heure de la plage, certes ! certaines s’épilent d’autres s’effacent, ce sont les secondes qui m’attirent : http://www.youtube.com/watch?v=-l70...

2 votes
par Rocco (IP:xxx.xx7.209.120) le 2 août 2011 a 18H31
Rocco (Visiteur)

"l’épilation au laser, qui doit impérativement être pratiquée par un médecin dermatologue et ne permet pas de retour en arrière."

Faux. Les poils repoussent après quelques mois. L’épilation définitive est l’épilation par électrolyse, et là encore, il faut plusieurs séances espacées pour que les poils ne repoussent plus jamais.

7 votes
par zizifridolin (IP:xxx.xx8.229.33) le 2 août 2011 a 20H18
zizifridolin (Visiteur)

FAUX : il n existe pas d épilation définitive , le poil humain a une durée de vie qui varie de 6 a 7 ans , bref apres 7 ans maxi votre épilation définitive est a refaire totalement....

3 votes
(IP:xxx.xx4.0.196) le 12 août 2012 a 08H14
 (Visiteur)

On lis souvent que les personnes ayant eu recour a l epilation electrolyse son satisfaite est qu elle non pas eu de repousse mm 10 ans apres Alors ca ne serait pas vrai

7 votes
par Leon-Levis (IP:xxx.xx0.241.209) le 2 août 2011 a 18H48
Leon-Levis (Visiteur)

Questions bêtes : à quoi sert l´épilation ? est-ce que les poils ne sont pas inhérants à l´organe sexuel chez l´adulte ? Est-ce vraiment esthétique de se présenter sous les aspect d´un individu pas encore à mâturation ? Si je peux comprendre l´aspect esthétique qui selon les lieux est tout à fait relatif, je comprend moins que des gens veulent devenir imberbes définitivement. Quelles raisons avons nous d´avoir honte de la nature ?

5 votes
par Depilandomeupaupravocechupar (IP:xxx.xx3.106.50) le 3 août 2011 a 23H56
Depilandomeupaupravocechupar (Visiteur)

C’est marrant ce que vous dites.

Je vis au brésil, ici c’est quasiment impossible de renconter une fille totalement non-épilée. Mais savez-vous d’où elles tirent historiquement cette habitude ? Des indiens. Et oui, même si les indiens ne sont pas réputé comme les plus "pileux" de nos jolies races humaines, ils utilisent une technique d’épilation quotidienne pour se débarasser des poils pubiens. Pourtant, pourriez-vous dire que les indiens ont une "honte de la nature" ??

Cette histoire est simplement culturelle.

8 votes
par zizifridolin (IP:xxx.xx8.229.33) le 2 août 2011 a 20H16
zizifridolin (Visiteur)

Ca c est de l info et du débat : il y en a qui n ont vraiment rien a faire de leur temps.... Prochain article de l auteur : teindre ses cheveux en blond quand on est brune est ce vraiment sans danger ??? J attend l article avec impatience !!

5 votes
par hans (IP:xxx.xx1.19.152) le 13 avril 2013 a 10H41
hans (Visiteur)

A mon tour ;) Laissons le brésil de côté avec leur épilation culturelle (devenue, je pense, effet de mode). En france beaucoup de personne maintenant (hommes et femmes) s’epile la zone pubienne, pour la plupart des hommes de mon entourage s’épilant, il s’agit de donner l’impression d’avoir un sexe plus long... (c’est qu’une impression ’-_-) pour d’autre une question d’hygiene. Pour les femmes cela varie, hygiene, mode, plus de plaisir sexuelle (j’ai pas compris comment Oo) ou pour plaire au partenaire. Il est vrai qu’il faut savoir que quelque soit la méthode d’epilation (par coupure ou "arachage" du poil...) il y a des risques d’infection, normal ! toutes bactéries aiment des que possible rentré dans un corps vivant. Imaginez, vous vous épilez pour la belle saison et allez vous baigner a la mer ou en rivière, avec le train de vie actuel les eaux de notre planete sont de moins en moins propres et donc peut nous apporté des microbes. Pour infos, je vie dans le Var et il y a quelques années nous avons subi des innondations sur Draguignan, les Arcs et Frejus (notament), les eaux des rivieres et fleuves ont embarqué avec eux dans leur torrent des déchets, des corps (surtout d’animaux)... apres les innondations une petite fille, qui avait une petite coupure a la jambe (comme beaucoup d’enfant de son age aimant jouer dehors) s’est baignée dans la mer, elle a attrapé en retour un staphilocoque... Ce qui prouve que l’ouverture d’un passage au travers de notre peau aide les bactéries a rentré. Je comprends le plaisir de se sentir "a l’aise" mais faut faire attention aux risques. Pour avis personnelle maintenant je trouve sa dommage que les hommes et femmes perdent leur virilité, quand je suis avec une femme qui n’a plus un seul poil pubien j’ai l’impression de devenir pedophile... Souvent, je demande a ma partennaire pourquoi elle s’épile si c pour me plaire je lui répond que c inutil que j’ai pas besoin de sa pour avoir envie d’elle, si c’est une autre raison j’essaye de comprendre pourquoi on en discuté et si elle souhaité resté totalement épilé a cet endroit c’est son choix et je l’accepte je ne demanderai jamais a quelqu’un de changer pour moi au detriment de son bien etre... tant que sa reste réciproque :) Apres tout, c’est des histoires de gout ! Et je tolere les gouts de chacun. Mais par pitié, ne la faite pas (l’épilation), si c’est pour faire comme les autres ! Le but avec son coprs c’est de se sentir bien dedans, et pas de faire en sorte, qu’au détriment de notre bien etre, notre corps soit "à la mode" et entre dans une espece de "norme", nous sommes tous different et ce qui fais, normalement, le charme de chacun ;)

6 votes
par anti-poils (IP:xxx.xx4.35.219) le 26 février 2014 a 12H43
anti-poils (Visiteur)

C’est une question’hygiiene , les poils c’est pas beau pour les femmes Comme vous le savez, dans les pays arabes les femmes vont au hammam, s’’epilent et c’est comme depuis très longtemps C’est ppas nouveau