Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des photos d’une mannequin plus-size suscitent la controverse
Des photos d'une mannequin plus-size suscitent la controverse
note des lecteurs
date et réactions
16 janvier 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Eixerona, 11 articles (Rédacteur)

Eixerona

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
11
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Des photos d’une mannequin plus-size suscitent la controverse

Des photos d'une mannequin plus-size suscitent la controverse

Katya Zharkova est un mannequin dite « plus size », elle vient de poser nue dans le dernier numéro de PLUS Model un magazine américain consacré aux « rondes ». Quand je regarde Katya je ne vois pas une ronde, je vois juste une femme normale avec des fesses, des seins, des hanches, j’en croise un paquet dans la rue des femmes comme elle.

Cette séance photo avait pour but de dénoncer la dictature de la maigreur des podiums et de réhabiliter une image de la femme qui ressemble à la femme « moyenne ». L’attention du magazine est louable car moi aussi j’en ai marre de ces mannequins frôlant l’anorexie (en plus les vêtements ne sont même pas mis en valeur sur elles, ça tombe comme des sacs poubelles et on se demande bien ce que ça peut donner sur nous…mais ça c’est un autre sujet).

Chaque photo est accompagnée d’un texte dénonçant la maigreur extrême des mannequins comme :

« Il y a 20 ans le mannequin moyen pesait 8% de moins que la femme moyenne. Aujourd’hui, elle pèse 23% de moins »

« La plupart des mannequins ont un indice de masse corporelle semblable à celui qui définit l’anorexie ».

Il y a des photos de dos, allongée, la tête en bas… et puis deux photos où Katya enlace une mannequin beaucoup plus mince au visage caché.

 

p4--1-.png

La série de photos a rapidement créée une polémique mais pas celle qu’on attendait, je reste d’ailleurs abasourdie par certaines de ces polémiques…

Le premier point qui fâche c’est le visage caché de la fille mince. Alors que le photographe ait voulu transmettre une impression de tendresse et de protections, certains au contraire dénoncent la femme ronde étouffant la plus mince, car si vous ne le saviez pas les femmes minces sont fatiguées d’être rejetées ou montrées du doigts… bouh on va pleurer. Et là je me dis qu’il y a un gros problème car la mince c’est celle qu’on met toujours sur un pieds d’estal, c’est celle qu’on nous présente comme le symbole de la superwoman et de la réussite, jamais entendu parler du phénomène de la mince rejetée (Et puis en plus comme si notre société ne rejetait pas les gros.)

Mais pour d’autres c’est le contraire, ils trouvent dommage qu’à travers ces photos la femme ronde soit associée à la figure maternelle alors que la mince est présentée comme la « fragile ». En attendant j’avais lu un article il y a quelques années qui disait qu’aujourd’hui de nombreuses femmes ont des soucis de fécondité car elles sont trop minces. Je dis ça, je dis rien. Et reste qu’on peut être mince et maternelle, mince et forte….

 

p1.png

Autre polémique : les photos ont été retouchées… mais quelle horreur (ironie) ! Oui ils ont osé lisser la peau, supprimer un peu de cellulite et les vergetures… comme toutes les photos actuelles quoi. Par contre pour des photos avec des minces/maigres c’est normal de les retoucher car on nous dit « mais vous ne comprenez pas les photos de mode, c’est de l’art ». Par contre là on nous dit « mais pour déculpabiliser les femmes rondes il faut montrer des corps sans artifices ». Déjà pourquoi il faudrait déculpabiliser les femmes soit disant rondes, ce n’est pas une tare à ce que je sache d’avoir un poids et un corps normal. Je ne vois pas pourquoi on serait complexée de ne pas avoir un corps que la société vénère et pourquoi on ne se sentirait pas bien dedans.

Et bien sûr il y a eu pas mal de réponses par rapport à la dénonciation de l’anorexie comme quoi une personne maigre ou mince n’est pas automatiquement anorexique. Ok je suis bien d’accord sur ce point mais le problème n’est pas là, le problème c’est qu’on nous impose un modèle féminin maigre qui ne correspond qu’à une minorité.

Le magazine Plus model a donc dû se justifier en expliquant que le but n’était pas de stigmatiser les personnes maigres ou de les mettre au ban de la société.

 

p2.png

Il précise que ces photos tendent à montrer qu’il n’y a rien d’anormal à avoir un corps qui ne correspond pas aux critères actuels. Ces clichés ont aussi le but de dénoncer le bombardement de corps ultra minces dans les campagnes publicitaires auquel nous assistons à longueur de journée car c’est une industrie multimillionnaire qui s’appuie sur la peur du gros pour s’enrichir encore plus.

Plus Model réclame aussi l’égalité et la liberté pour les femmes rondes de pouvoir s’identifier à des mannequins qui leur ressemblent et ainsi de pouvoir choisir les vêtements qui leur vont tout comme les femmes qui sont plus petites (c’est vrai moi je suis petite et j’en ai marre des pantalons avec 15 cm de trop, heureusement maintenant il y a les collections petite chez les anglo-saxons).

Je n’ai qu’une seule déception, qu’un seul reproche c’est ce terme de ronde qui englobe les femmes faisant aussi bien un 38 qu’un 54. Bref à l’heure d’aujourd’hui on est soit mince, soit ronde mais non il n’y a pas d’entre deux.

Eixerona
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Femmes Poids Anorexie
Commentaires
1 vote
par Minoucat (IP:xxx.xx7.199.209) le 13 mars 2012 a 23H52
Minoucat (Visiteur)

Pour ma part je suis maigre et je suis effectivement attristée de voir qu’il est devenu politiquement correcte voire carrément bien pensant de dénigrer les femmes maigres... j’en ai assez de me faire traiter de cintre, de planche à pain, de m’entendre dire que je ne suis pas une vraie femme et que les hommes qui pourraient s’intéresser à moi sont des pédophiles refoulés...ce n’est pas valorisant, c’est violent, c’est injuste, aussi injuste que de malmener une femmes rondes. Pourtant je suis bien d’accord avec vous. Je ne vois rien de choquant dans cette campagne, je vois une belle femme qui renvoie une image positive de la femme en générale, dans laquelle je peux me reconnaitre bien que je n’ai pas le même corps. C’est hypocrite cette histoire de photoshop effectivement. Donc en somme il faudrait censurer les vergetures des minces (qui en ont...d’autant plus si elles perdent volontairement du poids pour devenir modèles !) et donc les sublimer mais par contre il faudrait montrer les rondes sans artifice...les rondes n’ont pas droit d’être sublimées en fait ... deux poids deux mesures (sans mauvais jeu de mot !)

Par ailleurs j’aimerais vraiment qu’on trouve un moyen de valoriser toutes les femmes, de rendre hommage à toutes les morphologies et que la valorisation des unes ne passe plus systématiquement par le dénigrement des autres. La feminité ne réside pas dans le tour de la cuisse. Parfois je suis profondement triste d’être la maigre de service, d’être celle qui n’a pas de seins, celle qui n’est pas au yeux de la société "une vraie femme" (ce discours là je le dois aux emissions supposés réconforter les rondes : belle toute nue, j’ai décidé de maigrir etc, exfluseivement réservé à l’embellisement des rondes ). Et puis parfois quand je vois comment on traite encore les femmes rondes et je me demande combien de femmes aujourd’hui trouve leur compte dans ces discours ambiants où être ronde ça ne va pas et être maigre c’est être malade et pitoyable ...

Je n’arrête de lire sur des forums des femmes féliciter les scarlett, les Beyonce, les Monica de leur courage de s’assumer... je trouve que c’est gonflé. Ces femmes sont magnifiques, parfaites.... qu’ont-elles de si courageux à assumer ? A part sur les podiums vous connaissez beaucoup de gens qui encensent la maigreur vous ? la vérité c’est qu’aujourd’hui il faudrait être mince mais avec des bonnes fesses et des gros seins... les autres c’est les grosses vaches et les planches à pain... Alors perso avec mes 40kg je me suis toujours sentie vachement plus proche d’une grosse que d’une mince car les moqueries, les comparaisons douteuses et morbides je connais. Je regrette juste le manque de compréhension qu’il peut y avoir entre les femmes. Car ce n’est pas anodin mais ce sont souvent les femmes entre elles qui se font le plus de mal. Les discours les plus durs c’est de la bouche de femmes que je l’ai ai entendus....

A quand une ligue de femmes de toute morphologie qui défendent les intérêts de toutes les femmes, qui disent aux femmes d"être belles telles qu’elles sont à condition qu’elles soient en bonne santé...car le véritable enjeu du poids c’est d’abord la santé....moi j’ai une maigreur constitutionnelle, je n’y peux rien. Je serai toute ma vie un pauvre squelette mais j’ai le chance d’être en bonne santé et je crois que pour beaucoup de femmes ronde c’est la même chose...alors lutter contre l’obésité et l’anorexie, oui ! mais arrêtons les amalgames...

Je ne vous cache pas que je suis parfois un peu jalouse de vos belles formes pulpeuses mais je suis réaliste et je n’échangerais pas un complexe pour un autre, d’autant que j’ai forgé mapersonnalité autour de ma petite corpulence mais n’empêche quel kiffe une bonne paire de fesses !!

M.