Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des kilos en trop ? La cure thermale plus efficace que le médecin
Des kilos en trop ? La cure thermale plus efficace que le médecin
note des lecteurs
date et réactions
13 janvier 2011
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Des kilos en trop ? La cure thermale plus efficace que le médecin

Des kilos en trop ? La cure thermale plus efficace que le médecin

Une cure thermale de trois semaines serait plus efficace qu’un traitement de médecin de ville pour perdre durablement du poids. C’est la conclusion rendue par l’étude Maâthermes, présentée par l’Association Française pour la Recherche Thermale (Afreth) et publiée jeudi. L’étude a été réalisée avec le concours de 257 personnes obèses ou en surpoids.

Pour Thierry Hanh et Patrick Sérog, auteurs de l’étude et tous deux médecins nutritionnistes, il n’y a pas photo : Ils ont observé une perte de poids supérieure ou égale à 5% pour 45% des patients ayant bénéficié d’une cure thermale, alors que cette même perte de poids n’a été décelée que chez 25% des sujets suivis par leur médecin généraliste. Et, selon l’Afreth, les kilos auraient disparu de façon « durable et significative ». Christian-François Roques, président du Conseil scientifique de l’Afreth et professeur de médecine physique à l’Université de Toulouse, assure que c’est l’Assurance maladie qui est à l’origine de cette étude : « Les soins thermaux sont pris en charge par l’Assurance maladie. L’organisme désirait par conséquent que nous leur apportions l’évidence des vertus médicales rendues par la cure thermale ».

Les patients qui ont participé à l’étude (51 hommes et 206 femmes en bonne santé, âgés de 51 ans en moyenne et présentant un indice de masse corporelle moyen de 31,2) ont été divisés en deux groupes. Le premier a été accueilli pour une durée de trois semaines dans des stations thermales, alors que le second a été redirigé vers des médecins généralistes. Quatorze mois après la prise en charge, c’est, en moyenne, une perte de 3,86 kilos qui a été constatée chez les premiers et une perte de 1,56 kilos qui a été observée chez les seconds.
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté