Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’alimentation pour des cheveux en pleine santé
L'alimentation pour des cheveux en pleine santé
note des lecteurs
date et réactions
1er mars 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Docteur Sophie Ortega Loeff, 8 articles (Médecin Nutritionniste)

Docteur Sophie Ortega Loeff

Médecin Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
8
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’alimentation pour des cheveux en pleine santé

L'alimentation pour des cheveux en pleine santé

Le stress, la fatigue, la maladie mais aussi le déséquilibre alimentaire ont un impact sur la chevelure. Selon la saison, les cheveux deviennent plus ternes et chutent. Manger équilibré est important pour apporter aux racines tous les éléments nécessaires pour la fabrication des cheveux, pour préserver souplesse et vitalité.

Les causes de détérioration des cheveux

Et il faut être conscient que la perte des cheveux est programmée génétiquement ; l'alimentation ne peut pas tout régler. Dans ces cas, la chute est liée à la production d'hormones mâles. Outre les hormones, le premier facteur coupable de chute de cheveux est l’hypersécrétion de sébum au niveau du cuir chevelu, appelée l’hyperséborrhée. Également, les radicaux libres, produits de l’oxydation cellulaire, peuvent entraîner l’apparition de pellicules, par peroxydation des lipides du sébum produit par le cuir chevelu. Les vitamines A, C, E et le zinc et le sélénium jouent donc un rôle important dans la lutte contre l’hyperséborrhée et donc pour lutter contre la chute des cheveux et les pellicules.

 

Les excès peuvent être nocifs

Tout ce qui entraîne un excès de sécrétion sébacée et donc un cuir chevelu gras dans lequel la microcirculation est diminuée, étouffe la pousse du cheveu : les excès alimentaires de gras, de sucre, d’alcool, le stress, les shampoings trop fréquents et les colorations.

Aussi, les personnes qui souffrent d'un excès de cholestérol sont menacées de perte des cheveux, parce que certains médicaments destinés à lutter contre l'excès de cholestérol peuvent, de par leurs effets secondaires, aussi favoriser la chute…

 

L’acidité métabolique : pourquoi le stress joue un rôle défavorable sur le cheveu ?

Le stress engendre une sécrétion accrue de cortisol et d’adrénaline par les surrénales. Ces hormones élèvent la quantité de sucre dans le sang afin de mettre à disposition davantage d’énergie. Malheureusement nos stress actuels ne sont pas suivis d’une action physique. Autrefois quand Cro-magnon était menacé par une bête sauvage ou quand il devait chasser, il avait besoin de cette mise à disposition d’énergie supplémentaire pour courir. Nos stress actuels sont de l’ordre de l’inquiétude, de la pression professionnelle, de la frustration. Ceci n’engage en rien à fuir ou à chasser, donc l’hyperglycémie provoquée par les hormones du stress est inutile et engendre une acidité métabolique, défavorable au cuir chevelu qui devient irrité, ainsi qu’une sécrétion accrue d’insuline nuisible sur le métabolisme en général.

 

À quoi sert le soufre ?

C’est principalement un apport d’acides aminés à ramifications soufrés qui permet la synthèse d’une kératine solide, formant des écailles lisses et brillantes. Une carence en soufre se traduit par des cheveux ternes et cassants.

Il existe huit acides aminés essentiels que l’organisme humain ne peut synthétiser : phénylalanine, leucine, méthionine, lysine, isoleucine, valine, thréonine, tryptophane. Dans ces 8 acides aminés, seule la méthionine est un acide aminé soufré, il est bon de le compléter par l’apport en cystéine, car seuls ces acides aminés sont capables d’apporter du soufre à l’organisme. Le but est donc d’introduire des aliments riches en ces deux acides aminés comme les œufs, les céréales et les légumes les plus riches en soufre sont les alliacées qui d’ailleurs développent en cuisant une odeur caractéristique : ail, oignon, poireaux…

Les acides aminés soufrés sont des unités protéiques qui contiennent un atome de soufre. Il s’agit en fait des deux acides aminés : la méthionine et la cystéine. Le soufre a une active régulatrice sur la séborrhée et intervient dans le processus de formation de la kératine du cheveu.

 

Pour apporter par l’alimentation tous les matériaux nécessaires aux cheveux, il suffirait presque de manger un oeuf à la coque tous les matins au petit-déjeuner. L’oeuf est en effet, un super cocktail de bienfaits pour reconstituer la kératine des écailles des cheveux.
 
1 oeuf contient tout ce qu’il faut : des protéines dont les acides aminés soufrés, le zinc, le fer, le cuivre, des vitamines B.

 

Les vitamines B sont, pour la plupart, des vitamines qui permettent la régénération cellulaire. Sont impliquées tout particulièrement dans la pousse du cheveu la biotine (B8) et l’acide pantothénique (B5), utiles dans le traitement contre l’excès de production de sébum. Elles augmentent remarquablement la solidité des ongles. Elles sont abondantes dans les légumes verts. La vitamine B5 favorise la cicatrisation de la peau et améliore la qualité du cheveu en pénétrant dans la fibre capillaire.

Les vitamines du groupe B, en général, contribuent à la multiplication cellulaire.

- La vitamine B3 permet la pousse des phanères

- La vitamine B5 favorise la cicatrisation cutanée et la pousse des cheveux.

- La vitamine B6 régule la sécrétion du sébum. Elle permet de traiter les peaux grasses et la formation de l’excès de sébum du cuir chevelu. Elle favorise aussi la croissance des cheveux et des ongles.

- La vitamine B8  (biotine) est anti-séborrhéique, elle permet de lutter efficacement contre la survenue de l'acné et elle est aussi efficace calmer le sébum du cuir chevelu.

Le germe de blé, bien connu pour sa richesse en vitamines B, apporte également du cuivre. Un saupoudrage quotidien des yaourts avec des paillettes de germes de blé ajoute une saveur édulcorée (sans les calories) et permet de garder les cheveux en pleine santé.

Le cheveu se nourrit également de bon nombre de minéraux et d’oligoéléments : fer, cuivre, sélénium, silicium et zinc.

Le silicium et le cuivre, par exemple, interviennent dans la synthèse de la kératine (constituant essentiel du cheveu). Un autre oligoélément fondamental est le zinc, que l’on trouve en bonne quantité dans les produits marins : coquillages, crevettes, mais aussi dans le foie, les viandes et les fromages. Le zinc assainit le cuir chevelu avec son activité anti-inflammatoire et anti-androgène, il favorise la pousse des cheveux. En association avec le soufre, le zinc permet un assainissement du cuir chevelu et des écailles de kératine plus solides.

Les cocktails vitaminiques bienfaiteurs pour les cheveux contiennent tous ces éléments et sont utiles aussi aux ongles et à la peau, d’autant plus lorsqu’ils sont riches en acides gras essentiels (les fameux acides gras de la série oméga-3), pour fortifier les membranes cellulaires et réguler les sécrétions grasses.

Outre une meilleure alimentation, la mésothérapie.

La Mésothérapie consiste à faire des micro-injections multiples dans le derme superficiel de la peau. Au niveau du cuir chevelu, le cocktail injecté le plus adapté contient des vitamines B5 et B8, des oligoéléments et minéraux (silicium, soufre, sélénium, zinc). Les multi-micro-injections sont réalisées, raies par raies à l’aide un pistolet de mésothérapie. Ce pistolet injecteur permet de faire des multi piqûres rapidement et de façon indolore. Les séances doivent être répétées à raison d’une par semaine, durant 3 mois et un entretien mensuel, durant une saison. La Mésothérapie sur le cuir chevelu stoppe la chute des cheveux et la stimule la repousse, ainsi que de l’épaisseur des cheveux, de façon progressive au fil des séances.

Dr Sophie Ortega- Paris
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Mots-clés :
Stress Cheveux Vitamine B
Commentaires
1 vote
par Camille (IP:xxx.xx4.218.51) le 17 août 2012 a 13H00
Camille, 381 articles (Rédacteur)

La peau et les cheveux indiquent souvent comment vous vous sentez ! Les déséquilibres en termes de stress, une maladie, une mauvaise alimentation et le manque d’exercice font partis des facteurs qui peuvent altérer la beauté de la peau et des cheveux.

Ainsi afin d’améliorer l’état de votre peau et de vos cheveux, je vous conseil de prendre soin de votre corps de l’intérieur et de l’extérieur. Une alimentation saine et équilibrée, vous donnera un mode de vie en bonne santé où vous pourrez éviter le stress inutile. Cette promesse de détente vous assurera une peau fraiche et des cheveux rayonnant de beauté.