Accueil du site
> Forme & Beauté > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Crèmes pour blanchir la peau : un réseau démantelé
Crèmes pour blanchir la peau : un réseau démantelé
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
6 août 2009
Auteur de l'article
laurence-aboneobio, 25 articles (Site internet)

laurence-aboneobio

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
25
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Crèmes pour blanchir la peau : un réseau démantelé

Crèmes pour blanchir la peau : un réseau démantelé

La peau noire est parfois difficile à assumer. Le recours à des crèmes ou lotions ventant les mérites d’une dépigmentation au péril de la santé devient pratique courante.

JPEG - 15 ko
Crèmes pour blanchir la peau : un réseau démantelé

Ces cosmétiques pourtant interdits en France s’achètent aisément dans des boutiques afro-américaine d’Ile de France mais aussi en province (Strasbourg, Orléans, ...), sur internet et même sur la voie publique.

 
C’est en arrêtant d’ailleurs l’une de ces vendeuses à la sauvette que la police a pu remonter jusqu’aux fabricants pour stopper ce réseau mafieux et détruire des dizaines de milliers de produits.
 
La mode de se blanchir la peau, lancée dès les années 60 par des stars du ballon ou de la musique, n’a cessé de grandir pour une beauté à tout prix, même au péril de sa santé.

Quel danger représente les crèmes dépigmentantes ?

A base de dermocorticoïdes (substances hormonales puissantes qui ne sont pas des cosmétiques mais des médicaments), d’ hydroquinone (cancérigène), et de sels mercuriels, ces crèmes ou lotions contiennent des substances vénéneuses, des actifs fortement nocifs. Les effets indésirables sont très nombreux :
  • Infections, sensibilité à la lumière, augmentation de la pilosité, réactions allergiques avec une respiration sifflante, une oppression de la poitrine, un gonflement des paupières, du visage ou des lèvres), un ralentissement de la cicatrisation, amincissement de la peau, vergetures, ..
  • Mais aussi, du fait d’une utilisation prolongée, diminution de la production d’hormones par les glandes surrénaliennes et les signes visibles tels que la prise de poids ou le gonflement du visage, ...

Sur la base de marchandises saisies, et en collaboration avec la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), AFSSAPS (l’agence de contrôle des produits sanitaires ) va procédé a des analyses pour ensuite lancer une campagne de sensibilisation, (on l’espère un peu plus musclée que les précédentes pour limiter les ardeurs) qui sera fortement relayée par la ville de Paris dès la rentrée.
Aboneobio, le premier site d'abonnement bio pour les produits du quotidien

SOURCES

  • Source : Libération
    Photo : Agence française de presse
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Risques Peau Cosmétiques