Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment compenser la chute de cheveux saisonnière de rentrée ?
Comment compenser la chute de cheveux saisonnière de rentrée ?
note des lecteurs
date et réactions
26 août 2015 | 1 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 601 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
601
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Comment compenser la chute de cheveux saisonnière de rentrée ?

Comment compenser la chute de cheveux saisonnière de rentrée ?

En été, les rayons solaires augmentent la sécrétion des hormones responsables de la croissance des cheveux et permettent ainsi une accélération de la pousse. Cependant, dès la fin du mois d’août, les cheveux commencent à tomber comme des feuilles mortes. Cette chute saisonnière d’entrée de saison correspond au retentissement hormonal des variations de luminosité et ne dure pas plus de six semaines. 
Si pour certains, ce phénomène passe totalement inaperçu, pour d’autres il peut être singulier et être une source d’angoisse. Pour anticiper cette chute de cheveux, voici quelques conseils du Centre Clauderer à appliquer dès aujourd’hui !

 

Chute d'automne : un contrecoup de la saison estivale

Chaque année en automne, les cheveux se mettent à tomber brutalement, représentant parfois une perte de cheveux deux à quatre fois plus importante que durant le reste de l'année. S’ils sont plus nombreux à tomber, c’est parce que les cheveux arrivent plus nombreux en fin de cycle de vie. Rien de bien grave, pour autant : après quelques semaines, la chute diminuant progressivement, tout doit rentrer dans l'ordre pour revenir à la normale.

Toutefois, pendant les vacances d’été, les cheveux subissent de nombreuses agressions qui peuvent aggraver ce phénomène. Le chlore, le sel, le soleil … et les mauvaises habitudes sont autant de facteurs qui dégradent l’état des cheveux sans le savoir. En effet, l’action du soleil sur la peau et ses méfaits sont bien connus aujourd’hui, mais il ne faut pas oublier la peau dont le cuir chevelu est fait.

Si les cheveux ont déjà tendance à s’affiner ou à trop tomber, il faut se méfier du soleil, tout en sachant que les chutes de cheveux d’automne peuvent être quintuplées par les imprudences de l’été. Faire attention à l’hygiène de vie et à l’équilibre alimentaire est également indispensable pour regagner en vitalité et bien aborder le changement de saison.

 

Les bons gestes à adopter pour préparer la relève !

On peut anticiper cette chute d’automne grâce à des cures de compléments alimentaires par voie orale à commencer deux à trois mois en amont et à continuer jusqu'au bout. Pour lutter contre les facteurs responsables de la chute des cheveux et hâter leur repousse, ils doivent contenir les nutriments adéquats tels que les vitamines B, le zinc et les acides aminés soufrés (cystéine et méthionine). De plus, ils doivent être bien dosés et naturels.

Quand la densité de vos cheveux a déjà tendance à diminuer, en plus des cures, un traitement anti chute local s’impose. Mieux vaut d'ailleurs entreprendre ce traitement, avant même que la chute ne s'installe. Un traitement, quel qu’il soit, n’empêche pas la chute mais il agit sur les repousses, afin de les rendre aussi nombreuses, aussi fortes (voire plus fortes) et surtout plus durables que les cheveux précédents.

 

Passer le cap grâce à un traitement adapté

Il arrive, en effet, que ces chutes banales d'automne ne soient pas parfaitement innocentes. Lorsqu’elles persistent, c’est que d’autres facteurs sont en jeu et qu’il s’agit de troubles plus profonds. Si en glissant les doigts dans les cheveux, non lavés depuis au moins 3 jours, en partant de la racine jusqu’aux pointes, au bout de cinq reprises, plus de 15 cheveux sont récoltés, c’est que la chute est accrue et qu’il est essentiel de suivre un traitement local.

 

Dans ce cas, il est vivement recommandé de prendre le temps de se tourner vers des professionnels. En cas de doute, le Centre Clauderer - spécialiste du cheveu – prodigue, outre ses astuces et conseils, un diagnostic approfondi des cheveux accompagné d’un traitement ciblé. En effet, certains cheveux, s’ils ne sont pas aidés par un sérieux coup de pouce extérieur, peuvent repousser plus fins ou ne pas repousser du tout, rendant la chevelure, d’année en année, plus clairsemée et difficile à coiffer.

 

A propos du Centre Clauderer

Le Centre Clauderer est spécialisé dans la résolution des problèmes de cheveux : diagnostic poussé, traitements naturels à la pointe de l’innovation, et prise en charge des clients jusqu’à l’obtention des résultats prévus. Situé dans le 1er arrondissement de Paris, il s’agit du seul centre capillaire à savoir s’engager sur des résultats précis. Il propose une prise en charge directement dans ses locaux ou bien à distance.

Le Centre Clauderer est partenaire des meilleurs laboratoires de recherche en biologie (le CNRS, l’Université Pierre et Marie Curie ou l’INSERM) afin de mettre au point ses actifs brevetés 100% naturels dont l’efficacité démontrée n’a pas d’équivalent sur le marché.

Créé en 1968 par Hélène Furterer (fille de René Furterer), le Centre Clauderer est avant tout l’histoire d’une famille de passionnés du cheveu, des pionniers voulant toujours le meilleur pour leurs clients, intransigeants sur la qualité de leurs produits : naturels et fabriqués en France.

Le Centre Clauderer présente 2 innovations issues des formidables avancées dans la compréhension des mécanismes du cycle de vie du cheveu permises par l’essor de la biologie moléculaire : les Sérums 6R et 7R dont l’efficacité a été démontrée par a Faculté de Médecine de Besançon.

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Commentaires
0 vote
par mida (IP:xxx.xx8.32.232) le 26 août 2015 a 14H28
mida (Visiteur)

Des solutions pratiques, car pour les plus jeunes, il serait dommage d’aller directement vers les ressources offertes par la chirurgie esthétique et l’implantation capillaire. mida de Med : http://www.medespoir.com