Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une grossesse au naturel !
Une grossesse au naturel !
note des lecteurs
date et réactions
13 décembre 2012
Auteur de l'article
Sandrine Farnetti, 2 articles (Rédacteur)

Sandrine Farnetti

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Une grossesse au naturel !

Une grossesse au naturel !

40 semaines de grossesse en moyenne soit 280 jours pour penser à vous !

280 jours pour accompagner la nature dans son évolution. Prenez le temps d’écouter votre corps, vos envies et votre instinct.

Comment vivre sa grossesse au naturel ? comprendre les besoins spécifiques de la femme enceinte, surtout en matière d’alimentation. Quels sont les remèdes naturels que l’on peut prendre ?

La grossesse n’est pas une maladie, mais de grands changements physiologiques vont s’opérer. Il est nécessaire de bien les connaître pour pouvoir les accompagner et de cette façon vivre sa grossesse dans les meilleures conditions physiques et émotionnelles.

Pour commencer, nous allons prendre du poids, en moyenne 13 kg : 650g pour le placenta, 1kg de liquide amniotique, 1 kg pour l’uterus, 3.5 kg pour le bébé, 3.5kg de graisse, 1.5l de sang en plus, 1.5l de lymphe en plus et 400g dans les seins.

Il faudra donc veiller à soutenir l’augmentation des besoins matériels et vitaux pour éviter l’épuisement de la maman car la nature donne priorité absolue au bébé qui va puiser tout ce dont il a besoin.

Outre le fait que la femme enceinte va respirer pour 2 et que le débit cardiaque va augmenter de 40% occasionnant de l’hypotension, le système digestif va ralentir. Cela s’explique par l'augmentation de la quantité de progestérone qui est l'hormone de la grossesse par excellence. La progestérone a un effet relaxant sur les muscles lisses. Autrement dit, la mobilité de l'estomac est diminuée ainsi que l'acidité gastrique. On constate un relâchement des fibres du cardia (muscles permettant de fermer l'orifice supérieur de l'estomac). Le péristaltisme intestinal (vitesse de passage du bol alimentaire dans les intestins) est ralentit. Tout ceci pour permettre au corps de mieux assimiler les nutriments. Ainsi on voit apparaître durant la grossesse des nausées, des vomissements, qui concernent la majorité des grossesses (les 2/3). Ceci est particulièrement fréquent au premier trimestre, au moment où la quantité d'hormones gonadotrophine chorionique est élevée. Le transit gastro-intestinal est le plus souvent perturbé. Ceci se traduit par l'apparition fréquente de constipation.

Le programme d’hygiène de vie pour une grossesse au naturel :

· Repos et détente : C’est le moment de ralentir la cadence ! pour une recharge physique, nerveuse et glandulaire, il est primordial pour vous et le bébé d’avoir votre compte d’heure de sommeil et de vous ménager des temps de récupération dans la journée.

Profitez-en pour expérimenter des nouvelles techniques : relaxation, sophrologie (très intéressantes pour la préparation à l’accouchement), massages (sur le côté avec coussin sous la tête, le ventre, entre les genoux).

Activité douce et régulière :

Yoga, natation, marche, Taï Chi pour s’oxygéner et mieux connaître son corps. Le mouvement est bénéfique pour la circulation des énergies et également pour soutenir les mutations du corps (digestion, éliminations des toxines…). Cela vous permet également d’évacuer le stress.

Contact avec la nature :

Excellent pour s’oxygéner, n’oubliez pas que l’on respire pour deux !

Lorsque la saison s’y prête, expérimentez la marche pied nus dans l’herbe ou le sable. Elle permet de reprendre contact avec l’énergie de la terre et de se décharger des énergies négatives.

Un ensoleillement raisonnable est également important pour l’apport de Vitamine D qui sera nécessaire à la fixation du calcium dans les os de la maman et du bébé.

L’alimentation :

Au cours de la grossesse, les femmes ont besoin d'apports énergétiques et nutritionnels suffisants pour faire face aux changements physiologiques liés à la gestation. L’alimentation doit donc être adaptée.

Cela ne veut pas dire qu’il faut manger plus mais plutôt qu’il faut manger mieux ! il faudra veiller a avoir des apports suffisants en « bons sucres » (s’il n’y a pas de diabète gestationnel), en protéines, en fer, en bons acides gras essentiels, en vitamines B9 et en calcium.

L’alimentation de base doit être riche :

- en fruits et légumes principalement verts, pour la vitamine B9 dont la carence peut agir sur un retard de croissance intra-utérin et diverses malformations.

- en huiles végétales de 1ère pression à froid biologiques. Consommez ces huiles impérativement crues, 2 à 3 cuillères à soupe par jour en variant colza, noix, olive… Elles sont nécessaires au bon développement du système nerveux central du bébé.

- en céréales complètes ou semi-complètes (pain complet, riz, pâtes, semoule semi-complètes) : fuyez l’alimentation raffinée qui ne vous offre aucune vitamines ni minéraux ! le fer étant un minéral et il va vous en falloir 10 fois plus que d’ordinaire pendant la grossesse (jusqu’à 2mg/j). Alors n’hésitez pas à consommer des aliments riches en fer (persil, ortie, foie, lentilles, amandes, céréales complètes). Si vous décidez de prendre des compléments alimentaires pour combler cette carence, veiller à les prendre d’origine naturelle sinon vous allez vous retrouver avec des désagréments intestinaux : la spiruline sera très intéressante dans ce cas.

- en laitages (plutôt de brebis car mieux digérés), noix, noisettes, amandes, algues (notamment spiruline, encore elle ! et la klamath) pour leurs apports en calcium qui sert à la construction osseuse du bébé et à éviter la déminéralisation de la maman.

- en graines germées qui sont des concentrés de vitamines, minéraux et enzymes en croissance.

Le 1er trimestre est souvent ponctué de nausées. Fractionnez votre alimentation : mangez des petites quantités plusieurs par jour. Gardez votre dessert pour le goûter. Mangez les fruits loin des repas, évitez les graisses saturées, en particuliers les fritures et la charcuterie. Faites–vous des tisanes de mélisses, bardane, basilic, anis.

Les soins du corps :

Les vergetures ne sont pas une fatalité ! Dès le premier mois (ou 1er jour…. Je suis pour la prévention !) de grossesse faites vous régulièrement des gommages au gant marocain (kessa), puis mélangez de l’huile d’argan bio dans votre crème de corps habituelle et appliquer tous les jours sur tout le corps. Encore une occasion de prendre un temps pour vous.

Mieux se connaître permet de répondre favorablement aux besoins spécifiques et de vivre cette période pleinement et dans la sérénité.

N’hésitez pas à vous faire accompagner et conseiller pendant cette période par des thérapeutes spécialisées (sophrologues, sages-femmes, naturopathes, professeurs de Yoga…).

Alors soyez belle et portez-vous bien !

Sandrine Farnetti Naturopathe et fondatrice de Viva Conseil
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté