Accueil du site
> Femmes & Grossesses > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un bébé polonais né avec 4,5g d’alcool dans le sang
Un bébé polonais né avec 4,5g d'alcool dans le sang
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 mai 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un bébé polonais né avec 4,5g d’alcool dans le sang

Un bébé polonais né avec 4,5g d'alcool dans le sang

A Tomaszow Mazowiecki, en Pologne, une jeune femme totalement ivre de 24 ans aurait accouché d’un nouveau né lui aussi fortement alcoolisé. Ce dernier, qui aurait eu 4,5 grammes d’alcool dans le sang lorsqu’il est sorti du ventre de sa maman, serait dans un état critique. Il a été hospitalisé dans un état grave.

Boire de l’alcool est certes une tradition très forte en Pologne mais, cette semaine, une jeune maman a littéralement défrayé la chronique. La jeune femme de 24 ans, qui devait normalement accoucher dans deux semaines, a fait un malaise dans un supermarché - spécialisé dans la vente de boissons alcoolisées ! - de Tomaszow Mazowiecki, une localité au sud-est de Varsovie. Une fois transportée à l’hôpital, les médecins ont eu une première surprise : ils ont relevé chez la victime un taux de 2,6 grammes dans le sang. Le personnel hospitalier décide alors de la faire accoucher en urgence, avec une césarienne.
 
Vient alors une seconde surprise, et de taille : Le nouveau né s’est retrouvé avec 4,5 grammes d’alcool dans le sang. Pour un nourrisson, cette dose est mortelle. Le bébé a été hospitalisé d’urgence, et il serait encore entre la vie et la mort. Pour avoir mis en danger la vie de son rejeton, la jeune mère risque jusqu’à cinq ans de prison ferme et la perte de ses droits parentaux. Au delà de cette triste affaire, il est plus que jamais utile de le rappeler : il vaut mieux tirer un trait sur l’alcool pendant la grossesse !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté