Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Prothèses PIP : Qui dit la vérité ?
Prothèses PIP : Qui dit la vérité ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 octobre 2013
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Prothèses PIP : Qui dit la vérité ?

Prothèses PIP : Qui dit la vérité ?

Selon le site d’informations Mediapart, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) aurait réagi avec au moins deux ans de retard aux problèmes liés aux prothèses PIP. La direction de l’ANSM dément.

On se demande aujourd’hui ce que savait exactement l’ANSM au sujet des défaillances des implants mammaires PIP alors que des premiers signaux d’alerte émanaient ici et là dans l’hexagone. A en croire Mediapart, les autorités sanitaires étaient en possession d’un rapport interne sur les prothèses PIP qu’un salarié a rendu au premier trimestre 2012. Le scandale était alors déjà en pleine ébullition. Mediapart y va de sa plume : « L’augmentation des ruptures pour les prothèses PIP est amorcée en 2006 et l’Afssaps aurait dû réagir dès 2007 et au plus tard en 2008 ». Dominique Marchiani, qui est à la tête de l’ANSM, a réagi au micro de France Info. Selon ce dernier, « l’ANSM n’a jamais dissimulé les moindres éléments concernant l’enquête PIP ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté