Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Prothèses mammaires PIP, gel de silicone & danger : information patiente
Prothèses mammaires PIP, gel de silicone & danger : information patiente
note des lecteurs
date et réactions
6 janvier 2012
Auteur de l'article
Docteur Séchaud, 4 articles (Chirurgien plasticien, Paris)

Docteur Séchaud

Chirurgien plasticien, Paris
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Prothèses mammaires PIP, gel de silicone & danger : information patiente

Prothèses mammaires PIP, gel de silicone & danger : information patiente

Prises de panique à juste titre par le scandale des prothèses mammaires PIP (Poly Implants Prothèses) et leur lien (encore non avérés) avec des cas de cancers éventuels, les patientes porteuses de prothèses (ou implants) mammaires de cette marque doivent être informées des faits suivants :

 » » Entre 1992 et 2001, un moratoire sur les prothèses mammaires à base de gel de silicone interdisait l’usage de ce silicone dans les implants utilisés en France et aux Etats-Unis. Ce moratoire faisait suite à une série de procès retentissants aux U.S.A du fait de l’association possible entre le gel de silicone et certaines maladies systémiques dites auto-immunes (sclérodermie par exemple). De nombreuses études épidémiologiques internationales ont révélé l’absence de relation entre ces types de pathologies et les gels à base de silicone des implants mammaires, conduisant à une nouvelle autorisation de leur usage pour l’augmentation mammaire en 2001.

Par conséquent, les porteuses de prothèses mammaires ayant subi une augmentation mammaire entre 1992 et 2000 et craignant pour leur sécurité en cas de fuites suite une rupture éventuelle de leur prothèses – y compris les implants PIP, doivent donc être rassurées par le fait qu’elles portent des implants mammaires remplis de sérum physiologique et non de gel frelaté PIP.


Néanmoins, le principe de précaution relatif au retrait ou remplacement des implants mammaires PIP demeure pour les patientes femmes porteuses des prothèses de la marque Poly Implants Prothèses, et ce, par sécurité.

Docteur Jean-Louis Séchaud Chirurgien Plasticien à Paris

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté