Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Première banque de sang placentaire de Lorraine à Nancy
Première banque de sang placentaire de Lorraine à Nancy
note des lecteurs
date et réactions
6 novembre 2013
Auteur de l'article
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Groupe BLE Lorraine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
101
nombre de commentaires
130
nombre de votes
170

Première banque de sang placentaire de Lorraine à Nancy

Première banque de sang placentaire de Lorraine à Nancy

Hébergée par l’Unité de thérapie cellulaire et tissus du CHU de Nancy, la première banque de sang placentaire de Lorraine a vu le jour en novembre 2012. La maternité de la polyclinique Majorelle est le seul établissement de notre région à proposer aux futures mamans de faire don du sang de leur cordon ombilical.

Volontaire, gratuit, anonyme et indolore, ce geste solidaire, qui peut sauver des vies, est effectué immédiatement après la naissance, une fois le cordon coupé. Très riche en cellules souches, le sang issu du cordon ombilical permet en effet de soigner un certain nombre de maladies graves comme les cancers du sang.

Chaque prélèvement est envoyé à la banque, où il est pesé, afin de s’assurer que le volume de sang placentaire contenu dans la poche est supérieur à 70 ml, seuil en dessous duquel le nombre de cellules est généralement insuffisant. Il est ensuite congelé à moins 150°C. Cette opération doit impérativement intervenir dans les 24 heures suivant la naissance. Les médecins consultent alors les données concernant les antécédents de la maman. Des analyses sont effectuées une quarantaine de jours après la naissance pour rechercher d’éventuels marqueurs infectieux. Le nouveau-né passe une visite médicale à deux mois. Si tout est en ordre, la carte d’identité des cellules est réalisée et le don est inscrit au Registre national et international des greffes. Les chances de compatibilité entre deux individus ne sont que d’une sur un million. Pourtant, grâce à un bébé nancéien, un patient américain a dernièrement vu ses chances de guérison considérablement augmenter. Il a en effet pu bénéficier d’une greffe de cellules souches issues de la poche de sang prélevé dans le cordon ombilical du nouveau-né.

Plus de 330 mamans ont accepté de faire don du sang de leur cordon ombilical à la polyclinique Majorelle. L’établissement entent à terme prélever 800 poches par an sur les 2 800 accouchements qui sont effectués chaque année. En attendant, sur les 300 poches d’ores et déjà prélevées en neuf mois, 75 ont été congelées. D’autres sont en instance de l’être. L’Agence de biomédecine espère atteindre en France 30 000 unités de sang placentaire fin 2013.

Groupe BLE Lorraine - La passion de la Lorraine. La puissance d'un groupe.

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Femmes & Grossesses