Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Naissance du 1er bébé à la nouvelle maternité Port-Royal (AP-HP)
Naissance du 1er bébé à la nouvelle maternité Port-Royal (AP-HP)
note des lecteurs
date et réactions
20 février 2012
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Naissance du 1er bébé à la nouvelle maternité Port-Royal (AP-HP)

Naissance du 1er bébé à la nouvelle maternité Port-Royal (AP-HP)

L’AP-HP vient d’ouvrir l’un des plus importants centres dédiés à la femme en France sur le site de Port-Royal, berceau historique de l’obstétrique française et de la néonatologie. Le nouveau Port Royal abrite une maternité de type III, des services de néonatologie et réanimation néonatale et un service de gynécologie, offrant toute la palette de prise en charge (médicale, chirurgicale, fécondation in vitro et interruption volontaire de grossesse). Dans ce nouveau centre dont la vocation est de permettre de donner la vie dans les meilleures conditions et de prendre soin de toutes les femmes, le 1er enfant a vu le jour aujourd’hui.

Historiquement reconnue pour la prise en charge des grossesses à risque ou dites pathologiques qui représente 20% des naissances (grossesses gémellaires ou tardives, risques de prématurité, diabète gestationnel…), la nouvelle maternité de Port-Royal, maternité de type III conçue dans ce nouveau bâtiment permet d’accueillir en un lieu unique toutes les grossesses et toutes les naissances.

Adossé à la maternité, le centre expert en Néonatologie et en réanimation néonatale, composé de 63 berceaux, va accueillir les enfants prématurés dans des chambres individuelles afin de limiter les stimulations sensorielles. Les infirmières, puéricultrices, médecins et kinésithérapeutes sont formés à de nouvelles techniques de prise en charge des nourrissons prématurés. L’objectif de cette démarche est d’offrir à ces nouveau-nés les meilleurs soins, tout en respectant leur rythme physiologique, facteur clé de leur développement.

Une Maternité pour toutes les grossesses

JPG - 15.4 ko

La nouvelle organisation au sein de la maternité permet une approche plus humaine, favorisant, à chaque fois que cela est possible, une prise en charge médicalisée plus légère pour laisser une plus grande place à l’intimité et au confort de la mère, du père et de leur enfant à naître.

En réalisant avec l’équipe de soins des projets de naissance, les femmes peuvent désormais exprimer ce qu’elles souhaitent et ce qu’elles ne souhaitent pas au moment de la naissance de leur enfant. Cette approche physiologique vient compléter les nombreuses séances de préparation destinées aux pères, aux couples et bien sûr aux futures mamans.

L’accueil et confort ont été repensés. Un espace lumineux et aéré a été aménagé au rez-de-chaussée pour améliorer les conditions d’accueil, favoriser la rapidité et la qualité de prise en charge des différentes patientes en consultation, tous secteurs confondus et une attention particulière a été portée sur le confort hôtelier avec des chambres individuelles dotées de leur propre salle de bains ainsi que des espaces dédiés aux femmes aux grossesses sans risques qui souhaitent accoucher dans un cadre moins médicalisé.

Les sages-femmes libérales de ville vont être intégrées dans le parcours de soins des patientes dès le début de leur prise en charge à l’hôpital. Ainsi, une partie des consultations de suivi de l’évolution de la grossesse des futures mamans pourra être réalisée en ville par ces mêmes sages-femmes, de même que la coordination de l’aide à l’allaitement, des suites de couches et de la rééducation périnéale,

Enfin, la maternité Port-Royal travaille en lien étroit avec l’HAD de l’AP-HP. En effet, lorsque tout va bien, sortir plus tôt et se retrouver chez soi est tout à fait possible grâce à l’HAD. C’est l’occasion de retrouver plus vite les aînés et de bénéficier du passage d’une sage-femme à domicile pour installer l’allaitement si ce choix est fait. Pour un accouchement par les voies naturelles sans complication, la femme peut repartir trois jours après la naissance et au cinquième jour après une césarienne.

Prendre soin de toutes les femmes

JPG - 16.4 ko

Au-delà des mères, toutes les femmes sont accueillies, de l’adolescence à la ménopause dans ce centre qui regroupe des équipes de soins et de recherche de niveau national et international.

En effet, le nouveau centre de référence en gynécologie, obstétrique et néonatologie est aussi composé d’un centre d’assistance médicale à la procréation. Il s’appuie sur une prise en charge pluridisciplinaire afin de proposer la meilleure technique. Le taux de réussite global est de 37% (de 50% pour la première tentative)

Il accueille également un hôpital de jour de chirurgie proposant des prises en charge rapides et adaptées pour de nombreuses pathologies (résection de polypes / fibromes) complémentaires de l’activité de prise en charge de l’endométriose. La prise en charge de la ménopause et des problèmes de contraception constitue également un axe fort de ce centre via l’équipe de spécialistes qui rejoignent ce centre (en provenance de l’Hôtel Dieu).

Enfin, le centre IVG assure la totalité des techniques (médicamenteuses et chirurgicales) dans des locaux dédiés.

Pour l’ensemble des disciplines, un centre d’appels avec un numéro unique (01 58 41 39 39) a été mis en place pour la prise de rendez vous. Il est en fonctionnement dès aujourd’hui.

 
Aude Chaboissier-Vicherat

POST-SCRIPTUM

  • Depuis plusieurs années, l’AP-HP a fait de la prise en charge de la mère et de l’enfant une priorité et un axe fort de ses derniers plans stratégiques. Cette politique s’est traduite par un effort sans précédent pour adapter l’organisation de l’offre de soins en périnatalité afin qu’elle soit plus proche des besoins des patientes et plus sûre en termes de prise en charge. Elle s’est accompagnée d’un programme d’investissements qui a permis la réalisation d’importants travaux de modernisation (Robert DebréLariboisièreJean VerdierLouis MourierAntoine Béclère) et la construction de nouvelles maternités telles que Bichat en 2003, Armand Trousseau (2007) et Bicêtre (2009). La construction d’un pôle mère-enfant au sein de l’hôpital Necker, qui adossera la maternité aux activités médico-chirurgicales pédiatriques du site s’achèvera courant 2012. 
    Ces réalisations contribuent à la redistribution plus juste, plus sûre et plus accessible de l’offre de soins francilienne en périnatalogie et permettront, d’ici 2014, d’augmenter de 5 à 10 % le nombre de naissances assurées chaque année par les maternités de l’AP-HP.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Maternité