Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Méthode de l’expanseur, pose à l’ablation du sein avant la reconstruction
Méthode de l'expanseur, pose à l'ablation du sein avant la reconstruction
note des lecteurs
date et réactions
19 mars 2012
Auteur de l'article
Doucediva, 7 articles (Rédacteur)

Doucediva

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
7
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Méthode de l’expanseur, pose à l’ablation du sein avant la reconstruction

Méthode de l'expanseur, pose à l'ablation du sein avant la reconstruction

A l’heure des interrogations, des problèmes liés aux prothèses PIP. Pour vous toutes, qui souhaitez retrouver votre Féminité, voici les commentaires, et les indications du Docteur Hubert Calderoli, mon cancérologue, chirurgien spécialisé dans la chirurgie du sein, sur cette méthode efficace.

L'utilisation d'un expanseur lors d'une mammectomie est une technique d'exécution simple, fiable et rapide, permettant sans créer de nouvelles cicatrices, une préparation qui facilitera la reconstruction définitive et contribuera largement à améliorer ses résultats. Grâce à l'obtention quasi immédiate d'un volume de qualité, elle constitue un support moral important pour les patientes qui sont en général satisfaites et reprennent rapidement leurs diverses activités.
Elle autorise, sans provoquer aucun retard et sans poser aucun problème particulier, tous les types de traitements : locaux (radiothérapie), et généraux (chimiothérapie).
Contrairement aux lambeaux musculo-cutanés, elle n'entrave aucunement la surveillance locale, clinique ou radiologique.


Quelles en sont les indications ?

Il s'agit d'une technique qui doit devenir de plus en plus routinière et qu'il faut indiquer chez toutes les patientes objectivement informées qui souhaitent une reconstruction à condition que le geste d'exérèse laisse en place des lambeaux dermo-cutanés suffisants et de bonne qualité, en sachant qu'elle ne coupe la route à aucun autres procédé. Elle permet de mieux faire accepter la nécessité d'une mammectomie, tout particulièrement en cas de cancer in situ diffus, où ce geste pourtant nécessaire, est naturellement très mal perçu par des patientes souvent jeunes.

Dr Hubert Calderoli
Oncologue et chirurgien
Clinique de l'Orangerie Strasbourg
"Nous tendons nos mains vers vous, pour guérir vos seins, de tous les maux malins" DouceDiva www.doucediva.skyrock.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté